En France > Nord Pas de Calais > Pas de Calais > Un monument en mémoire des fraternisations à Neuville-Saint-Vaast

Un monument en mémoire des fraternisations à Neuville-Saint-Vaast

© D.R.
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Si les fraternisations de Noël 1914 et de l'hiver 1915 sont aujourd'hui reconnues comme des actes de courage, leur récit a longtemps été censuré. Cent ans plus tard, un monument leur est dédié à Neuville-Saint-Vaast, près d'Arras.

Porté par l'association Noël 14 et la Communauté urbaine d'Arras, le projet de construction du monument aux fraternisations vise à empêcher que ces dernières ne tombent dans l'oubli. En 1914, de nombreuses fraternisations ont eu lieu spontanément entre soldats français, anglais et allemands sur la ligne de front à Noël. Un an plus tard, de nombreuses fraternisations se produisent en Artois, notamment à Neuville-Saint-Vaast. Entièrement détruit après les batailles d’Artois de 1914 et 1915, le village est longtemps resté en zone allemande. C’est au cours de la troisième bataille de l’Artois à l'automne 1915, qui fit 80 000 morts, que le village est redevenu français.

« Qui sait ! Peut-être un jour, sur ce coin de l’Artois, on élèvera un monument pour commémorer cet élan de fraternité entre les hommes qui avaient l’horreur de la guerre et qu’on obligeait à s’entretuer malgré leur volonté. »

Carnets de guerre, 10 décembre 1915, Louis Barthas

 

 

Cent ans plus tard, le souhait de Louis Barthas est exaucé. Situé à proximité de la nécropole française de la Targette (11 000 tombes), du cimetière britannique (638 sépultures) et non loin du cimetière allemand de la Maison Blanche (44 830 sépultures), le monument des Fraternisations occupe une surface de 2 500 m² dans la commune de Neuville-Saint-Vaast.

Conçu par l’artiste Gérard Collin-Thiebaut et les paysagistes Sylvain Delboy et Sarah Kassler (Atelier Sensomoto), le monument se démarque des nombreuses places de mémoire existantes en créant un lieu en harmonie avec l’environnement du site. Le monument est composé en quatre parties, dont la première est une oeuvre figurative représentant six silhouettes de 1,80m en verre teinté. Ces silhouettes, de différentes couleurs, représentent des soldats français, anglais et allemands en uniforme de 14-18.

Des QR codes, chargeables depuis smartphone, donnent accès à des contenus multimédias (images et écrits d’archives, extraits du film Joyeux Noël…).

Informations pratiques

Conférence-débat autour de Louis Barthas, soldat acteur des fraternisations le 16 décembre 2015 à 19h à Arras

Inauguration du monument des Fraternisations le 17 décembre 2015 à Neuville-Saint-Vaast

En savoir plus