contact@centenaire.org 6852 euros brut en net
centenaire.org

Devenir orfèvre : missions, salaire et formation

Devenir orfèvre : missions, salaire et formation
Devenir orfèvre : missions, salaire et formation

Devenir orfèvre : missions, salaire et formation

438 lecteurs
Sommaire de l'article

Le métier d’orfèvre vous intéresse ? Artiste et créatif, vous êtes habile de vos mains ? Vous êtes minutieux et aimez le raffinement ? Découvrez les compétences, les missions, le salaire et les débouchés de cette profession.


Profil type pour devenir orfèvre

L’orfèvre est un artiste qui travaille différents matériaux pour donner vie à des pièces uniques comme des bijoux, de la vaisselle ou encore des trophées. Ce professionnel très minutieux connaît toutes les techniques très anciennes d’orfèvrerie pour travailler l’or, l’argent, le cuivre ou l’étain.

Cet artisan fabrique, répare et restaure différents types d’objets en métal pour répondre aux besoins de ses clients. Pour créer une œuvre, il dessine une esquisse de la pièce en question avant de passer à sa réalisation. Il découpe et met en forme le métal choisi grâce à différentes techniques et à la chaleur.

Il est donc indispensable que ce professionnel soit habile de ses mains et comprenne bien les demandes de sa clientèle. En effet, il utilise le métal, souvent précieux, sous toutes ses formes (en plaques, en tubes ou encore en fils). Dans son atelier, il donne vie à des pièces uniques afin d’en révéler toute la beauté.

Le souci du détail est constant, comme dans tous métiers d’artisanat de l’art. C’est pourquoi, l’orfèvre s’attache à reproduire le plus fidèlement possible les pièces commandées.

Le travail d’un orfèvre comprend différentes missions, dont les principales vous sont présentées ci-dessous.

Comprendre les demandes des clients

Un orfèvre peut être sollicité pour fabriquer des pièces en métal, mais également pour les réparer et les restaurer (si elles sont très anciennes). Or, avant de se lancer dans son ouvrage, il doit parfaitement comprendre les demandes de ses clients. C’est pourquoi il n’hésite pas à leur poser de nombreuses questions pour obtenir toutes les informations dont il a besoin. Cela lui permet également de prendre en compte leurs contraintes pour leur offrir une entière satisfaction.

Réaliser des croquis

Véritable artiste dans l’âme, l’orfèvre imagine avant tout son œuvre avant de passer à sa fabrication. Aussi, il réalise différents croquis puis des dessins plus techniques en n’oubliant aucun détail. Grâce à ces dessins, il a une idée concrète de la pièce à produire.

Voir Aussi  Devenir Chargé de clientèle : missions, salaire et formation

Choisir les bons métaux

En fonction des attentes des clients et de son expertise, ce professionnel choisit les bons matériaux. Il peut en effet travailler et mettre en forme l’or, l’argent, le cuivre ou encore l’étain.

Donner vie aux ouvrages

Dans son atelier, l’orfèvre donne alors vie aux différentes pièces qu’il a imaginées. Pour cela, il utilise des techniques très anciennes en commençant par découper ses plaques, tubes et fils de métal. Sur la base de ses dessins techniques, il va alors façonner son métal. Le planage, le tournage, le repoussage, l’emboutissage, la soudure, le ciselage, l’estampillage, toutes les techniques d’orfèvrerie sont utilisées pour réaliser sa création.

S’il travaille dans un grand atelier, l’orfèvre ne réalise pas une pièce entière, mais se spécialise dans une technique précise. Au sein de son propre atelier, il doit être familiarisé avec toutes les techniques de fabrication.

Réparer et rénover d’anciennes pièces

Enfin, ce professionnel peut réparer des pièces défectueuses ou restaurer des ouvrages anciens. Avec la plus grande minutie, il polit, nettoie et redonne vie à des objets précieux comme des coupes, des bijoux ou encore de la vaisselle.

Qualités pour devenir orfèvre

Exercer le métier d’orfèvre exige d’avoir certaines qualités et compétences professionnelles pour réaliser un travail parfait.

  • La dextérité manuelle : l’orfèvrerie est un travail de précision qui nécessite d’être habile de ses mains.
  • La minutie et la patience : l’orfèvre recherche la beauté d’une pièce dans chaque détail et doit donc la façonner avec minutie. Il doit être patient car il s’agit d’un travail où la précision est de rigueur.
  • La créativité : l’orfèvre est un artiste qui doit savoir imaginer des pièces exceptionnelles. En outre, il doit posséder un grand sens de l’esthétique.
  • Avoir une bonne vue : passer des heures sur un petit ouvrage nécessite de posséder une bonne vue.
  • Le sens du relationnel : pour se constituer une clientèle, l’orfèvre doit posséder le goût du contact.
  • La maîtrise des techniques d’orfèvrerie : afin de pouvoir travailler avec aisance différents matériaux (or, argent, cuivre, étain).
Voir Aussi  Devenir Coach bien-être : missions, salaire et formation

Un diplôme est-il obligatoire pour devenir orfèvre ? 

