Espace pédagogique > Ressources Pedagogiques > Deuxieme Degre > Diaporamas > Lire la guerre

Lire la guerre

Au collège, un élève découvre les textes de Blaise Cendrars, l’œuvre picturale d’Otto Dix, les poèmes d’Apollinaire, peut être le War requiem de Britten, vraisemblablement des lettres de Poilus : les programmes scolaires accordent aujourd’hui une large place à la Grande Guerre. Mais comment prolonger ces découvertes faites en classe ? Comment parvenir à résister à ce que Pierre Nora nomme « l’accélération de l’histoire », ce « basculement de plus en plus rapide dans un passé définitivement mort, la perception globale de toute chose comme disparue » ? Comment transmettre ce temps de mémoire et d’histoire ?

Ce sont les ambitions portées par cet extrait de la liste « Lectures pour les collégiens ». À l’occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale, le ministère de l’éducation nationale a choisi de publier une liste spéciale à destination des élèves, de leurs enseignants et de leurs parents pour offrir une sélection d’ouvrages sur le sujet et ainsi aiguiser leur curiosité. Cette liste, qui ne reprend pas les ouvrages recommandés par les programmes scolaires mais inclut des œuvres patrimoniales, sera  enrichie. Elle complète le dossier Six dates - six textes proposés aux professeurs de français et d’histoire.

« Alors que les survivants de cette tragédie héroïque sont devenus si rares et que l'ombre de l'oubli s'étend toujours davantage sur son souvenir direct, sur sa transmission vivante, restent les dates, les lieux, les documents, les textes » (discours du premier Ministre à Craonne le 5 novembre 1998). Ce sont bien sûr des textes écrits par des hommes qui ont connu le feu de la guerre mais également, aujourd’hui, ceux - documentaires, romans, poèmes, témoignages, bandes dessinées - qui vont permettre aux élèves non seulement d’apprendre mais aussi de comprendre la  Première Guerre mondiale, événement fondateur du XXe siècle. 

Le choix a été fait de rassembler ouvrages documentaires, témoignages  et ouvrages de fiction. Les uns parce qu’ils donneront aux adolescents les réponses aux questions qu’ils se posent sur la Grande Guerre. Les autres parce que, comme l’écrivait Georg Lukács dans Le roman historique (1937), il « n’importe pas (…) de répéter le récit des grands événements historiques, mais de ressusciter poétiquement les êtres humains qui ont figuré dans ces événements. Il importe de nous faire revivre les mobiles sociaux et humains qui ont conduit les hommes à penser, sentir et agir précisément comme ils l’ont fait dans la réalité historique ». Fictions et documentaires offriront ensemble à leurs lecteurs un regard complémentaire afin d’appréhender ces quatre années de guerre totale, d’union nationale, de violence de masse, de sacrifice et de brutale tragédie.

Soldat Peaceful

Soldat Peaceful, Michael Morpurgo, Gallimard, 2003.

Genre : récit

Niveau : 3e - 2e

Présentation : 1916. En attendant l’aube et l’heure de l’exécution décidée par la cour martiale, le narrateur, Tommo Peaceful, ne veut pas gaspiller une minute. Il égrène les souvenirs de sa vie : l’enfance heureuse à la campagne, même si la vie n’y était pas toujours facile, la famille chaleureuse, les liens très forts avec son frère Charlie. Il raconte aussi les derniers mois qu’ils ont vécus ensemble, sur le front, dans les tranchées, jusqu’à la condamnation.

Commentaires : Très belle histoire d'amour fraternel et implacable dénonciation de la bêtise humaine et de l’horreur de la guerre. Récit qui illustre bien les liens entre histoires individuelle, familiale et histoire collective. Aborde un sujet rare : les exécutions de soldats qui refusaient d'obéir aux ordres absurdes de leurs chefs et qui furent exécutés comme « déserteurs ». La forme du récit - compte à rebours et égrenage des souvenirs - accentue le tragique. Il ne s'agit pas de suspense car l'issue tragique est connue dès le début.

On les aura, Barroux, Seuil, 2011.

