Les frais de notaire lors d’un achat immobilier

frais-de-notaire.jpg
frais-de-notaire.jpg

Les frais de notaire lors d’un achat immobilier

33 lecteurs
Sommaire de l'article

 » Frais de notaire  » n’est pas l’expression correcte pour décrire les coûts d’acquisition d’un bien immobilier qui comprend l’achat d’une parcelle de terrain ou d’une nouvelle maison ou d’un appartement, ou l’achat d’un ancien appartement ou d’une ancienne maison. Ces coûts d’acquisition d’un bien immobilier sont en fait des taxes que vous devez pouvoir payer aux fonctionnaires des impôts une fois que vous êtes devenu propriétaire du bien.

Quelle est la fonction du notaire dans une transaction immobilière ?

Dans le marché immobilier, le notaire joue un rôle important dans la transaction immobilière.

C’est lui qui garantit la sécurité de l’aspect financier des transactions immobilières et qui a également la responsabilité de fournir des informations et des conseils à ses clients.

Les responsabilités juridiques et administratives du notaire pour les biens immobiliers

  • L’acte de vente immobilière et le premier contrat de vente (ou la promesse de vente)
  • Créer et authentifier l’acte notarié
  • assurer le bon déroulement des transactions financières.
  • fournir une sécurité juridique pour la transaction immobilière.

La fonction de conseil et d’éducation sur le droit de l’immobilier

Le notaire, dans le cadre de la profession qu’il exerce, a l’obligation d’informer et de conseiller ses clients.

Les rôles d’un notaire expert en droit immobilier consistent à :

  • Accompagner ses clients tout au long du processus d’achat et de vente d’un bien immobilier.
  • Se préparer à éviter d’éventuels litiges entre vendeurs et acheteurs
  • Assister ses clients en matière de droit immobilier

Quels sont les frais de transaction payés par le notaire expert en droit immobilier ?

Certaines personnes pensent que les frais associés à la transaction immobilière, les fameux  » frais de notaire « , sont payés directement au notaire en compensation du travail effectué. Ce n’est pas vrai !

Vous vous rendrez compte que non seulement le notaire perçoit des taxes pour l’État, mais aussi que sa rémunération dépend de la commission qui lui est versée.

Les droits d’enregistrement

Aussi appelés  » droits de mutation  » ou  » taxe d’enregistrement  » Les droits d’enregistrement sont des taxes imposées par les autorités fiscales.

En général, l’administration fiscale prélève 5, 8 % du coût total de votre achat de biens immobiliers.

Il n’y a que quelques exceptions : Indre (36), Isère (38), Morbihan (56) et Mayotte (976) où la taxe sur les mutations est de 5,09 5 %.

Les honoraires des notaires

Appelés aussi  » frais de notaire  » ou  » émoluments  » Le montant qui revient au notaire en paiement des travaux qu’il a effectués est proportionnel au prix de l’habitation.

  • Prix d’achat inférieur à 6500 EUR 3,945 pour cent du montant du
  • Prix d’achat compris entre 6501 EUR et 17 000 EUR 1/627 pour cent du paiement
  • Prix d’achat compris entre 17 000 EUR entre 17 001 EUR et 60 000 EUR 1,085 pour cent de la rémunération
  • Le prix d’achat est supérieur à 60 001 EUR 0,814 pour cent de la rémunération

Il est important de noter que vous devez ajouter 20 pour cent de TVA au coût des honoraires du notaire.

Déboursés, frais et émoluments

Les émoluments des formalités ainsi que les différents frais et répartitions ne sont que quelques-uns des actes administratifs effectués par le notaire dans le cadre de votre nouvel achat.

Le tarif des émoluments est de 1200 EUR et, par conséquent, il comprend :

  • L’inscription de l’hypothèque fournit des garanties
  • les frais de publication de la vente
  • le document sur l’urbanisation
  • le certificat attestant du taux de plomb ou d’amiante
  • L’extrait est tiré du cadastre du terrain.

Procédures d’inscription et de publicité foncière

Aussi appelée  » contribution de sécurité immobilière  » Le montant prélevé est de 0,10 % de la valeur du bien, le minimum étant de 15 EUR.

Les tarifs des services notariaux sont expliqués en détail

Selon le type de transaction immobilière (achat d’un bien existant ou achat d’un bien ancien, ou achat d’un terrain), la taxe et les frais facturés seront différents.

Frais de notaire pour l’achat d’un terrain

Les frais pour l’acquisition d’une surface de terrain sont :

  • Droits d’enregistrement ou taxe d’enregistrement des terrains : 5,8 % de la valeur totale du terrain.
  • Débours (démarches effectuées par le notaire, comme une demande de certificat d’urbanisme, par exemple) : 1 % de la valeur du terrain.
  • Emoluments et frais (rémunération personnelle du notaire) environ 11% de la valeur totale du terrain

Frais de notaire pour une maison ancienne

Les frais d’acquisition pour l’achat d’une maison ancienne sont :

  • Les frais de mutation : 5,8% du coût d’acquisition du bien immobilier
  • La rémunération du notaire : Pourcentage selon la grille tarifaire
  • Les formalités : 800 EUR.
  • Frais divers : 400 EUR.
  • La garantie pour les biens immobiliers est égale à 0,10% du coût du bien avec au moins 15 EUR.

