En France > Ile de France > Paris > "Il était une fois le Centenaire" à la BnF les 20 et 21 juin 2019

"Il était une fois le Centenaire" à la BnF les 20 et 21 juin 2019

Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)
L'anneau de la mémoire, à Notre-Dame-de-Lorette, inauguré le 11 novembre 2014
© D.R.

La Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale et la Bibliothèque nationale de France (BnF) organisent les 20 et 21 juin deux journées de rencontres autour du cycle commémoratif du Centenaire de la Grande Guerre, dans ses multiples dimensions. 

Télécharger le programme en PDF

Le centenaire de la Première Guerre mondiale apparaît comme le plus important cycle commémoratif que la France a connu depuis le bicentenaire de la Révolution française célébré en 1989. Sa durée exceptionnellement longue (2013-2018), sa dimension planétaire et surtout l’ampleur et la profondeur de la mobilisation qu’il a entrainées partout en France en font un événement particulier et hors-norme.

Le cycle commémoratif du Centenaire a été marqué par un engagement remarquable des acteurs locaux (collectivités territoriales, associations, communauté éducative, médias) et a révélé un rôle nouveau pour l’État, qui a été cette fois-ci moins ordonnateur qu’accompagnateur d’un phénomène social qui lui a en partie échappé. Si l’État a déployé un cadre d’action pour encadrer la commémoration, son action s’est juxtaposée à celle de très nombreux pouvoirs locaux, soucieux d’affirmer leurs mémoires particulières de l’événement, mais également à celle de partenaires internationaux ayant souvent la prétention d’agir de façon autonome vis-à-vis de l’État hôte de ces commémorations internationales.

Le Centenaire a trouvé une raison d’être économique avec l’essor du tourisme de mémoire, déterminant pour l’engagement des collectivités territoriales bien avant le lancement officiel de la commémoration. Le Centenaire a-t-il marqué une rupture à l’échelle des politiques et phénomènes commémoratifs les plus récents ou s’inscrit-il inversement dans une forme de continuité en regard d’une mémoire contemporaine de l’événement toujours très vive. Il reste cependant à mesurer dans quelle mesure et, le cas échéant, sous quelles formes sont apparus de nouveaux acteurs, de nouvelles pratiques, de nouveaux territoires.

Alors que s’achève le cycle commémoratif du Centenaire, la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale, en association avec la Bibliothèque nationale de France, organise deux jours de rencontres réunissant acteurs, observateurs et praticiens du Centenaire, afin de le mettre en perspective avec les précédents rendez-vous commémoratifs et également avec les commémorations de même nature observables à l’étranger.

Programme des deux journées

Jeudi 20 juin

9 h 30 – Ouverture institutionnelle
Accueil par Laurence Engel, présidente de la BnF et Joseph Zimet, directeur général de la Mission du Centenaire
 
9 h 45 - 11 h 30 – Table ronde 1 « Une commémoration planétaire »
Animateur : Joseph Zimet
 
11 h 30 - 13 h – Table ronde 2 « Regards internationaux sur le Centenaire français »
Animateur : Annette Becker
 
14 h 15 - 15 h – « Penser le Centenaire »
Conférence d’Antoine Prost
 
15 h - 16 h 45 – Table ronde 3 « Le rituel commémoratif »
Animateur : Stéphane Audoin-Rouzeau
 
16 h 45 - 18 h 30 – Table ronde 4 « La fabrique de la parole présidentielle »
Animateur : Emmanuel Laurentin

Vendredi 21 juin

9 h 30 - 16 h 45 – Table ronde 5 « Au risque du spectacle ? »
Animateur : Elise Julien
 
11 h 15 - 13 h – Table ronde 6 « Acteurs et pratiques »
Animateur : Valérie Tesnière
 
14 h 15 - 15 h – « Histoire et commémorations »
Conférence par Stéphane Audoin-Rouzeau et Arndt Weinrich
 
15 h - 16 h 45 – Table ronde 7 « Les territoires. Rôles, sens, identités »
Animateur : Yves Le Maner
 
16 h 45 - 18 h 30 – Table ronde 8 « Le Centenaire, et après ? »
Animateur : Fabien Oppermann
 

Informations pratiques

Les 20 et 21 juin 2019 de 9h30 à 18h30
Bibliothèque François Mittérand, Petit auditorium
Quai François Mauriac 75013 Paris
Entrée libre et gratuite
> En savoir plus