Espace pédagogique > Ressources Pedagogiques > Deuxieme Degre > Le Petit cœur rouge, un roman pour la jeunesse à étudier en classe

Le Petit cœur rouge, un roman pour la jeunesse à étudier en classe

Le petit coeur rouge de Véronique Duchateau, couverture.
© D.R.
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Les auteurs contemporains se sont emparés du thème de la Grande Guerre comme sujet de leurs romans. Le livre Le Petit cœur rouge1 s’adresse à des élèves de collège en particulier et permet d’aborder de manière pertinente et sensible les grandes problématiques liées au conflit.

Au cœur du roman se trouve une série de lettres écrites par un poilu depuis le front. Afin d'être plus crédible, le récit s'appuie sur le journal de marche du 63e régiment d’infanterie. Ainsi l’alternance entre les moments de combats et les rares temps de repos correspondent à la réalité. Dans la première et la troisième partie, la parole est laissée parole à une jeune femme : quelle est sa vie en l’absence de son mari ? Que devient-elle lorsqu’elle se retrouve veuve à 25 ans ?

Le récit est ponctué d'informations pour les collégiens. Des citations d'écrivains, anciens combattants de 14-18, sont également mises en exergue ; autant d'invitations pour les jeunes lecteurs à découvrir les grands textes.

Pistes pédagogiques : Histoire

Rappel du programme : Guerres mondiales et régimes totalitaires. Thème 1 : La Première Guerre mondiale : vers une guerre totale (1914-1918).

Objectifs : décrire et expliquer la guerre des tranchées.

Piste 1 : la vie dans les tranchées

Relevez dans la deuxième partie du roman, qui correspond aux lettres que le soldat envoie à son épouse, les éléments qui permettent de décrire la vie dans les tranchées :

  • 10 août 1914 : pieds couverts d’ampoules ;
  • 15 août 1914 : dormir dehors ;
  • 19 août 1914 : corps des morts enterrés sur le champ de bataille ;
  • 26 août 1914 : manque d’eau et de nourriture ;
  • 31 août 1914 : porter le « barda » ;
  • 26 septembre 1914 : combat au corps à corps ;
  • 11 octobre 1914 : le froid + 12 janvier 1915 : la neige ;
  • 9 février 1915 : la boue ;
  • 26 octobre 1914 : manque d’hygiène + 22 janvier : les poux ;
  • 5 mars 1915 + 6 avril 1915 : les attaques.

Cet exercice peut être fait à partir de ce relevé : « En rédigeant un développement construit, décrivez et expliquez la vie dans les tranchées pendant la Grande Guerre ».

Piste 2 : la vie des femmes pendant la Grande Guerre

À partir des explications de la grand-mère (pages 83 à 87), relevez les informations sur la vie des femmes pendant la Grande Guerre :

  • page 84 : seule pour s’occuper des fermes avec l’aide des adolescents et des personnes âgées ;
  • page 85 : l’attente du courrier ;
  • page 86 : l’annonce des morts, puis organisation des cérémonies sans cercueil ;
  • page 87 : les femmes apprennent à conduire les autobus...elles remplacent les hommes ;
  • page 87 : les usines d’armement recrutent des femmes.

Cet exercice peut être fait à partir de ce relevé : « En rédigeant un développement construit, expliquez comment la guerre de 1914-1918 est devenue une guerre totale ».

Pistes pédagogiques : Histoire des Arts

Rappel du programme pour l’épreuve Histoire des Arts en 3e

Objectifs : progressif, cohérent et toujours connecté aux autres disciplines, l’enseignement de l’Histoire des Arts vise à :

  • développer la curiosité et à favoriser la créativité de l’élève (...) ;
  • l’aider à se construire une culture personnelle.

Six grands domaines artistiques dont :

  • Les « arts du langage » : littérature écrite et orale ;
  • Les « arts du quotidien » dont les arts populaires ;
  • Parcours thématiques notamment : Arts, techniques, expressions et Arts, États et pouvoir.

