Devenir ostéopathe animalier : missions, salaire et formation

Devenir ostéopathe animalier : missions, salaire et formation
Devenir ostéopathe animalier : missions, salaire et formation

Devenir ostéopathe animalier : missions, salaire et formation

361 lecteurs
Sommaire de l'article

Le métier d’ostéopathe animalier vous intéresse ? Passionné par les animaux, vous désirez les soigner ? Vous êtes sensible, empathique et manuel ? Découvrez les compétences, les missions, le salaire et les débouchés de cette profession.


Profil type pour devenir ostéopathe animalier

L’ostéopathe animalier traite grâce à ses mains les dysfonctionnements à la fois physiologiques et musculaires des animaux. Pour cela, il utilise différentes techniques et manipulations afin de rétablir l’équilibre de leur corps. Cela dans le but de les soulager de leurs douleurs, et même, de guérir certaines pathologies en limitant la prise de médicaments. Il agit sur le plan physique, mais aussi émotionnel et psychologique pour leur permettre de retrouver un véritable bien-être.

L’outil principal de ce professionnel est ses mains. Il s’en sert avec savoir-faire et précaution pour traiter les symptômes du mal dont souffre l’animal, comme les rhumatismes, les problèmes digestifs ou urinaires ou encore les maux de dos. Ainsi, de manière manuelle, il rétablit l’équilibre des structures de l’organisme de l’animal pour aider son auto-guérison.

Pour poser des diagnostics fiables et travailler avec efficacité, l’ostéopathe animalier possède de grandes connaissances en anatomie, biomécanique, pathologie et physiologie du corps de l’animal.

Même si au départ l’ostéopathie animale était réservée aux chevaux (ce que l’on appelle l’ostéopathie équine), cette médecine douce naturelle s’est étendue. Aussi, le professionnel peut faire le choix de se spécialiser (animaux de compagnie, bovins, chevaux etc.).

Même s’il exerce le plus souvent en libéral et en étroite collaboration avec les vétérinaires, l’ostéopathe animalier peut travailler dans des structures comme les haras ou encore les centres d’élevage.

La profession d’ostéopathe animalier englobe plusieurs missions, que nous vous présentons ci-dessous.

Faire un bilan de santé de l’animal

Avant de réaliser une séance d’ostéopathie, l’ostéopathe animalier réalise un bilan de santé complet de l’animal. Cela lui est indispensable pour déterminer les causes du mal dont il souffre. Aussi, il pose différentes questions aux propriétaires, notamment sur ses antécédents médicaux. Il se renseigne sur les douleurs ou les problèmes que rencontre l’animal pour poser un diagnostic précis.

Voir Aussi  Devenir Délégué pharmaceutique / visiteur médical : missions, salaire…

Poser un diagnostic ostéopathique

Si le propriétaire de l’animal possède des résultats d’examens médicaux (radios, scanners ou analyses sanguines), le professionnel pose alors un diagnostic ostéopathique. Il est ainsi en-mesure de proposer les techniques les plus adaptées pour répondre aux besoins de l’animal souffrant.

Réaliser des tests ostéopathiques

L’ostéopathe animalier effectue ensuite des tests qui lui permettent de trouver la cause du trouble fonctionnel rencontré. Pour cela, il prend le temps d’observer l’animal et réalise plusieurs palpations afin de pouvoir choisir les manipulations les plus adaptées.

Adapter la séance en fonction de l’animal

L’ostéopathe animalier traite chaque animal en fonction de son profil, son âge et ses problèmes de santé. En utilisant ses mains, il emploie différentes techniques structurelles, tissulaires, viscérales, crânio-sacrées et crâniennes pour soulager, voire même, guérir certaines pathologies.

Conseiller les propriétaires

Enfin, l’ostéopathe animalier conseille les propriétaires à la fin de la séance pour éviter des récidives et assurer une auto-guérison du corps efficace. Il peut également, si nécessaire, programmer une nouvelle consultation ou les orienter vers un autre professionnel si la pathologie ne relève pas de l’ostéopathie animalière.

Qualités pour devenir ostéopathe animalier

Exercer la profession d’ostéopathe animalier nécessite de posséder des qualités et compétences précises.

  • L’amour des animaux : est certainement la qualité la plus importante afin de leur venir en aide et de les soulager.
  • Une bonne condition physique : l’ostéopathe animalier manipule les animaux et parfois des animaux très lourd, tout en restant debout. Il doit réaliser ses gestes sans forcer et faire preuve de souplesse.
  • Le sens de l’observation : pour comprendre les besoins de l’animal en analysant son comportement.
  • L’empathie et la bienveillance : aimer venir en aide aux animaux est indispensable pour exercer ce métier. Ce professionnel doit savoir les rassurer, les comprendre et les mettre en confiance.
  • La patience et la persévérance : certaines pathologies exigent plusieurs séances d’ostéopathie animalière pour obtenir des résultats. En outre, c’est un métier qui s’apprend au fil des années afin de réaliser des manipulations des plus précises.
  • La connaissance de l’anatomie animale : pour assurer des manipulations sans le moindre danger.
Voir Aussi  Devenir Toiletteur : missions, salaire et formations

Un diplôme est-il obligatoire pour devenir ostéopathe animalier ?

