Renégociez son prêt immobilier : Conditions, délais, avantages etc. !

quelle-date-renegocier-son-credit-immobilier.jpg
quelle-date-renegocier-son-credit-immobilier.jpg

Renégociez son prêt immobilier : Conditions, délais, avantages etc. !

72 lecteurs
Sommaire de l'article

Ce n’est pas surprenant : Les taux d’intérêt des prêts immobiliers sont particulièrement bas ces dernières années. Les banques proposent des prêts à taux fixe très attractifs qui profiteront aux futurs acheteurs.

Quelles sont les conditions requises pour la renégociation des conditions d’un prêt hypothécaire ?

La baisse du coût de l’immobilier rend intéressante la négociation d’un nouveau prêt immobilier. Mais, certaines conditions doivent être remplies pour que l’opération soit réussie.

Nous vous présentons ci-dessous les conditions favorables au renouvellement de votre prêt hypothécaire:

Un environnement professionnel stable

Lors de votre premier rendez-vous  » renégociation de prêt immobilier  » avec votre banquier, vous devez mettre en avant votre situation professionnelle ainsi que votre contrat de travail ainsi que la somme de votre salaire.

Ainsi, vous pourrez convaincre votre banquier et démontrer votre crédibilité en demandant une modification de votre taux immobilier.

Un point de différence entre votre taux immobilier actuel et le taux que vous avez négocié.

Pour que la renégociation de votre crédit immobilier soit optimale, il doit y avoir un écart d’un point entre votre taux actuel et le taux proposé par votre banque.

Si votre prêt immobilier a un taux d’intérêt de 3,5 % aujourd’hui et que vous cherchez à le négocier, l’offre faite par le banquier doit être au minimum de 2,5 % pour avoir un sens.

Renégocier votre prêt immobilier pour le premier tiers de la durée totale du prêt

Examinez votre tableau d’amortissement, et demandez-vous quand vous avez fait votre prêt immobilier ?

Si vous vous situez dans la période qui correspond au premier tiers de votre prêt, ou au premier quart de la durée totale du prêt, alors il est prudent de négocier un nouveau taux pour le prêt.

Prenons un exemple. Supposons que vous ayez conclu votre contrat de prêt hypothécaire au cours de l’année 2015 avec une durée de 20 ans. Nous vous recommandons de négocier le taux d’intérêt de votre prêt pendant les sept premières années, c’est-à-dire jusqu’en 2022.

A ce moment que, à l’échéance du prêt, le pourcentage d’intérêt est supérieur à la part du capital emprunté.

La partie restante du capital doit être au minimum de 75 000 EUR.

La différence d’un point entre l’ancien et le nouveau taux, ainsi que le délai de renégociation ne sont pas les seuls facteurs à prendre en compte.

En fait, le montant restant en banque doit être au minimum de 75 000 EUR.

Lorsque vous empruntez de l’argent pour l’achat de votre maison, vous payez, dans la première partie du crédit, un grand montant d’intérêts et un petit montant de capital, et l’inverse est vrai pour la deuxième fois.

Avec un capital restant dû supérieur à 75.000 EUR, cela signifie que la majorité des intérêts n’a pas encore été prélevée par la banque et c’est à ce moment que vous pouvez essayer de modifier votre hypothèque.

Quel est le nombre maximum de fois que vous pouvez négocier votre hypothèque ?

La loi (ou la banque) vous oblige à renouveler votre hypothèque une seule fois ? Pouvez-vous le faire aussi souvent que vous le souhaitez ?

Ne vous inquiétez pas, vous pouvez demander à votre banquier de modifier les conditions actuelles de votre prêt hypothécaire aussi souvent que vous le souhaitez.

Cependant, votre banque n’est pas obligée d’accéder à votre demande, et elle peut décider de ne pas négocier le taux d’intérêt de votre prêt immobilier sans avoir à justifier sa décision.

Quand faut-il réviser son prêt hypothécaire ?