Genre : Bande-dessinée

Niveau : 3e

Présentation : À partir d'un carnet trouvé sur un trottoir, sont retracées les impressions d'un poilu mobilisé pendant les premières semaines de la Première Guerre mondiale, durant l'été 1914. Il évoque les débuts de la guerre avec ses déchirements, ses attentes interminables, le bruit sourd des canons et bien sûr la peur.

Commentaires : Ce roman graphique est un témoignage réaliste et poignant des premières heures de la Grande Guerre dont on célèbrera le centenaire en 2014. Les dessins à la mine de plomb, parfois naïfs, restituent bien l’ambiance sombre et tourmentée du journal de guerre.

Putain de guerre ! 1914, 1915, 1916, Tardi/Verney, Casterman

Genre : Bande-dessinée

Niveau : 3e

Présentation : Le récit commence par la présentation des soldats : Boches, Tommies, zouaves mobilisés par la France, partant à la guerre, la fleur au fusil. Rapidement le narrateur dénonce les ordres arbitraires, les planqués de l'arrière, l'incompétence des chefs, les exécutions expéditives. Pour le lecteur, c'est vite l'horreur : la boucherie dans les tranchées, des armes nouvelles : zeppelin, gaz, lance-flammes. Seuls répits : l'arrière et les brèves fraternisations.

Commentaires : Chacune des trois années présentées dans cet album débute par une ou deux citations des protagonistes du conflit : Raymond Poincaré, Président de la République en 1914, le général Joffre, vainqueur de la bataille de la Marne pour commencer. Un récit de fiction où la rigueur de la reconstitution historique occupe une place primordiale.

 

 

Cris, Laurent Gaudé, Actes Sud

Genre : récit

Niveau : 3e

Présentation : Récit à plusieurs voix qui raconte l'horreur de la vie des soldats dans les tranchées.

Commentaires : Une écriture forte pour témoigner et lutter contre l'oubli.

Frères de guerre, Catherine Cuenca, Flammarion

Genre : récit

Niveau : 3e

Présentation : Deux jeunes garçons s'engagent comme soldats au cours de la Première Guerre mondiale.

Commentaires : Deux adolescents trop jeunes pour être mobilisés parviennent à se faire engager dans les troupes qui  partent au front. Chacun d'eux va alors découvrir l'envers de la guerre, loin de leurs représentations d'enfant.

Haumont 14-16 : L'or et la boue, Christophe Lambert, Nathan

Genre : récit

Niveau : 3e

Présentation : La guerre racontée du point de vue d’un jeune soldat qui se lie d’amitié avec un autre. Pour oublier l’horreur des tranchées, tous deux ont l’espoir de mettre la main sur un trésor caché.

Commentaires : Témoignage historique sur la vie dans les tranchées, en même temps que récit d'une chasse au trésor. Récit très documenté.

Il s'appelait … le soldat inconnu, Arthur Tenor, Folio.

Genre : récit

Niveau : 3e

Présentation : Une biographie romancée du soldat inconnu, avec son parcours de vie. Une attention particulière sur sa période au front.

Commentaires : Récit intéressant, avec des bonnes descriptions du climat, des questionnements des soldats, de la vie au front. Une introduction un peu longue qui sert probablement à marquer le seuil entre le temps d'avant et la guerre totale.

Infirmière pendant la Première Guerre mondiale, Sophie Humann, Gallimard.

Genre : récit

Niveau : 3e

Présentation : Point de vue d'une jeune fille sur le rôle des femmes et les tâches qu'elles prirent en charge durant la Première Guerre mondiale.

Commentaires : Un peu lent au début mais une foule de détails intéressants .

J’ai saigné, Blaise Cendrars, Zoé

Genre : récit

Niveau : 3e

Présentation : Champagne, 1915. L'écrivain Blaise Cendrars, amputé de la main droite, est évacué vers l'arrière. Une ambulance le conduit à l'évêché de Châlons-sur-Marne, transformé en hôpital.

Commentaires : Récit court qui renouvelle de façon intéressante le corpus des œuvres témoignant de la première guerre.

J'étais enfant pendant la guerre de 14-18, Christophe Malavoy, Sorbier.

