Espace pédagogique > Des maquettes de la Grande Guerre créées par des lycéens niortais

Des maquettes de la Grande Guerre créées par des lycéens niortais

Première maquette présentée au public dans le cadre des journées portes ouvertes du lycée en mars 2016
© D.R.
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Depuis 2014, des élèves du lycée Paul Guérin à Niort travaillent à la production de deux maquettes au format 1/72e, qui représentent deux moments de la Grande Guerre ayant pour cadre géographique les environs de la ville de Verdun. 

L'idée consiste à produire deux maquettes au format 1/72ème d’un même lieu dans la Meuse (aux alentours du village de Douaumont) mais sur deux périodes distinctes : les premiers mois de la guerre, et l'année 1916 avec la bataille de Verdun. 

La première maquette, longue de 3,60m et large de près d’un mètre, fut construite sur une base de polystyrènes extrudés. Les bâtiments furent construits à la main par les élèves, collés puis peints avec du matériel acheté pour l’occasion. La centaine de figurines furent également peintes une par une par les élèves.

Les origines du projet

Le projet a démarré en mars 2014 lors d'un entretien disciplinaire avec Mme Betermin, IA-IPR d'histoire-géographie de l'académie de Poitiers. Lors de cet entretien, Mme l'inspectrice aborda logiquement la question des commémorations du Centenaire de la Grande Guerre. Ce projet n'était alors qu'à l'état d'ébauche mais l'inspection le soutint dès le départ, d'un commun accord avec M. Grether, chef d'établissement du lycée Paul Guérin de Niort également impliqué dans le projet.

Les objectifs

L’objectif est bien évidemment pédagogique car c’est là un excellent moyen de commémorer le souvenir de la Grande Guerre auprès des jeunes générations tout en abordant des savoirs et notions vues en classe (niveau première). Il s’agit avant tout d’impliquer les élèves dans un projet transdisciplinaire appréhendant d’une nouvelle façon l’enseignement de ce moment clef de notre Histoire.

L’intérêt de ce projet consiste à montrer l’évolution du conflit sur le plan de l’armement, des uniformes, des technologies mais aussi les immenses destructions engendrées par la guerre (destruction du village, disparition de la forêt, saccage des champs) ; tout ceci en documentant l’enfer vécu par les soldats dans le contexte de guerre totale (apparition des tranchées et du no man's land).

La réalisation

La première maquette illustre les premiers jours du conflit (Août-Septembre 1914) caractérisant la guerre de mouvement. La seconde maquette, tout en conservant le lieu de la première bataille (relief, caractéristiques physiques identiques) aborde explicitement la guerre de position à travers la bataille de Verdun, soit deux années plus tard.

La première maquette a nécessité deux années de travail. Ainsi, durant l'année 2014-2015, elle fut construite par une douzaine d’élèves volontaires d’une classe de première STI2D  ayant au programme la question de la Première Guerre mondiale. A raison d’1,5h par semaine, ces élèves ont mené ce projet de A à Z, encadrés par leur professeur d’histoire-géographie. 

Ce projet très chronophage fut poursuivi pendant l’année 2015-2016 par une nouvelle génération d’élèves volontaires issus également de 1STI2D. Ils furent rejoints en cours d’année par une demi-douzaine d’élèves volontaires venus d’autres classes du lycée.

La seconde maquette, consarée à la bataille de Verdun, fut entamée au cours l’année scolaire 2016-2017, mais son avancement ne fut objectivement pas satisfaisant en raison d’un emploi du temps incompatible avec celui des élèves. Toutefois, en cette nouvelle année scolaire (2017-2018), elle est poursuivie par une nouvelle génération d'élèves (15 élèves de première STI2D), motivés et dynamiques qui s’attellent actuellement à la construction des tranchées. Le projet semble sur la bonne voie.

Dans l’idéal, le 11 novembre 2018 devrait ainsi clore quatre années d’un projet ayant vu quatre générations d’élèves se relayer pour parachever une œuvre collective originale.

Pour aller plus loin

> Présentation détaillée de la 1re maquette (PDF)
> En images - état d'avancement de la 2e maquette (PDF)