Il est important d’être bien formé avant de pouvoir exercer le métier d’orfèvre. C’est pourquoi, il est conseillé d’être titulaire d’au minimum un CAP orfèvre. Ce diplôme est seulement proposé dans les CFA (centres de formation d’apprentis) de Saumur et de Lyon.

Formations pour devenir orfèvre

Afin de gagner en expertise, différentes formations peuvent être suivies pour ceux qui souhaitent faire carrière en tant qu’orfèvre.

Niveau CAP

CAP Orfèvre

Le CAP orfèvre option A monteur en orfèvrerie est un diplôme qui se prépare sur deux ans. Il permet aux étudiants d’acquérir les bases de l’assemblage de pièces d’orfèvrerie en utilisant différentes techniques du travail du métal.

Niveau BAC

Diplôme de fin d’études secondaires des métiers d’art

Le Diplôme de fin d’études secondaires des métiers d’art (DFESMA) peut se réaliser en 2 ou 3 ans. Il propose de nombreux stages pour permettre aux étudiants d’acquérir toutes les compétences professionnelles requises.

Niveau BAC +3

DN MADE mention matériaux (spécialité création ou innovation métal)

Le DN MADE mention matériaux (spécialité création ou innovation métal) forme des concepteurs-réalisateurs dans le domaine de l’orfèvrerie, mais aussi du design et de la sculpture. Cette formation se déroule sur 3 ans et permet d’acquérir un niveau BAC +3.


Quel salaire pretendre en devenant orfèvre

Un orfèvre qui débute sa carrière gagne aux alentours de 1 200 euros nets mensuels. En acquérant de l’expérience, ce professionnel peut prétendre à une rémunération de 2 000 euros nets par mois.

S’il travaille à son compte, son chiffre d’affaires dépendra du volume de commandes reçues. C’est pourquoi il est indispensable qu’il se crée une solide clientèle.

Devenir orfèvre : Quelles sont les débouchés ?

Les jeunes diplômés n’ont généralement aucun mal à trouver un premier emploi en orfèvrerie. Il s’agit en effet d’un secteur d’activité très ancien qui recrute régulièrement des professionnels en voie d’apprentissage.

Après plusieurs années d’expérience, l’orfèvre peut travailler sur des pièces plus importantes, notamment en restauration d’ouvrages anciens dans les musées. S’il le désire, il peut également reprendre un atelier ou ouvrir sa propre entreprise.

Devenir salarié en tant que orfèvre

Généralement, le savoir de l’orfèvrerie se transmet de père en fils. Un jeune diplômé qui a un père orfèvre peut alors travailler dans l’atelier familial. Si ce n’est pas le cas, ce professionnel ne doit pas hésiter à déposer sa candidature dans tous les établissements recherchant son savoir-faire. En outre, il peut s’inscrire sur les plateformes de recherche d’emploi afin d’accéder à un grand nombre d’annonces.

Voir Aussi  Devenir kinésithérapeute : missions, salaire et formation

;new advadsCfpAd( 34838 );

Les avantages et inconvénients du métier d’orfèvre

Le métier d’orfèvre est un art très spécifique et apprécié. Il est très apprécié pour sa beauté et sa finesse, et il est l’un des métiers les plus anciens et les plus respectés. Cependant, il comporte également certains inconvénients. Nous allons examiner les avantages et les inconvénients d’être orfèvre dans le tableau ci-dessous :

Avantages Inconvénients
Grands défis techniques Peu d’opportunités
Beaucoup de satisfaction dans le travail Un travail très manuel et physique
Élégance et beauté des produits finis Besoin d’une formation technique et artistique
Bon salaire Travail à longs heures et stressant

Les orfèvres sont des artistes talentueux et travaillent à la création des produits les plus complexes et les plus beaux. Leurs produits sont toujours très appréciés et leurs compétences sont très recherchées. Les orfèvres ont le défi d’utiliser leurs compétences pour créer des produits uniques et élégants. De plus, leur travail est très bien rémunéré.

Cependant, le métier d’orfèvre comporte également certains inconvénients. Il est très manuel et physique et peut entraîner des douleurs musculaires et articulaires. Cela peut également être très stressant et il faut beaucoup de temps pour apprendre et maîtriser les techniques et les compétences. De plus, le nombre d’opportunités dans ce domaine est limité.

En conclusion, le métier d’orfèvre est très gratifiant et peut être très bien payé. Il offre de nombreux défis techniques et artistiques et les produits finis sont très appréciés. Cependant, le travail est très manuel et physique et les opportunités sont limitées. Si vous êtes prêt à relever des défis techniques et à travailler dur, alors le métier d’orfèvre pourrait être pour vous.

4.6/5 - (25 votes)
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour en haut