Que faut-il savoir avant d’investir dans les matières premières ?

lingots-or.jpg
lingots-or.jpg

Que faut-il savoir avant d’investir dans les matières premières ?

40 lecteurs
Sommaire de l'article

Une majorité de Français sont extrêmement prudents dans leur épargne, et se tournent davantage vers l’assurance-vie ainsi que vers les comptes d’épargne traditionnels, tels que le Livret A.

Que sont les matières premières ?

Les matières premières sont des actifs tangibles ayant une origine naturelle.

Les plus connues sont, bien sûr, le gaz naturel et le pétrole ainsi que d’autres métaux comme le cuivre, l’or ou l’argent.

Les céréales, le café et le bétail font également partie de cette catégorie. Le choix est donc vaste.

Si certaines personnes stockent des lingots d’or à leur domicile, il n’est pas nécessaire d’acheter des matières premières de la même manière.

Il existe de nombreux produits financiers qui vous permettent d’investir dans les matières premières.

Parmi tous ces produits, les CFD ou  » Contract For Difference  » sont probablement les plus connus.

Ils permettent aux investisseurs de profiter des fluctuations ou des hausses de prix tout en bénéficiant de l’effet de levier.

Une autre option consiste à acheter des actions de sociétés actives dans le domaine des matières premières pour profiter indirectement de la hausse des prix lorsque leurs bénéfices augmentent.

L’or est une valeur refuge inégalée

investir matière premiere or

L’or est la matière première la plus précieuse et constitue un refuge inégalé.

L’or a fait l’actualité assez souvent en 2019, car sa valeur s’est envolée, profitant notamment de la montée des tensions commerciales au niveau mondial.

En fait, les investisseurs considèrent l ‘or comme un refuge sûr face aux crises et se sont tournés vers l’or dès le début de l’année.

Le graphique du prix de l’or a atteint des records en septembre, dépassant la barre des 1 500 dollars, et le graphique montre une augmentation de plus de 20 % au cours du dernier mois de janvier.

Bien que la fin de l’année s’annonce difficile, l’or reste un choix d’investissement pour les investisseurs afin de se protéger contre toute crise systémique potentielle.

Protection contre l’inflation grâce aux matières premières

Les matières premières ont l’avantage d’être insensibles à la hausse de l’inflation.

Il s’agit toutefois d’un marché extrêmement difficile à appréhender pour les investisseurs novices.

En effet, le coût des matières premières comme le gaz naturel ou le blé est généralement volatil et fluctue en fonction de diverses variables, dont la géopolitique mondiale.

Il n’est donc pas conseillé d’investir toutes ses économies dans ce secteur.

Dans tous les cas, il est toujours recommandé de diversifier son portefeuille pour optimiser la gestion des risques.

Comment suivre le marché des matières premières ?

Vous l’aurez compris, il est important de consacrer le temps nécessaire à l’analyse des matières premières à
pour pouvoir appréhender les nuances du marché.

Un bon investisseur sur les marchés des matières premières devra certainement avoir une connaissance approfondie des informations macroéconomiques.

En outre, il devra s’intéresser aux conditions météorologiques qui affectent évidemment le prix des matières premières.
le coût des matières premières telles que le coton, le blé ou le café.

Pour suivre l’évolution des marchés financiers des matières premières, différents outils d’analyse financière sont à votre disposition.

Il existe notamment un indice qui fait autorité dans le secteur (comparer avec l’indice CAC40 pour les entreprises françaises).

Il est également connu sous le nom de BCOM ou  » Bloomberg Commodities Index « .

La pondération du BCOM est revue chaque année et prend en compte les fluctuations de plus de 20 matières premières différentes, dont le cuivre, le soja l’argent, l’aluminium le zinc, et bien sûr l’or le gaz ou le pétrole.

Lors de la première semaine de novembre 2019, l’indice a enregistré une performance de +3% par rapport au début de l’année.

En revanche, le taux du livret A plafonne à 0,75 %, ce qui ne couvre même pas l’inflation, qui est estimée à environ 0,9 % pour 2019.

Des matières premières qui ne sont pas sur la bonne voie

Si la plupart des gens pensent au pétrole et à l’or lorsqu’il est question de matières premières, les investisseurs les plus audacieux peuvent également se tourner vers
. Les investisseurs intéressés peuvent également se tourner vers des actifs moins connus.

C’est sous cet angle que l’on peut anticiper les meilleures performances, avec fréquemment des performances à deux chiffres.

Ces deux dernières années, le palladium a été l’un des plus performants au sein du secteur le plus performant.
secteur qui a secteur qui a enregistré un rendement de plus de 18,59 % en 2018 (et de plus de 50 % en 2017).

Les matières premières moins connues à surveiller en 2019 le coton et le rhodium sont fréquemment cités.

Si vous cherchez à augmenter un peu votre épargne et à ne pas vous contenter du livret A standard, les matières premières offrent un éventail d’options lorsque vous êtes prêt à consacrer un peu de temps et d’efforts.

Les plus prudents voudront peut-être se limiter à investir une partie de leurs économies dans un placement sûr, comme l’or, afin de réduire les dégâts en cas de crise financière imminente.

Soyez le premier à voter
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour haut de page