Qu’est ce qu’un dégât des eaux ?

degat-des-eaux.png
degat-des-eaux.png

Qu’est ce qu’un dégât des eaux ?

26 lecteurs
Sommaire de l'article

Dans chaque maison, ancienne ou nouvelle, le propriétaire court un risque en raison de la présence d’eau.

degat des eaux

Qu’est-ce qu’un dégât des eaux ?

Les dégâts des eaux sont le terme utilisé pour décrire une assurance spécifique qui a été souscrite pour couvrir les pertes liées aux problèmes d’eau.

Si un propriétaire-occupant ou un locataire souscrit cette assurance, elle lui permet d’être protégé au cas où un tel scénario se produirait.

Ainsi, une indemnisation sera offerte pour les biens immobiliers et mobiliers lorsque le sinistre est dû à l’eau.

Assurance habitation et dégâts des eaux

L’assurance habitation est obligatoire pour les locataires. En revanche, elle n’est pas obligatoire pour les propriétaires occupants.

Cependant, elle est utile car elle peut servir à couvrir les scénarios suivants

  • Blocages
  • Débordements
  • Fuites d’eau et leurs conséquences
  • Infiltration d’eau dans le toit et les murs
  • Les tuyaux cassés ou bouchés

L’assurance de votre habitation vous permettra de couvrir les dépenses résultant d’une inondation dans votre maison et votre quartier.

En réalité, lorsque les autres habitations ou les éléments d’une structure sont touchés, il est préférable de compter sur une assurance.

Si vous n’avez pas d’assurance, vous devrez payer les frais par vos propres moyens.

Il est également important de savoir qu’une assurance multirisque habitation peut vous protéger à plus d’un titre.

Si vous êtes victime d’un dégât des eaux survenu dans une maison appartenant à un tiers, il vous incombe de poursuivre la compagnie d’assurance de la personne responsable du sinistre.

Pour mener à bien cette tâche, vous devrez remplir un rapport en bonne et due forme pour déclarer les dommages que vous avez subis.

Situations qui ne sont pas couvertes

Même si une assurance est présente, il existe des exclusions dans chaque contrat.

Si le dégât des eaux est causé par une négligence, il est évident qu’il n’y a aucun moyen de dédommager les personnes réalisables.

Si le robinet d’eau n’est pas fermé ou si les installations sanitaires ne sont pas entretenues, la compagnie d’assurance peut ne pas être en mesure de couvrir le problème.

Si les dommages matériels se poursuivent parce qu’aucune réparation n’a été effectuée après l’incident initial, il est évident que la compagnie d’assurance ne versera aucune indemnisation.

Les fuites d’eau peuvent entraîner un coût énorme sur les factures correspondantes.

Cependant, l’assureur n’est pas responsable des conséquences. Seul l’assuré est en mesure de payer ces dettes.

Que devez-vous faire en cas de dégâts des eaux ?

Lorsqu’un dégât des eaux se produit dans votre maison, vous devez réagir de la manière suivante

  • Fermez l’ eau afin d’éviter que les dégâts ne s’aggravent .
  • Coupez l’électricité si les dégâts sont importants
  • Informez votre compagnie d’assurance dans les 5 jours suivant la réception de l’avis par courrier recommandé avec accusé de réception .
  • Contactez un professionnel pour résoudre le problème
  • Prévenez votre propriétaire s’il s’agit d’un locataire, ou le syndicat s’il s’agit d’une copropriété .

En fonction des circonstances, l’assureur peut demander à un expert d’évaluer l’impact du sinistre.

Le rapport de ce dernier décidera du montant de l’indemnisation à verser.

La déclaration de sinistre

La lettre adressée à la compagnie d’assurance doit contenir des précisions sur la date et l’heure du sinistre, l’adresse complète du logement concerné ainsi que les références du contrat d’assurance.

Il est également important de fournir une explication détaillée de la nature et de la cause du sinistre.

La lettre doit être accompagnée de photographies des dommages, de la preuve de l’achat de l’objet possédé et de témoignages de voisins ou de tiers.

La déclaration de dégâts des eaux doit être remplie. Il n’est pas nécessaire que les victimes soient présentes.

Sa fonction est d’évaluer le préjudice subi en raison des dommages causés par les inondations.

Pour faciliter le traitement du document, il est suggéré de conserver toutes les pièces justificatives, comme les photos et les objets endommagés.

Ils pourront servir de preuves à l’expert qui pourra examiner les dégâts à l’intérieur de l’habitation. Il est conseillé de laisser l’habitation en l’état jusqu’à l’arrivée de l’expert.

En cas de dégât des eaux, la compagnie d’assurance peut être tenue responsable des dommages qui ont été retardés.

Des papiers peints qui se décollent ou qui semblent moisis sont des exemples de problèmes que vous pourriez rencontrer plus tard.

Indemnisation potentielle

En fonction du type de contrat que vous choisissez, vous pourrez obtenir l’aide de votre assureur pour les choses suivantes

  • Les dommages matériels, notamment les biens meubles
  • Les dommages immatériels qui surviennent lorsque le logement ne peut être utilisé et que des frais de relogement sont nécessaires
  • Les pertes immatérielles comme la perte de loyer pour un propriétaire si les réparations empêchent l’utilisation de la propriété. Les interruptions commerciales pour les biens commerciaux peuvent également être couvertes.

L’indemnisation peut se faire sous deux formes :

  • En fonction de la valeur d’usage L’usure normale est prise en compte dans le calcul du degré de vétusté pour déterminer le montant approprié de l’indemnisation.
  • Conformément à la valeur de remplacement, le montant de l’usure n’est plus pris en compte car le remboursement est calculé au prix d’achat, même si le bien a été détenu pendant une longue période.

La détermination de la responsabilité des dégâts des eaux

Les effets des dégâts des eaux sont nombreux et peuvent causer divers problèmes.

Pour savoir quelle couverture d’assurance est nécessaire, il y a quelques lignes directrices à suivre :

  • Une inondation qui vient du voisin l’assurance responsabilité civile du voisin couvrira le dégât des eaux. Après avoir rempli un rapport, vous pourrez lui demander un remboursement.
  • Une inondation qui provient des parties communes le syndic de copropriété fera jouer son assurance pour s’assurer qu’il indemnisera toutes les victimes.
  • Une inondation qui prend naissance à l’intérieur de votre habitation Si vous êtes locataire vous serez indemnisé s’il est assuré par une assurance contre les risques locatifs. Si vous êtes propriétaire de votre habitation, vous ne serez indemnisé que si vous disposez d’une assurance habitation complète. Si les voisins de votre quartier sont touchés par le sinistre, l’assurance responsabilité civile dont vous disposez s’occupera de la question.
Soyez le premier à voter
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour haut de page