Vous vous demandez peut-être Quel est le meilleur moment pour réviser le taux d’intérêt de votre prêt hypothécaire sur un bien immobilier ?

Il n’y a pas de moment précis pour négocier. Le moment pour renégocier est à tout moment de l’année.

Cependant, il faut remplir trois conditions qui sont énumérées ci-dessous :

  1. Un point de différence entre l’ancien et le nouveau taux hypothécaire.
  2. Un capital exceptionnel et de grande valeur
  3. Vous êtes dans la période initiale de votre prêt immobilier.

Quelles sont les principales différences entre le processus de négociation de votre prêt hypothécaire et l’achat d’un nouveau prêt ?

Compte tenu de la baisse des taux immobiliers de ces dernières années, demander à revoir les conditions du prêt et à réduire son taux était très actuel.

Vous avez le choix entre :

  • Contacter l’établissement qui vous a accordé le prêt pour votre bien immobilier.
  • Contacter les banques d’autres établissements pour voir si elles ne pourraient pas vous proposer des taux plus favorables que l’offre actuelle.

La renégociation d’un prêt immobilier a lieu au moment où la banque que vous utilisez actuellement vous propose une réduction du taux d’intérêt de votre prêt immobilier. Vous pouvez renégocier votre prêt immobilier sans changer de banque.

Lorsque vous recherchez un refinancement de votre prêt immobilier, vous écrivez à un établissement concurrent de votre banque et lui demandez de racheter le capital dû sur le prêt que vous avez contracté sur votre logement à un prix inférieur à celui que vous propose actuellement votre banque.

Quels sont les frais facturés par les banques lors de la négociation de votre crédit immobilier ?

Les pénalités de remboursement anticipé

Ce terme est couramment utilisé pour désigner les  » pénalités de remboursement anticipé  » ou  » IRA  » Les pénalités de remboursement anticipé sont imposées par les banques à hauteur de 3 % du capital restant dû qui est plafonné à 6 mois d’intérêts.

Le prêteur devra payer 3 pour cent du montant restant à payer sur votre prêt immobilier, mais ce montant ne peut pas dépasser six mois d’intérêts.

Si vous demandez à votre banque de négocier un nouveau contrat pour votre prêt immobilier, les pénalités de remboursement anticipé ne sont généralement pas appliquées car votre dossier immobilier est examiné dans le cadre des processus internes de la banque et vous restez un client.

Cependant certaines clauses dérogatoires vous permettent de ne pas payer les IRA même si vous rachetez votre prêt à un concurrent :

  • La mutation professionnelle
  • Le décès de l’emprunteur
  • Le licenciement
  • Une clause a été convenue à l’avance : « pas d’IRA en cas de rachat de crédits auprès d’un adversaire ».

Les frais du dossier

Basé sur les  » frais d’avenant  » de certaines banques Les frais de dossier sont basés sur le coût supporté par l’établissement bancaire pour avoir négocié une baisse du taux de prêt.

Ces frais sont différents d’une banque à l’autre et font l’objet de négociations.

L’assurance emprunteur :

Depuis février 2018, la loi Bourquin vous permet de modifier votre assurance emprunteur chaque année, en fonction de la date anniversaire , sous réserve du respect du préavis de 2 mois.

Si vous négociez les conditions de votre prêt immobilier, il est conseillé de modifier l’assurance emprunteur et de revoir les conditions de vos garanties et indemnités.

La garantie

Lorsque vous négociez votre prêt, vous devez veiller à prendre en compte le montant de la garantie que vous avez négociée et qui sera prélevée sur votre compte à la banque ou intégrée dans la nouvelle durée du prêt.

La garantie fait partie des frais supplémentaires que vous payez lorsque vous décidez de renégocier votre prêt immobilier.

Quels sont les avantages de la négociation de votre prêt hypothécaire ?

Si vous demandez à votre prêteur d’examiner le taux de votre prêt hypothécaire et de vous proposer un taux intéressant, vous pouvez économiser de l’argent et réduire le coût des intérêts que vous devez payer.