Genre : récit

Niveau : 3e

Présentation : La guerre vécue à travers les yeux d'un enfant dont le père est parti au front.

Commentaires : "Récit olfactif" où les odeurs sont très présentes. Récit bien écrit et bien documenté ; la présence d'un lexique pour certains termes est d'un apport utile. De bonnes descriptions offrant une multitude de détails instructifs.

La chambre des officiers, Marc Dugain, Pocket.

Genre : récit

Niveau : 3e

Présentation : En 1914, Adrien reçoit un éclat d'obus qui le défigure à jamais.

Commentaires : Témoignage émouvant sur les gueules cassées qui ont dû réapprendre à vivre avec les stigmates de la guerre sur le corps.

 

Le journal d'Adèle, Paule du Bouchet, Gallimard

Genre : récit

Niveau : 3e

Présentation : Entre juillet 1914 et mars 1919, Adèle, née en 1900 dans une famille de paysans en Bourgogne, tient son journal pour lui confier ses craintes (son père et ses frères sont mobilisés), ses chagrins et ses espoirs - notamment celui de devenir institutrice.

Commentaires : Ce journal intime évoque, avec autant de sensibilité que de détails réalistes, la Grande Guerre sous tous ses aspects. À travers le récit du quotidien on comprend comment a évolué la condition des femmes qui ont dû remplacer les hommes au travail, comment les vies affectives ont été bouleversées par la mort du frère, du fiancé, du mari, quels étaient les travaux des champs et la vie d'un village au début du XXe siècle, quels espoirs faisait naître l'éducation généralisée, quel impact psychologique ont eu sur les esprits les souffrances des polus dans les tranchées. Un récit pudique et riche en informations.

L'horizon bleu, Dorothée Piatek, Seuil.

Genre : récit

Niveau : 3e

Présentation : Un jeune couple est séparé par la Grande Guerre. À travers la correspondance qu'ils ont échangée, on approche l'horreur de ce conflit et les traumatismes qu'il a provoqués par la suite dans bien des domaines.

Commentaires : Ce "roman épistolaire" est bien écrit : les échanges par lettres,émouvants, rendent bien compte de la cruauté de cette guerre

Mémoire à vif d'un poilu de quinze ans, Arthur Ténor, Gulf Stream.

Genre : récit

Niveau : 3e

Présentation : Maximilien, quinze ans, rêve de devenir reporter. En assistant à la mobilisation, il se dit qu'il va devenir correspondant de guerre. Face au refus du rédacteur en chef , il décide de rejoindre le front à l'Est. Il arrive dans un village déserté et assiste à un combat entre un allemand et un français à qui il sauve la vie. Gaston devient son protecteur et l'autorise à le suivre dans les tranchées. Il va, comme les autres poilus, être confronté à l'horreur et il ne pourra pas rester simple spectateur.

Commentaires : Difficile de s'identifier au jeune héros, ce qui rend le récit moins crédible. Par contre la vie quotidienne dans les tranchées est bien retranscrite et permet de comprendre à quel point cette Première Guerre mondiale a été une guerre d'usure.

Un frère d'Amérique, Philippe Barbeau et Christian Couty, Nathan.

Genre : récit

Niveau : 3e

Présentation : À quarorze ans, Jules est apprenti boulanger dans son village du Loir-et-Cher, depuis que son frère Charles a été mobilisé. En cette année 1917, les Américains décident d'entrer dans la guerre et un immense camp est installé non loin du village. Jules fait la connaissance d'un "Sammy", John, qu'il se met à aimer comme un frère, surtout lorsqu'il apprend le décès de Charles sur le front. Après l'armistice, il faudra encore affronter la grippe espagnole. Puis les Sammies repartent, mais John reviendra car il a demandé la main d'une jeune fille du village.

Commentaires : Récit intéressant pour l'histoire locale (références géographiques très précises). Intéressant également pour appréhender cette période historique de la fin de la Première Guerre mondiale: les villages privés d'hommes, les tournées du maire annonçant les décés au front, l'arrivée des Américains et de leurs chewing-gums, la joie de l'armistice, la grippe espagnole... Mais le récit est un peu répétitif, et l'intrigue ne semble être qu'un prétexte pour délivrer les informations historiques. Plus intéressant donc comme documentaire que comme oeuvre littéraire.