Frais de notaire pour l’achat d’un immeuble de rapport

Les frais d’acquisition payés par le notaire lors de l’achat d’un appartement ou d’une maison sont les suivants

  • Les honoraires du notaire
  • Les formalités d’émoluments : 800EUR.
  • Les frais divers : 400EUR.
  • La taxe de publicité foncière : 0,715% calculée sur le coût du bien, hors taxes.
  • La garantie de la transaction immobilière : 0,10 % du prix d’achat

Quels sont les frais de notaire pour l’achat d’un immeuble de rapport ?

Pour acheter un terrain

Ce terme est couramment utilisé pour désigner les  » droits de mutation  » ou les  » frais d’acte  » Les frais de notaire pour l’achat d’un terrain sont d’environ 7 %.

Si vous achetez un terrain d’une valeur de 70 000 EUR et que vous devez payer 4900 EUR de frais de notaire dont :

  • 4060 EUR pour les droits d’enregistrement et la taxe de publicité foncière.
  • 700 EUR pour les déboursés
  • 140 EUR pour les frais de notaire et les émoluments.

Pour l’achat d’un logement neuf

Les frais de notaire pour l’achat d’une maison neuve s’élèvent à environ deux à trois pour cent du coût total de la maison.

Supposons que vous achetiez un appartement au prix de 200 000 EUR. Les frais d’achat de la maison (4000 EUR environ) se répartissent comme suit :

  • 1170 EUR pour les frais de notaire
  • 800 EUR pour les frais de formalités
  • 400 EUR pour les frais divers
  • 1430 EUR pour la taxe de publicité foncière
  • 200 EUR pour la garantie immobilière

Pour l’achat d’une maison ancienne

Les frais que le notaire facture lors de l’achat d’un bien ancien représentent environ 8 % du coût du logement.

Supposons que vous achetiez un appartement à 180 000 EUR Vous devrez payer 13285,20 EUR au notaire au moment de la signature du contrat de vente. Cette somme sera répartie comme suit

  • 10 440 EUR pour les droits de mutation
  • 1465,20 EUR pour les honoraires du notaire
  • 800 EUR pour les frais de formalités
  • 400 EUR pour les frais divers
  • 180 EUR pour la garantie immobilière

Notre suggestion pour réduire le coût des services notariaux.

Voici quelques suggestions pour vous aider à réduire le coût payé par le notaire lors de l’achat d’un bien immobilier:

Négociez les honoraires des notaires.

Demandez directement au notaire, puis demandez-lui s’il est prêt à réduire le coût de ses services .

Si vous ne le faites pas, prenez le risque qu’il vous facture les honoraires standards. Comme le dit le dicton : « Qui ne risque rien n’a rien !

Mettre de l’argent dans une nouvelle maison

Lorsque vous achetez une nouvelle maison, comme nous l’avons vu précédemment, les frais de notaire sont réduits.

Pour l’achat d’une maison d’investissement dans le passé, les frais d’acquisition sont d’environ 8 %, alors que dans le nouveau système, les frais d’acquisition sont au maximum de 3 %.

Déduisez les frais d’agence avant de prendre en compte les frais de notaire.

Il s’agit d’une méthode simple qui pourrait vous aider à économiser de l’argent sur les frais de notaire .

Assurez-vous de payer vos frais d’agence à l’avance, et demandez à ce que ces frais ne soient pas inclus dans le calcul de vos frais de notaire...

Disons que vous achetez un appartement à 100 000 euros et que les frais d’acquisition du bien sont de 6 000 euros. Si vous soustrayez les frais d’agence, les frais de notaire seront alors calculés sur la base du coût net de la maison, c’est-à-dire 94 000 euros au lieu de 100 000 euros.

Par conséquent, vous paierez moins pour les frais de notaire.

Vous pouvez déduire le mobilier de la transaction immobilière que vous avez effectuée

Si vous achetez un bien immobilier dont le prix comprend des meubles (meubles de cuisine et de salle de bains, réfrigérateurs-congélateurs, etc.), il est préférable de demander à les exclure des frais de notaire.

Cette technique peut vous permettre d’économiser quelques centaines d’euros sur le coût d’achat d’un logement.

S’offrir un département où les droits de mutation sont moins élevés

L’Indre (36), l’Isère (38), le Morbihan (56) et Mayotte (976) ont des droits d’enregistrement moins élevés que les autres départements français : 5,09 % contre 5,8 %…

Voici une autre méthode pour réduire vos frais de notaire...

Vous pouvez négocier le prix d’achat de votre logement

La dernière astuce pour diminuer les frais de notaire et payer moins cher lors de la signature de l’acte de vente est de discuter l’achat de votre bien immobilier.

Plus vous négociez, moins vous aurez à payer de frais de notaire.

Soyez le premier à voter
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour haut de page