Sachez qu’après la renégociation, ne pensez pas que votre banque vous écrira une somme d’argent (ou transférera de l’argent sur votre compte) correspondant au montant que vous avez économisé.

Vous ne recevrez pas de tableau d’amortissement décrivant les conditions du nouveau crédit.

Deux options s’offrent à vous :

Vous pouvez raccourcir la durée de votre prêt hypothécaire réel.

Dans ce scénario, le montant total de vos mensualités de prêt reste le même, cependant, le taux d’intérêt immobilier ayant diminué, c’est la durée du prêt qui est modifiée....

Vous pouvez bénéficier de plusieurs années de remboursement à crédit. Par exemple, au lieu que le prêt que vous avez contracté pour votre maison soit exigible en 2040, il arrivera à échéance en 2032.

Vous réduisez la mensualité du prêt immobilier

Une autre option consiste à diminuer le taux d’intérêt de votre prêt immobilier : La durée de votre prêt est réduite!

Vous avez la même durée de prêt, mais vous payez des mensualités moins élevées. Cela signifie que vous gagnez en capacité d’épargne ou d’achat.

Négocier son prêt hypothécaire sans changer de banque Est-ce possible ?

Oui, il est possible de demander une modification de son prêt hypothécaire sans avoir à se rendre chez un rival et à changer de banque.

Il vous suffit de prendre rendez-vous avec le conseiller de votre banque et de lui demander directement son avis.

Au préalable, il est recommandé de faire le point sur votre profil de crédit avant d’emprunter en rassemblant les pièces justificatives et en proposant les contreparties (ouverture d’un contrat d’assurance, transfert d’épargne, etc.)

Votre banque est-elle habilitée à refuser la renégociation de votre prêt hypothécaire ?

Une banque n’est pas obligée de prendre en compte votre demande de négociation d’un nouveau contrat sur votre prêt hypothécaire.

Votre banque ne peut pas modifier les conditions du contrat de prêt lorsqu’elle détermine qu’il n’est pas financièrement viable pour elle d’offrir la réduction du taux d’intérêt que vous payez pour votre prêt.

Quels documents dois-je emporter avec moi lorsque je négocie mon prêt hypothécaire ?

Vous avez pris rendez-vous avec le conseiller de votre banque pour discuter de la renégociation du taux d’intérêt de votre prêt hypothécaire.

Quels sont les documents nécessaires que vous devez apporter ?

  • Vos 3 derniers relevés de compte de votre banque (si vous êtes titulaire d’un compte dans une autre banque).
  • Le tableau d’amortissement de votre prêt immobilier.
  • Ensuite, vous pouvez accepter la demande de prêt.
  • Vos trois derniers bulletins de salaire.
  • Il s’agit de votre facture fiscale la plus récente.

Nos conseils pour négocier votre prêt hypothécaire

Voici quelques conseils pour vous aider à optimiser le processus de renégociation de votre prêt hypothécaire

  • Faites appel à un agent pour négocier les conditions de votre prêt hypothécaire en votre nom.
  • Profitez de la possibilité de faire jouer la concurrence et prenez rendez-vous avec les banques qui sont en concurrence avec la vôtre.
  • Assurez-vous de prendre la responsabilité de votre dossier de prêt et apportez au premier rendez-vous, toutes les pièces justificatives de votre demande.
  • Conservez votre logement pendant au moins deux ans après le renouvellement.
  • Acceptez le montant de l’indemnité qui vous est proposée par le nouveau prêteur. La renégociation de votre prêt doit être un scénario gagnant-gagnant, c’est-à-dire gagnant pour vous et avantageux pour la banque.
  • Conservez la même mensualité pour votre prêt et diminuez-en le montant Vos économies sur le paiement des intérêts seront plus importantes.

Voici une courte vidéo de l’émission « La Quotidienne » sur le refinancement de votre prêt hypothécaire.

[su_youtube url= »https://youtu.be/x2vOnXMryQg »]

Soyez le premier à voter
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour haut de page