Un long dimanche de fiançailles, Sébastien Japrisot, Folio.

Genre : récit

Niveau : 3e

Présentation : En 1918, une toute jeune femme, qui a perdu l'usage de ses jambes, part sur les traces de son fiancé, condamné à mort par le conseil de guerre et abandonné entre les tranchées allemandes et françaises un an plus tôt.

Commentaires : Tout à la fois un récit policier, un roman historique et une histoire d'amour.

Verdun 1916 : Un tirailleur en enfer, Yves Pinguilly, Nathan.

Genre : récit

Niveau : 3e

Présentation : À dix-sept ans, Tierno quitte son village pour aller étudier à Dakar.Mais du fait de la méchanceté d'un adjudant français, il se retrouve enrôlé en tant que tirailleur sénégalais et envoyé à Verdun. Là, il découvre l'enfer des tranchées, mais aussi l'amitié et la solidarité des poilus, blancs et noirs.

Commentaires : Récit qui s'appuie sur une solide documentation. Intéressant pour découvrir la vie dans les tranchées en général, et  l'expérience particulière des tirailleurs sénégalais. La domination coloniale est également évoquée. Le récit étant fait du point de vue de Tierno, les descriptions sont souvent imagées, renvoyant à la nature ou à l'Afrique. Ainsi, même si ce récit vaut davantage pour son aspect documentaire que sa qualité littéraire, il présente un intérêt stylistique.

Amère patrie, Frédéric Blier, Christian Lax, Dupuis

Genre : bande dessinée

Niveau : 4e

Présentation : Mise en parallèle du parcours de deux jeunes garçons devenant des hommes, l'un au Sénégal, l'autre en France, dans des milieux sociaux pauvres, confrontés aux difficultés quotidiennes, la misère, l'école, l'amitié et l'amour, l'armée. Les sœurs des héros sont omniprésentes dans l'intrigue et permettent d'aborder l'émancipation des femmes à la veille de la Grande Guerre.

Commentaires : Des dessins superbes, des couleurs chatoyantes. Le récit alterne les parcours des deux personnages principaux avec intelligence. À découvrir.

Cheval de guerre, Michael Morpugo, Gallimard.

Genre : récit

Niveau : 4e

Présentation : Le point de vue d'un cheval sur la guerre révèle le rôle de ces animaux dans le conflit et les changements technologiques apparus durant cette période.

Commentaires : Un texte chaleureux pour les enfants sensibles.

La marraine de guerre, Catherine Cuenca, Le livre de poche jeunesse.

Genre : récit

Niveau : 4e

Présentation : Pendant la guerre de 14-18, un jeune poilu enfoncé jusqu'au cou dans sa tranchée boueuse et sanglante, ne garde le moral que grâce au courrier de sa marraine de guerre. Malgré la misère de ses camarades de feu, le jeune homme rêve de rencontrer celle-ci tout en redoutant cette visite qui lui enlèvera tout le mystère qui l'auréole.

Commentaires : Un livre touchant, bien écrit, documenté sur la Première Guerre mondiale. De grands moments clés de celle-ci sont présentés à travers le récit d'échanges de lettres entre un soldat et sa marraine de guerre qui l'aide à survivre dans les moments difficiles.

Le violoncelle poilu, Hervé Mestron, Syros.

Genre : récit

Niveau : 4e

Présentation : Trois nouvelles empreintes de poésie sur la Première Guerre mondiale

Commentaires : L'ouvrage comprend trois nouvelles qui donnent successivement la parole à un violoncelle, un jeune garçon et un fusil à baïonnette. L'écriture, en adoptant ces points de vue inhabituels, en est originale.

14-18 Lettres d'écrivains, Lucile Sévin, Belin.

Genre : récit

Niveau : 4e

Présentation : Lettres d'écrivains partis au front (Apollinaire, Barbusse ...) qui s'adressent à leurs proches.

