Ce qu’il faut savoir sur la renégociation de crédit immobilier

videoimg

Ce qu’il faut savoir sur la renégociation de crédit immobilier

77 lecteurs
Sommaire de l'article

Si vous êtes sur le marché pour un prêt d’investissement, la question de savoir à quel moment il faut réviser le taux est une question valable à se poser.

Quel est le bon moment pour négocier un nouveau prêt ?

Si nous examinons les options de prêt offertes par les banques, par exemple pour une période de 20 ans, nous constatons qu’il n’y a aucun doute qu’un processus de baisse est en cours et nous savons que pour cette période de temps, vous serez en mesure de négocier des taux qui est entre 1,6 et 1,65 qui est le même que le taux qui était en décembre 2016.

Dans un tel scénario, nous pouvons constater une augmentation significative du nombre de demandes de crédit de renégociation, car la majorité des personnes qui possèdent des prêts aimeraient profiter de cette baisse historique des taux d’intérêt.

Si vous mentionnez qu’ils ont raison car une opération habilement exécutée peut permettre d’être en mesure d’économiser des sommes importantes

Sachez que pour pouvoir tenir tête à l’établissement avec lequel vous entamerez les négociations de renégociation d’un crédit immobilier, il est indispensable que le taux d’intérêt soit inférieur à 0,7 pour cent du taux que vous avez initialement fixé

Sans cet élément fondamental, il est difficile de parvenir à un accord final et vous pourriez perdre du temps, mais aussi de l’énergie.

Dans les conditions actuelles, on peut dire que seuls ceux qui ont contracté un prêt ou en ont modifié les conditions avant le début de l’année 2016 peuvent maintenant commencer à négocier les taux d’intérêt.

Après cela, l’écart des taux pourrait être trop faible, ce qui rendra les négociations de renégociation plus difficiles.

Quelques suggestions pour une négociation efficace

Au-delà de ces questions Il ne faut pas oublier que le rachat d’un crédit immobilier par un autre établissement engendre un certain nombre de frais.

Par exemple, le remboursement anticipé peut entraîner des indemnités, peut également entraîner de nouveaux frais de garantie pour les renégociations et, logiquement, de nouveaux frais de courtage et de dépôt que l’établissement qui recevra votre prêt immobilier nouvellement négocié pourra vous réclamer.

Il est donc essentiel de se préparer avant d’entamer vos démarches de négociation afin que votre opération soit la plus digne de confiance et la plus rentable pour vous.

Il est bénéfique d’utiliser un comparateur en ligne pour avoir un aperçu des différents taux fixés par les banques afin d’améliorer vos demandes de renouvellement.

La possibilité de restructurer votre crédit

Il est également important de savoir que si les conditions ne sont pas remplies pour demander légalement une renégociation de crédit, vous pouvez toujours demander à votre banque de procéder à une restructuration de votre crédit.

Cette méthode est moins contraignante, elle peut être réalisée avec l’établissement qui a accordé le crédit et n’est pas soumise à la règle des 0,7 points de différence avec le taux d’intérêt en vigueur.

En termes simples, le fait même que vous ayez parlé à votre banque de votre désir de négocier les conditions de votre crédit va probablement susciter une certaine inquiétude et la banque sera alors plus encline à vous proposer un réaménagement de votre crédit. Cela nécessite à son tour une modification du contrat de prêt initial.

La renégociation à la carte, le modèle de la loi Bourquin

Aussi, il faut savoir que depuis le début de l’année 2018, la loi Bourquin vous permet de modifier l’assurance de votre prêt et sans avoir besoin d’effectuer le rachat de crédit.

En pratique C’est une excellente option, quelle que soit la date de souscription du crédit. Elle peut vous permettre, par exemple, de passer à une assurance déléguée plus excitante et plus rentable que les assurances traditionnelles que proposent les banques.

Toutefois, cette option s’accompagne de l’obligation d’anticiper la date d’expiration de la police d’assurance et d’envisager un préavis de deux mois.

Tendances futures…

Il est probable que dans un avenir proche, un certain nombre de structures soient mises en place sur le modèle de la loi Bourquin afin d’être en mesure de négocier uniquement certains éléments du crédit immobilier sans avoir à passer par la longue et souvent contraignante procédure de renouvellement du crédit.

Ceci est clairement pris en considération par les banques, et c’est pourquoi vous avez plus de pouvoir qu’elles ne voudraient le croire lorsqu’il s’agit de négocier les différents éléments de votre crédit immobilier.

Pour cela, n’hésitez pas à lire des ouvrages spécialisés sur le sujet, ou encore des blogs d’agents immobiliers qui pourront vous donner des conseils utiles, mais aussi vous tenir informé des lois qui régissent le marché immobilier.

Soyez le premier à voter
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour haut de page