Le métier d’ostéopathe animalier est réglementé depuis 2017. Il faut donc suivre 5 années de formation, théoriques et pratiques dans une école d’ostéopathie afin d’obtenir le titre d’ostéopathe pour animaux.

Formations pour devenir ostéopathe animalier

Deux cursus d’études sont possibles pour se former au métier d’ostéopathe animalier.

Niveau BAC

Diplôme d’ostéopathe animalier

Le diplôme d’ostéopathe animalier est délivré par des établissements privés et indépendants. Il s’agit d’une formation professionnelle se déroulant sur 5 ans et composée de 3360 heures de formation théorique, et 1500 heures de formation pratique clinique. Elle inclue également de nombreuses consultations qui sont validées par des professionnels du métier.

Néanmoins, la sélection pour intégrer cette formation se réalise sur dossier de candidature et entretien de motivation. Seuls les étudiants titulaires d’un BAC scientifique peuvent s’y inscrire. Ce diplôme n’est pas un diplôme d’Etat mais est reconnu comme tel et est obligatoire pour obtenir le titre d’ostéopathe animalier.

Niveau licence

Diplôme d’État de docteur Vétérinaire

Les étudiants peuvent aussi faire le choix de suivre des études de vétérinaire. Dans ce cas, ils doivent assurer 7 ans d’études minimum pour obtenir leur diplôme d’Etat de docteur vétérinaire. Pour cela, ils doivent réussir leur soutenance de thèse et effectuer de nombreux stages pratiques.


Quel salaire pretendre en devenant ostéopathe animalier

Travaillant souvent en libéral, le salaire d’un ostéopathe animalier varie en fonction de sa clientèle, l’endroit où il est implanté et son expérience. Généralement, il débute au SMIC en gagnant 1 302,64 euros net par mois. Après 10 ans de carrière, il peut prétendre à une rémunération bien plus élevée, aux alentours des 5 000 euros net mensuels.

Devenir ostéopathe animalier : Quelles sont les débouchés ?

L’ostéopathe animalier débutant peut se faire embaucher comme salarié dans un centre d’élevage ou un haras. En gagnant de l’expérience, il peut faire le choix d’ouvrir son propre cabinet d’ostéopathie animalière comme travailleur indépendant. S’il le souhaite, il peut se spécialiser sur un type d’animal.

Voir Aussi  Devenir Spa manager : missions, salaire et formation

Devenir salarié en tant que ostéopathe animalier

Trouver un emploi comme ostéopathe animalier est possible grâce aux plateformes de recherche d’emploi. En s’inscrivant, le professionnel accède à différentes annonces et peut déposer son CV directement en ligne. Mais, il peut aussi candidater auprès des structures recherchant son profil.

Les avantages et inconvénients du métier d’ostéopathe animalier

L’ostéopathie animale est l’une des professions les plus intéressantes et les plus gratifiantes, mais elle comporte également des défis qui peuvent être décourageants. Pour aider à décider si le métier d’ostéopathe animalier est fait pour vous, voici un tableau comparatif des avantages et des inconvénients de ce métier.

Avantages Inconvénients
Vous pouvez aider les animaux à rester en bonne santé et heureux. Le travail peut être physique et difficile.
Vous pouvez travailler seul ou en équipe avec d’autres professionnels. Le travail est très exigeant et peut être stressant.
Vous pouvez travailler à votre propre rythme et à votre propre horaire. Vous devrez peut-être travailler les week-ends et les jours fériés.
Vous aurez la possibilité de travailler avec des animaux de différentes races et de différentes tailles. La rémunération peut être faible, en particulier si vous vous lancez à votre compte.

Pourquoi devenir ostéopathe animalier ?

La principale raison pour laquelle de plus en plus de personnes choisissent le métier d’ostéopathe animalier est leur amour des animaux. C’est une profession gratifiante, gratifiante et passionnante qui permet de travailler avec des animaux et de les aider à atteindre leur plein potentiel. Les ostéopathes animaux ont la capacité de diagnostiquer et de traiter des problèmes médicaux, et leurs compétences sont très recherchées et appréciées. De plus, vous pourrez travailler dans différents milieux, des élevages aux cliniques vétérinaires, en passant par les refuges pour animaux et les zoos. Si vous aimez travailler avec des animaux, le métier d’ostéopathe animalier est fait pour vous !

5/5 - (15 votes)
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour en haut