Commentaires : L'ouvrage présente l'intérêt habituel des lettres de poilus, décrivant la réalité du front, leurs impressions, la vie dans les tranchées, intérêt accru par la qualité du style. Le ton est souvent très personnel. Ces lettres d'écrivains apportent un éclairage singulier sur ces hommes que les élèves découvrent habituellement à travers leurs romans et leurs poèmes.

La guerre des petits soldats, Stéphane Streiff, Flammarion.

Genre : récit

Niveau : 4e

Présentation : Alors que les pères partent sur le front, les enfants jouent à la guerre. L'un d'entre eux, Gustave, abandonne le jeu et décide de rejoindre le front.

Commentaires : L'ouvrage dépeint habilement l'univers des enfants entre 1914 et 1918. La guerre pénètre leurs jeux et leur quotidien. Le départ de Gustave donne l'occassion à l'auteur de mettre en évidence le discours alors tenu par les autorités et la presse sur la guerre. Un ouvrage de fiction qui illustre et permet de comprendre les cours d'histoire.

Le livre du temps, Guillaume Prévost, Folio.

Genre : récit

Niveau : 5e

Présentation : Samuel cherche son père disparu et trouve une pierre qui permet de se déplacer dans le temps.

Commentaires : Le voyage dans le temps permet de plonger dans la vie quotidienne d'époques très différentes, dont celle de la Première Guerre mondiale. Le caractère "fantasy" du roman peut séduire plus facilement les adolescents friands de ce genre.

Promenade par temps de guerre, Anne-Marie Pol, Le livre de poche.

Genre : récit

Niveau : 4e

Présentation : Placé dans un hospice à cause de la guerre, Victor attend déséspérement le retour de son père. Lors d'un bombardement, l'hospice est anéanti. Victor part donc sur les routes de France à la recherche de son père accompagné de Dupin, un orphelin. Jetés sur les routes, ils devront affronter bien des dangers et des peines.

Commentaires : Itinéraire d'un enfant pris dans la tourmente de la guerre, ce récit donne l'occasion aux jeunes lecteurs d'avoir un aperçu de la vie à l'arrière, mais ce n'est pas si loin des tranchées.

Le voyageur sans bagage, Jean Anouilh, Folio.

Genre : théâtre

Niveau : 3e

Présentation : Gaston, un jeune homme frappé d'amnésie vit dans un asile depuis la fin de la Première Guerre mondiale. La duchesse Dupont-Dufort s'est mis en tête de retrouver sa famille. Gaston est donc présenté à la famille Renaud qui croit reconnaître en lui son parent disparu. Gaston, lui, va découvrir les secrets d'une famille à laquelle il fera tout pour échapper.

Commentaires : Une pièce cruelle et amère qui prend appui sur des faits divers de l'époque : des soldats revenus du front qui ont perdu la mémoire.  Cette pièce pose des questions sur l'identité, la mémoire, les relations filiales.

Le grand troupeau, Jean Giono, Folio.

Genre : récit

Niveau : 3e-2e

Présentation : Sur le plateau de Valensole, dans une ferme, une famille attend le retour d'un fils, d'un mari, d'un frère parti au front : Joseph. Pendant que sa famille endure l'absence, lui côtoie la mort, la perte de camarades. Sa sœur, Madeleine, attend de retrouver Olivier, lui aussi mobilsé, et que Joseph lui a interdit de fréquenter. Les chapitres alternent entre vie au front, vie à l'arrière.

Commentaires :  Ce texte met en relief les horreurs de la guerre, et reflète le pacifisme de Giono, qui a participé au conflit entre 1915 et 1918.

Lulu et la guerre, Fabian Grégoire, L'école des loisirs.

Genre : récit

Niveau : CM2-6e

Présentation : Lucienne, dite Lulu, va découvrir la guerre à travers les lettres que lui envoie Charles, son frère, mobilisé dès les premiers jours du conflit. Au village, la vie s'organise, les restrictions se font sentir. Lulu attend impatiemment des nouvelles de son frère, mais les nouvelles ne sont pas toujours belles.