Rappel du programme d’Histoire des Arts pour la classe de Français : sans exclure les thématiques qui concernent l’histoire des arts, le thème « Arts, Etats et pouvoirs » est particulièrement porteur dans la perspective d’une ouverture au monde entier et à l’époque contemporaine. Il sera traité par le professeur de français dans le cadre qui est le sien : échanges entre écrivains et artistes ; correspondances entre œuvres littéraires et œuvres musicales ou plastiques (...).

Piste 1 : la Première Guerre mondiale : une guerre totale qui détruit les corps. (Thématique : Arts, Etats et pouvoir)

Étudier le tableau d’Otto Dix Les joueurs de skat, 1920, huile sur toile et collage Nationalgalerie Berlin.

Dans le roman, relevez les informations données sur les blessures de Jean-Baptiste puis sur son handicap :

  • page 22 ;
  • page 133 ;
  • page 139-140.

Quels sont les points communs et les différences entre le personnage de Jean-Baptiste et le tableau d’Otto Dix ?

Piste 2 : l’artisanat des tranchées (thématique : Arts, techniques, expressions)

Relire la lettre du 25 décembre 1914 : les deux héros fabriquent des pendentifs dans des douilles d’obus. C’est le passage qui explique le titre du livre.

Rechercher d’autres exemples d’objets fabriqués par les Poilus dans les tranchées, en utilisant par exemple l’article consacré à l’artisanat dans les tranchées sur le site de l'Historial de Péronne.

Décrire quelques uns de ces objets.

Expliquez ce que ces objets nous apprennent de la vie des soldats durant la Grande Guerre.

Pistes pédagogiques : Français

Rappel du programme de la classe de 3e

  1. Formes du récit aux XXe et XXIe siècles. Le professeur fait lire au moins deux œuvres, en lecture intégrale ou par extraits, choisies parmi des thèmes dont : récits d’enfance et d’adolescence.
  2. Travaux d’écriture :
  • récits autobiographiques, lettre fictive : à partir d'une situation d'énonciation définie, combinant la narration d’un événement et l’expression de sentiments ;
  • écrit argumentatif : au collège, on exige seulement la présentation d’une prise de position étayée par quelques arguments et exemples ; ce type d’écrit sera développé au lycée.

Piste 1 : la biographie

Rechercher dans le roman des éléments sur le personnage secondaire de Ferdinand, le cousin de Rémi :

  • page 49 ;
  • page 110 ; 
  • page 117 ; 
  • page 127.

Sujet de rédaction : Sophie demande à sa grand-mère de lui expliquer qui était Ferdinand. Avec les quelques éléments donnés dans le roman et vos connaissances sur la Première Guerre mondiale, rédigez la réponse de la grand-mère. Vous préciserez les sentiments de la grand-mère face à l’histoire de Ferdinand.

Piste 2 : le style épistolaire et les sentiments

La lettre du 26 octobre 1914 commence ainsi :

« Ma chère Marie,
Je t’avais dit de ne pas trop écouter la voisine, elle est gentille mais en temps de paix elle voyait déjà tout en noir, alors maintenant que c’est la guerre... Je t’assure que là où nous sommes c’est plutôt calme. La bataille décisive se joue plus loin vers la mer et la Belgique. » Extrait pages 74-75.

Sujet de rédaction : Imaginez la lettre écrite par Marie qui a pu provoquer une telle réponse de Jean-Baptiste.

Piste 3 : l’argumentation

La lettre du 29 septembre 1914 décrit la destruction de la cathédrale de Reims suite aux bombardements allemands sur la ville.

Sujet de rédaction : après la Grande Guerre, les Français réclament aux Allemands des réparations financières suite aux dégâts causés par les combats. Ont-ils raison ?

 

1 Une fois achevé, le roman n'a cependant pas été publié immédiatement. Après le refus de plusieurs maisons d'éditions, pour lesquelles la Première Guerre mondiale n'est pas un thème « à la mode », il faut attendre 2011 pour que les éditoins Artège le publient. La préface du roman est rédigée par le directeur du Mémorial de Verdun et à sa sortie, le roman est sélectionné pour le prix Chronos 2014 pour les liens intergénérationnels qui apparaissent dans le récit. Le Centre Mondial pour la Paix de Verdun l’inscrit alors sur la liste des ouvrages pour le prix Raconte-moi l’Histoire.