Roumanie : capital, monnaie, drapeau

Roumanie 
Roumanie 

Roumanie : capital, monnaie, drapeau

147 lecteurs
Sommaire de l'article

La Roumanie, un pays situé au centre géographique de l’Europe, est limitée par l’Ukraine vers le nord, la Bulgarie vers le sud, la Hongrie vers l’ouest et la République de Moldavie à l’est. Elle occupe environ 238.391 km2 sur le territoire européen. Beaucoup préjugent la Roumanie comme l’un des pays les plus misérables sur le territoire européen. Découvrez à travers le présent article, la Roumanie dans toute sa splendeur.

Bucarest : capital de la Roumanie

Bucarest, la capitale de la Roumanie est aussi qualifiée comme la plus belle ville de la Roumanie. C’est pourquoi d’autres la prennent comme la ville ayant une image pleine de contrastes. Beaucoup de préjugés au sujet de la Roumanie et plus particulièrement de Bucarest ont tendance à disqualifier le charme et la douceur qui résident à Bucarest. Mais laissez moi vous dire que Bucarest est une ville chaleureusement étonnante, traditionnelle, moderne, historique et surtout atypique.

La plupart des habitants de Bucarest sont d’une grande hospitalité et n’hésitent pas à vous faire découvrir les sites touristiques de la ville. Sans même devoir aller sur un site de rencontre, cette ville est l’un des meilleurs endroits où vous pourrez rencontrer des personnes magnifiques. Vraiment, visiter la Bucarest est le plus grand plaisir que je me suis offert de toute ma vie. Visitez la Bucarest et vous vous verrez bluffés par l’architecture magnifique et élégante de la ville entière. Ce serait plus éblouissant lorsque vous visitez par exemple :

Le palais du parlement : encore appelé la maison du peuple

Cette maison est sans doute la seconde plus grande construction administrative que le monde ait connue après la première guerre mondiale C’est pour ainsi dire qu’elle est la plus vaste et la plus coûteuse construction administrative de l’Europe. Son histoire est tout de même intéressante.

Le palais présidentiel autrement appelé palais cotroceni

Ce palais est peut-être moins imposant, mais reste fascinant et intéressant à vue d’œil. De nombreuses salles feront objet de vos découvertes de même que les œuvres d’art qui révèlent une grande beauté touristique.

En-dehors de ses palais, Bucarest dispose beaucoup d’autres sites qui illustrent la magnificence de la Roumanie. Entre autres, on peut citer :

  • L’Athénée Roumain, engagée depuis 1889 comme étant une salle de concert ;
  • La vielle ville dotée de nombreuses surprises ;
  • La place de la révolution ;
  • Les galeries d’art ou musées ;
  • Les librairies ;

Leu : la monnaie utilisée en Roumanie

Roumanie 

La monnaie Roumaine<< Leu >> ou<< lei>> au Pluriel signifie littéralement << lion >> en français. Depuis 2005 jusqu’à nos jours, le leu Roumain n’a pas encore atteint la zone euro. Il faut espérer l’an 2024 pour assister à cette merveille selon ce qu’a proclamé l’administration de l’Etat Roumain. Il faut juste comprendre que le nouveau leu Roumain s’élève à une valeur équivalente de 0.20 €. Pour ainsi dire que 1 €≈4,7697 RON.

Exceptionnellement, les billets de la monnaie Roumaine sont imprimés en plastique contrairement à l’Euro ou beaucoup d’autres monnaie qui sont pour la plupart imprimés sur du papier en filigrane. C’est ainsi qu’il faut distinguer une liasse de billet de 1, 5, 10, 50, 100, 200 lei. En ce qui concerne les pièces de la monnaie de la Roumanie, la banque nationale de la Roumanie (BNR), selon les exigences de l’Etat produit les pièces de 1, 5, 10, 50 bani. Mais il faut admettre que l’euro et le leu Roumain s’échangent sans aucun problème dans les banques qui tolèrent bien sûr ce service.

Le drapeau de la Roumanie

Le drapeau de la Roumanie pris comme le pavillon national, représente en trois couleurs la Roumanie toute entière. Il faut dire que c’est un drapeau tricolore de trois bandes horizontales Essentiellement en bleu, en jaune et en rouge. Adoptées en 1989, ces trois couleurs symbolisent l’unification des trois pays historiques (la Transylvanie, la Valachie et la Moldavie) entre les années 1859 et 1918.

Par ailleurs, il faut aussi comprendre que chaque couleur constituant le drapeau est significative. Elle révèle chacune une partie sensible de la précieuse histoire de Roumanie. À travers la couleur rouge s’illustre le sang versé depuis des siècles par les ancêtres qui ont défendu la terre antique pendant la guerre en Roumanie. Le jaune symbolise le blé, la couleur des champs et le gain des travaux de tous ceux qui ont souffert sur la terre. La couleur bleue, quant à elle, rappelle la quiétude, l’éternité, la conviction et surtout le séjour dans les temps.

La Roumanie : quelle langue parle-t-on ?

Pour une population d’environ 21 673 000, la langue officielle Roumaine est le Roumain. Pour 90 % de cette population, le Roumain est une langue maternelle. D’origine, le Roumain vient du latin. On peut dire que le Roumain est la seule langue qui a su garder le vrai lexique du latin parce que plus de 75 % du vocabulaire total est tiré du latin. Du point de vue grammatical, elle a adopté le système éventuel.

Pour beaucoup de personnes, le Roumain est considéré comme une langue asymétrique en ce sens que les Roumains ont plus de facilité à comprendre l’italien, le français et surtout l’espagnol alors que le cas échéant est quasiment impossible en raison des influences que portent les quelques mutations phonétiques. L’orthographe du Roumain est à l’image de celle de l’italien, et bien plus simple que ça.

En-dehors du Roumain, il existe beaucoup d’autres langues mineures qui se pratiquent dans toutes l’étendue du territoire Roumain. Parmi tant d’autres, nous pouvons citer :

  • L’espagnol rependu dans toute la Transylvanie et dans l’ouest du pays ;
  • L’ukrainien ;
  • Le polonais ;

Quelle est la situation économique et sociale de la Roumanie ?

À l’époque, la Roumanie a été l’un des pays atrocement touchés par la crise économique. En son temps, la Roumanie dépendait beaucoup des capitaux des banques des pays étrangers. Ce qui l’a conduite spectaculairement à une défaillance économique. Il y a aussi la chute de la consommation des produits locaux et la diminution brutale des exportations qui ont vraiment influencé négativement l’économie Roumaine. En conséquence, ces facteurs constituent un frein pour l’économie Roumaine depuis la nuit des temps.

 

5/5 - (4 votes)
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour haut de page