Commentaires : Une vision rapide mais claire et accessible du conflit, de la Mobilisation générale au retour d'un poilu chez lui.

Ceux de Verdun. Les écrivains et la grande guerre, Patrice Kleff (dir.), Flammarion.

Genre : récit

Niveau : 3e

Présentation : Après une courte présentation de la guerre, l'ouvrage propose de courts textes d'auteurs de référence (Céline, Cendrars, Remarque) organisés par thèmes : la vie quotidienne du soldat, le feu, l'arrière, réflexions sur la guerre.

Commentaires : Un petit ouvrage très bien fait dont les textes sont appropriés. La préface et les groupements de textes sont accessibles et intéressants. L'avantage de ce recueil est de présenter de courts extraits de soldats des deux camps et de faire découvrir différents narrateurs aux élèves. L'approche thématique permet à chacun d'aborder l'ouvrage selon ses centres d'intérêts.

La Vigie, Thierry Jonquet, Flammarion.

Genre : récit

Niveau : 3e

Présentation : L'histoire raconte la mort mystérieuse et tragique de vingt habitants du village de Feucherolles-les-Essarts, le 14 novembre 1995.
Quelques jours avant, le caporal-chef Laheurtière, poilu de la première guerre, dont la maison surplombe l'ancienne ligne de front, est retrouvé mort chez lui. Un an après, Marcel, soldat rescapé de la guerre de Bosnie, employé à la poste, trouve un paquet de lettres tombé derrière un meuble... Toutes sont adressées aux morts.... Mais il faudra le concours d'Hortense, ex-femme du caporal, pour résoudre le mystère...

Commentaires : Un roman noir très court, haletant, que l'on dévore. L'auteur mélange mémoire de la Grande Guerre et récit d'une société périurbaine marquée par le chômage et la désindustrialisation, la ZUP peuplée d'immigrés maghrébins côtoie le monde rural du village imaginaire de Feucherolles-les-Essarts et ses troupeaux de vaches. Les seuls événements qui animent le village sont les discussions au café après les cérémonies de commémoration au monument aux morts et la fameuse affaire des vingt morts du 14 novembre 1995. De nombreux thèmes du programme de troisième d'Histoire-Géographie sont ici traités et ne manqueront pas d'éveiller des échos chez les collégiens. Le style de l'auteur est très habile et le lexique riche, mais facilement accessible à un jeune public.

A l'Ouest rien de nouveau, Erich Maria Remarque.

Genre : récit

Niveau : 3e

Présentation : Le narrateur, Paul, a dix-neuf ans lorsqu'il s'engage pour aller faire la guerre, avec ses camarades de classe, sous la pression de leur professeur. Il va connaître l'horreur : la faim, les rats et les poux, puis les camarades tués ou  mutilés. Lors de quelques permissions, il retrouve sa mère atteinte d'un cancer, et découvre que son expérience du front est incommunicable. Il meurt en octobre 1918, un jour si tranquille que le communiqué officiel indique : "À l'Ouest, rien de nouveau."

Commentaires : Point de vue allemand sur la première guerre mondiale. Ecrit à la première personne, au présent, avec peu de connecteurs temporels ou logiques. Cette écriture fait bien ressentir l'absurdité de l'expérience vécue par cette génération sacrifiée. Aucun patriotisme; les ennemis sont moins les Français que les rats et les poux, ou encore le chef qui abuse de son autorité (professeur ou supérieur militaire). Sur le front, il faut tuer pour survivre, mais sans haine. Importance de la camaraderie. Interrogation sur le rôle de la culture : quelle est la valeur de la littérature,de  la philosophie, des arts, s'ils n'ont pu empêcher cette barbarie ?

Les Thibault, V (dernier tome), Roger Martin du Gard, Gallimard.

Genre : récit

Niveau : 3e-2e

Présentation : La fin de "L'été 1914" raconte l'engagement de Jacques Thibault contre la guerre; réfugié en Suisse, il s'apprête à lâcher des tracts pacifistes d'un avion, mais ce dernier s'écrase avant que cette mission ne soit accomplie. Dans l'épilogue, nous retrouvons le frère aïné Antoine en mai 1918, "ypérité", soigné dans un établissement de Grasse. Pour l'enterrement d'une tante, Antoine retrouve les autres protagonistes de la saga : Daniel, amputé d'une jambe, les femmes devenues infirmières, et Jenny, qui a eu un enfant de Jacques.

