Bourse : Faut-il passer par sa banque traditionnelle pour acheter des actions ou un pur broker ?

videoimg

Bourse : Faut-il passer par sa banque traditionnelle pour acheter des actions ou un pur broker ?

35 lecteurs
Sommaire de l'article

Qu’est-ce qu’un vrai courtier ?

Avant d’aborder nos principaux sujets, les purs courtiers et les banques traditionnelles, il est essentiel de le définir et de connaître les différents métiers et services qui y sont associés.

Quels sont les différents types de marchés de services financiers en France ?

Sur les marchés des services financiers, de nombreux acteurs sont en jeu. Les quatre principaux sont :

  • Les émetteurs financiers comme les entreprises ou les États, qui proposent des obligations ou des actions. Cette pratique leur permet de financer leurs activités commerciales tout en récompensant financièrement, en fonction de leurs résultats, ceux qui ont investi en eux.
  • De l’autre côté, les investisseurs sont ceux qui achètent des actions et des obligations dans l’intention de gagner un revenu qui soit rentable.
  • Les intermédiaires sont les prestataires de services d’investissement (PSI) ainsi que les teneurs de marché et les chambres de compensation qui mettent en relation les émetteurs et les investisseurs.
  • Les autorités de régulation et les régulateurs financiers jouent le rôle de la police en gardant la trace des différents acteurs du marché financier. Ce sont eux qui établissent les règles ainsi que ceux qui les font appliquer.

Courtier ou broker ? Quelle est la différence ?

Le courtier est en français, un intermédiaire. Il s’agit d’une catégorie d’intermédiaires, par le biais des FAI. Grâce à lui, il est désormais possible pour un particulier ou une entreprise de créer un compte, de faire des opérations en bourse, d’acheter des obligations ou des actions et de les faire fructifier au fil du temps.

Il sera également responsable de tous les changements associés : achat de nouveaux titres, vente de ceux qui sont vendus et gestion du portefeuille.

En échange de ses services et de ses efforts, il gagne la forme d’une commission. Elle peut dépendre du pourcentage, par exemple, d’un montant basé sur le nombre de mouvements effectués, ou prendre la forme d’un paiement mensuel. Dans tous les cas, ces frais sont très importants mais sans aucune assurance de profit à long terme. En effet, les marchés fluctuent d’un jour à l’autre.

Quelle est la différence entre le terme « trader » et « broker » ?

Lorsque l’on parle de courtier, on se demande souvent quelle est la différence avec le trading et s’il s’agit bien de deux professions distinctes. En effet, ils le sont !

Un trader est l’un des acteurs financiers les plus importants, qui achète et vend des actifs financiers. Dans le monde des traders, nous pouvons identifier des sous-catégories distinctes de spécialisations telles que les matières premières, le forex, … Les transactions et les achats qu’un trader effectue peuvent être faits avec un objectif à long terme ou juste pour quelques secondes, afin de profiter d’une tendance économique.

Le trader, qu’il soit employé ou indépendant par une institution de grande taille, est la personne qui traite directement avec les actions. Par opposition au courtier qui sert d’intermédiaire entre le marché et donc les traders et ceux qui veulent placer leur argent dans ce type d’investissement.

Banque traditionnelle et courtier, lequel choisir ?

Lorsque nous parlons de « banque traditionnelle », il est simple de l’associer à une entité de confiance, et à des personnes réelles (même dans le cas des banques en ligne en raison du support client) qui sont à la disposition des clients, pour les aider à gérer leur argent.

Cependant, depuis quelques années et notamment en raison de l’introduction des banques en ligne ainsi que de la démocratisation des courtiers financiers, de plus en plus de clients se posent la question de savoir lequel est le plus intéressant et le plus rentable pour eux, lorsqu’ils souhaitent investir en bourse : les banques traditionnelles ou les courtiers ?

Banque traditionnelle : accessibilité, conseil et manque de réactivité

Si vous travaillez avec une banque traditionnelle, il est très facile de prendre rendez-vous, de s’asseoir à une table et de parler d’investissements dans le secteur financier. C’est notamment ce que recherchent les parents ou les personnes âgées lorsqu’ils cherchent à investir, mais avec des personnes qu’ils connaissent et avec lesquelles ils restent en contact.

En fait, cela permet d’être rassuré et de recevoir des conseils et des explications sur ce qu’il faut faire et ce à quoi il faut s’attendre. De même, les banquiers traditionnels peuvent aider leurs clients à trouver des options plus ou moins sûres afin de ne pas perdre beaucoup d’argent en cas de krach boursier.

Tout comme les banques, ils sont plus à même de fournir des services complémentaires dans différents domaines tels que les assurances, les paiements sur les comptes bancaires, les méthodes de prêt, ….. Tous ces services sont très intéressants, surtout lorsque vous ne voulez pas vous surmener. Cela vous permet également de profiter d’avantages et d’économies lorsque vous souscrivez à divers services auprès de la même institution.

Courtier pur Réactivité élevée, gestion intégrée et manque d’avantages supplémentaires

Si vous cherchez à travailler avec un courtier pur qui est spécialisé dans les marchés financiers et capable d’acheter et de vendre des actions pour le compte de clients individuels, il est impossible de trouver des réponses aux questions relatives à d’autres domaines.

De même, contrairement aux services offerts par les banques traditionnelles, il est impossible de bénéficier d’avantages tels que des moyens de paiement (carte bancaire ou chéquier) ou des services complémentaires comme des comptes bancaires qui vous sont spécifiquement destinés (PEL, PEA, …).

En fait, même si, comme les banques traditionnelles, celle-ci suit de près les évolutions du marché, elle ne suffit pas à répondre à toutes les exigences.

En ce qui concerne les échanges concernés, à l’instar des banques, et souvent plus rapidement, les courtiers peuvent vous proposer des points réguliers pour vous aider à suivre vos performances financières.

Peu importe que ce soit avec un courtier qui n’est qu’un simple courtier, ou avec la banque traditionnelle, il est à la portée de tous pour acheter des obligations ou des actions.

Si vous souhaitez commencer ce voyage et mettre votre argent entre les mains de quelqu’un de flexible, capable de s’adapter à vos besoins pour aider votre portefeuille à se développer, il est plus agréable de travailler avec un véritable courtier.

Mais, si vous êtes plus prudent et préférez faire vos investissements de manière rationnelle, il peut être plus avantageux de collaborer directement avec votre banque. Cette dernière pourra vous fournir des services tels que des comptes bancaires spécifiques, différentes méthodes pour effectuer des paiements…

Soyez le premier à voter
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour haut de page