Comprendre le Centenaire
Australie > Le Centre Sir John Monash, étape clé du chemin de mémoire australien de la Grande Guerre

Le Centre Sir John Monash, étape clé du chemin de mémoire australien de la Grande Guerre

Vue d'artiste du Centre Sir John Monash et du Mémorial australien de Villers-Bretonneux
© Department of Veterans’ Affairs Australia
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Etabli à proximité du site mémoriel australien de Villers-Bretonneux, dans la Somme, le Centre d'interprétation Sir John Monash sera inauguré le 24 avril 2018. Utilisant les technologies multimédia les plus modernes, ce centre unique en son genre offre aux visiteurs une expérience immersive dans l’histoire de l’Australie sur le Front Occidental pendant la Première Guerre mondiale, à travers les destins de ceux qui l'ont vécue. 

Le Centre Sir John Monash est situé à environ 150 km au nord de Paris et à 20 km à l’est d’Amiens, et à mi-chemin entre les villes de Villers-Bretonneux, Corbie et Fouilloy. Etabli sur le site du Mémorial National australien et adjacent au cimetière militaire de Villers-Bretonneux, le Centre Sir John Monash est un endroit clé du Chemin de mémoire australien sur le Front Occidental. Il établit un patrimoine international durable du centenaire australien de l’Anzac 2014-2018.

Un nouvel espace de narration immersive

Le dessein du Centre Sir John Monash, du nom du Général Sir John Monash – Chef des forces australiennes sur le Front Occidental en 1918, est de permettre aux visiteurs de mieux comprendre le rôle joué par l’Australie sur le front ouest de la Première Guerre mondiale, et l’impact de la guerre sur une nation encore émergente.

Le Centre plonge le visiteur dans une expérience immersive à travers une technologie multimédia de pointe inédite. Le parcours interactif, disponible en anglais, français et allemand, est complété par la présentation d’objets d’époque ayant une résonance particulière pour les Australiens, ainsi que par certains objets trouvés sur le site avant la construction du Centre. Pendant la construction en effet, plus de 200 objets et vestiges personnels et 230 kg de munitions non explosées datant des combats de la Grande Guerre ont été découverts.

Située au coeur du Centre, la galerie immersive assombrie est nichée entre des panneaux de verre plein créant un effet tridimensionnel, et relie la galerie au foyer. Immédiatement au-dessous du toit flottant, l’espace de présentation contraste avec la sortie ensoleillée. La conception fait voyager les visiteurs de l’obscurité à la lumière, de la commémoration à l’interprétation, de la guerre à la paix.

L'application mobile "SJMC"  

L’application, téléchargeable sur les téléphones et tablettes des visiteurs servira de « guide touristique virtuel » dans le cimetière militaire de Villers-Bretonneux, le Mémorial National australien et le Centre Sir John Monash. L’entrée au Centre Sir John Monash est gratuite. A l’extérieur, tandis qu’ils marchent devant plus de 2 000 tombes, les visiteurs peuvent s'imprégner des histoires de certains des soldats tombés sur les champs de bataille. Alors qu’ils se dirigent vers le Mémorial national australien sur lequel sont gravés les noms de plus de 10 700 soldats australiens morts en France et sans sépulture connue, l’application intègre les données issues des Archives nationales d’Australie sur l'intégralité des soldats commémorés sur le mur mémoriel.

Des oeuvres d'art inspirées par la Grande Guerre

Le Centre Sir John Monash expose une série d'oeuvres d'art provenant d'Australie qui revêtent un rôle double. Elles mettent en avant la culture australienne et reflètent comment l'Australie a interprété de manière culturelle ce qu'elle a vécu en temps de guerre. Chaque oeuvre est unique et incarne les réponses individuelles que différents artistes ont donné à l'histoire des Australiens sur le front de l'Ouest dans un contexte de commémoration et de souvenir.

La tapisserie "Morning Star", créée spécifiquement pour le foyer du Centre Sir John Monash, a été conçue par Lyndell Brown et Charles Green. L'image générale de la tapisserie représente un chemin à travers les eucalyptus et le bush australien. Ce sentier est éclairé par la pâle lumière d'une aube hivernale. L'oeil est attiré par le chemin qui serpente vers la lumière du soleil à travers un feuillage délicatement tacheté. Les images en encadré sont des photographies de jeunes hommes qui font la queue pour s'enrôler, des membres d'une même famille, des amis qui partent au combat et des navires qui transportent ces hommes vers des champs de bataille à l'étranger. Les soldats blessés alignés sur des civières ajoutent une touche inquiétante. Cela donne un aperçu de ce à quoi peuvent s'attendre certains de ces jeunes gens qui sourient devant l'objectif, alors qu'ils sont prêts à s'enrôler.

Alors que la tapisserie semble quasiment monochromatique, on peut y distinguer quelques subtiles couleurs, aussi bien dans l'image dominante que dans les encarts photographiques.

Egalement exposée dans le Centre, l'oeuvre "Rising Sun" de Lisa Cahill est une sculpture en trois dimensions, composée de vingt-huit rayons de cristal de plomb. Chaque rayon a été moulé de manière individuelle pour créer les formes très angulaires.

Informations pratiques

Entrée gratuite. Le centre est ouvert tous les jours de 9 h 30 à 18 h 00 du 1er mars au 31 octobre. 9 h 30 – 17 h 00 le reste de l'année.
Fermeture annuelle de mi-décembre à mi-janvier. 

Centre Sir John Monash
Route de Villers-Bretonneux
80800 Fouilloy
> Plus d'informations sur https://sjmc.gov.au