Commentaires : Très intéressant pour comprendre l'ampleur du bilan humain de cette guerre et la montée du pacifisme. Différence entre les dirigeants et ceux qui partent vraiment à la guerre. Antoine croit à la paix proposée par Wilson, et précise bien à quelles conditions celle-ci pourra être durable : outre un organisme international, l'idée d'une Europe unie autour de la France et de l'Allemagne reconstruites est déjà présente. Pourtant, il craint que ce ne soit l'esprit nationaliste et revanchard qui l'emporte... Ne pas avoir lu les premiers tomes ne gêne pas la compréhension. À proposer toutefois aux bons lecteurs car inférences nécessaires,  texte long, et considérations socio-politiques parfois abstraites.

Le diable au corps, Raymon Radiguet, Flammarion.

Genre : récit

Niveau : 3e-2e

Présentation : Ce court roman à la première personne raconte une histoire d'amour dont l'action se déroule entre 1917 et 1918. Le narrateur, adolescent précoce, rencontre Marthe, une jeune femme fiancée puis mariée à Jacques, qui est soldat. L'absence du mari laisse le champ libre aux deux jeunes gens qui vivent une relation passionnée et bousculent toutes les conventions sociales de l'époque, dans une belle insouciance.

Commentaires : Ce roman autobiographique qui a fait scandale à sa parution (1923) traite du bouleversement des sociétés durant la guerre qui, omniprésente, proche et lointaine, va permetrre l'amour a priori impossible du narrateur et de Marthe. La société de la banlieue parisienne du début du XXe siècle est très bien dépeinte : le milieu bourgeois et consevateur d'où sont issus les personnages se transforme au fur et à mesure de l'histoire, montrant de quelle façon la guerre fait basculer les protagonistes dans la modernité. On a reproché à Radiguet de bafouer l'honneur de ceux qui se battaient pour la France. Mais ce que Radiguet explore surtout, c'est le passage de l'adolescence à l'âge adulte, avec les excès et les interrogations que cela entraîne et la force nécessaire pour s'affranchir de codes sociaux très pesants à cette époque charnière de l'histoire. Il y est aussi question de la relation amoureuse et de l'éveil du désir. Si la guerre n'est pas au premier plan, elle n'en demeure pas moins essentielle.

Les Champs d'honneur, Jean Rouaud, Les éditions de minuit.

Genre : récit

Niveau : 3e-2e

Présentation : Ce livre, le premier d'une série de cinq, évoque la vie de la famille de l'auteur dans la campagne près de Nantes, au cours du XXème siècle. À travers une série d'anecdotes le portrait  de divers membres de la famille est esquissé, avec émotion, beaucoup de tendresse et une pointe d'humour. Ce sont des gens simples dont la vie, pour ceux qui sont nés à la fin du XIXème siècle, est bouleversée ou anéantie par la guerre de 14-18.

Commentaires : La Grande Guerre est suggérée dès le titre mais n'apparait pas de prime abord comme le sujet essentiel du livre : toutefois elle est évoquée en filigrane tout au long de ce "voyage autobiographique" pour exploser littéralement aux yeux du lecteur dans les derniers chapitres où l'auteur retrace la mort de ses deux grands-oncles. L'un, Joseph, gazé en 1916 à Ypres,  va agoniser dans d'atroces souffrances dans un hôpital à Tours où il a été évacué; l'autre, Emile, tombé en 1917, a été enterré à la hâte dans une forêt de Lorraine, et son corps ne sera exhumé et enterré correctement que dix ans après. Ces deux poilus sont le symbole de toutes les souffrances endurées par ceux qui sont morts ou devenus des "vieillards de vingt ans" lorsqu'ils sont revenus du front.Ce livre requiert une lecture patiente et attentive : les digressions sont nombreuses, on peut parfois se perdre un peu dans la généalogie mais on y trouve des évocations particulièrement marquantes, que ce soit celle de la pluie au début du livre ou de la guerre à la fin.

Les poilus, Jean-Pierre Guéno, Les arènes.

Genre : récit

Niveau : 3e

Présentation : L'ouvrage rassemble des lettres et témoignages de Français pendant la Première Guerre mondiale. Livre-objet, il rassemble une centaine de documents reproduits en fac-similés (exemple : extraits du carnet de guerre de Marcel Rivier, lettres de poilus, carte postale, etc.). L'ouvrage constitue la version illustrée du recueil publié simultanément aux éditions Librio.

Commentaires : Incontestablement, cet ouvrage est un beau livre rassemblant un nombre important et varié de documents de qualité. La reproduction en fac-similés de documents d'époque fait toute son originalité. Il constitue ainsi un excellent support pour les enseignants afin de rendre compte au mieux des réalités de la Grande Guerre.

Sang Noir, Frédéric Chabaud et Julien Monier, Physalis.

Genre : bande dessinée

Niveau : 3e

Présentation : Une bande dessinée sur le sujet des bataillons d'Afrique. Une organisation en neuf parties qui suit l'engagement de ces hommes. Quatre pages synthétiques à la fin de l'ouvrage reprennent de manière journalistique la contribution de "la force noire".

Commentaires : Très bel ouvrage. Des vignettes soignées, un dessin expressif et travaillé. Un environnement sombre qui plonge le lecteur dans l'atrocité de ce conflit. Sous une forme très accessible pour des collégiens, la thématique de l'engagement colonial trouve avec cet ouvrage un excellent support.

Rose, pendant la Grande Guerre, Thierry Aprile, Nicolas Thers et Nicola Wintz, Gallimard.

Genre : docufiction

Niveau : 3e

Présentation : À la fois récit et documentaire. Journal de Rose, neuf ans, qui habite Lens, qui voit sa vie bouleversée par la guerre, son père part au front et n'en reviendra pas. Elle doit quitter sa ville dans un premier temps pour Paris, puis pour un village du Gers où avec ses deux frères et sa mère, elle restera jusqu'à la fin de la guerre. À côté de ce journal une partie documentaire, sur le bord des pages, donne de nombreuses informations simples et claires sur les conditions de la guerre.

Commentaires : Collection bien faite mais qui ne s'adresse pas à des élèves de troisième, niveau où l'on traite ce point en histoire, il semblerait que ce soit pour des enfants plus jeunes, CM2-6e. Dommage aussi que les illustrateurs n'aient pas choisi des photos et aient préféré les dessins.

  • Soldat Peaceful
  • On les aura !
  • Putain de guerre !
  • Cris
  • Frères de guerre
  • Haumont 14-16 : L'or et la boue
  • Il s'appelait … le soldat inconnu
  • Infirmière pendant la Première Guerre mondiale
  • J'ai saigné
  • J'étais enfant pendant la guerre de 14-18
  • La chambre des officiers
  • Le journal d'Adèle
  • L'horizon bleu, Petit à Petit, 2002. Couverture
  • Mémoire à vif d'un poilu de quinze ans
  • Un frère d'Amérique
  • Un long dimanche de fiançailles, Sébastien Japrisot
  • Verdun 1916 : Un tirailleur en enfer
  • Amère patrie
  • Cheval de guerre
  • La marraine de guerre
  • Le violoncelle poilu
  • 14-18 Lettres d'écrivains
  • La guerre des petits soldats
  • Le livre du temps
  • Promenade par temps de guerre
  • Le voyageur sans bagage
  • Le grand troupeau
  • Lulu et la guerre
  • Ceux de Verdun. Les écrivains et la grande guerre
  • La Vigie, Thierry Jonquet
  • A l'Ouest rien de nouveau
  • Les Thibault, V
  • Le diable au corps
  • Les Champs d'honneur, Jean Rouaud
  • Les poilus, Jean-Pierre Guéno
  • Sang Noir
  • Rose, pendant la Grande Guerre
informations
sources
éduscol
Diaporama (série d'images thématique)