Crédit immobilier : 4 points clés à vérifier avant de vous engager

videoimg

Crédit immobilier : 4 points clés à vérifier avant de vous engager

46 lecteurs
Sommaire de l'article

Vous cherchez à devenir propriétaire, et vous souhaitez acheter un logement? Il est probable que la partie plus ou moins importante de votre budget sera financée par le prêt bancaire.

La durée de votre prêt ainsi que les mensualités de votre crédit immobilier pour le réel.

Lorsque vous choisissez la durée de votre prêt, vous pouvez déterminer le montant de la mensualité.

Plus la durée de votre prêt est longue, plus les intérêts que vous devrez payer seront élevés.

En fait, plus la durée est longue, plus la probabilité d’échec de l’établissement est grande, et il est normal qu’il paie plus.

En fait, plus la durée du prêt est longue, plus le coût du prêt est élevé.

Avant tout, vous devez choisir la durée du prêt en fonction de votre capacité de paiement mensuelle.

En réduisant la durée de la période, vous pouvez augmenter le paiement mensuel.

Mais les durées que vous choisissez doivent refléter votre capacité de paiement et ne doivent pas être excessives.

Une charge trop lourde pourrait vous être préjudiciable, et il est préférable d’effectuer des versements mensuels adaptés à vos revenus.

Sur www.le-pret-immobilier.com, vous avez la possibilité d’estimerle montant de vos mensualités et donc de connaître la durée de votre prêt.

Ainsi, avant de rencontrer votre conseiller, vous devez préparer à l’avance l’estimation de votre projet immobilier.

Le coût de votre prêt immobilier : variable ou fixe ?

Le principal avantage d’un taux fixe est sa sécurité.

Vous savez dès le départ que la somme de vos mensualités et le coût total du prêt et quelle que soit l’évolution du marché, le taux et la durée du prêt ne changeront pas.

Vous pouvez donc mieux contrôler vos dépenses.

Le taux d’intérêt est fixé au moment de la signature du contrat de prêt et ne peut être modifié, sauf si vous négociez les conditions de votre prêt ou si vous le remboursez par anticipation.

Les taux fixes sont indexés sur l’OAT (Obligations Assimilables du Tresor) 10 ans et les obligations de l’Etat français à 10 ans.

Les taux variables sont révisés périodiquement, généralement chaque année autour de la date anniversaire du prêt, en fonction de l’évolution d’un indice de référence.

Avec le faible taux d’intérêt actuel, il n’y a aucune raison de prendre la décision de contracter un prêt hypothécaire à taux variable.

Si vous décidez de prendre un prêt hypothécaire à taux fixe, vous êtes en mesure de modifier le paiement du prêt.

Le terme « prêt immobilier » peut inclure :

  • Durée constante Le montant des mensualités est constant pendant toute la durée du prêt.
  • Progressivement Les mensualités augmentent chaque année, selon un calendrier établi au moment de la signature du contrat de prêt.

Par exemple, vous pouvez choisir que vos mensualités augmentent de 2% chaque année.

Cette formule vous permet de réduire vos mensualités pendant les premières années de remboursement, puis de les augmenter afin de profiter d’une augmentation de vos revenus.

  • Conditions flexibles Vous pouvez augmenter ou diminuer la mensualité pendant toute la durée du prêt en fonction de vos revenus.

La durée du prêt est donc variable. Ces modulations sont, bien entendu, strictement encadrées.

Le coût de votre crédit immobilier est le montant total.

Le TEG (Taux Effectif Global) ou TAEG (Taux Annuel Effectif Global) est le montant total du prêt qui est accordé à l’emprunteur, exprimé en pourcentage annuel du montant total du prêt.

Le TAEG est un taux annualisé du TEG. Il est calculé en soustrayant le taux nominal.

Il prend en compte l’ensemble des charges à payer :

  • Le dossier est chargé.
  • La commission de garantie.
  • Les commissions versées aux intermédiaires qui ont permis d’obtenir le prêt (le courtier).
  • La charge fiscale.
  • La prime d’assurance est engagée si la souscription est obligatoire pour l’emprunteur.

L’assurance emprunteur pour votre crédit immobilier

Pour pouvoir couvrir les risques liés aux accidents de la vie L’établissement prêteur doit souscrire une assurance hypothécaire appelée aussi assurance crédit ou assurance de l’emprunteur.

Cette garantie est obligatoire et augmente le prix de votre prêt.

Les contrats d’assurance emprunteur sont établis en fonction des risques qu’ils couvrent ainsi que de l’âge de la personne assurée....

Le contrat que les banques demandent dans leur forme de base les banques couvrent le risque d’invalidité et de décès.

La banque peut également vous demander de signer un contrat qui inclut ses garanties :

  • Perte totale et irrémédiable d’autonomie (PTIA )
  • Incapacité permanente (IPT )
  • Incapacité temporaire (ITT )

Les contrats prévoient des délais d’attente qui varient selon les compagnies d’assurance.

Avant de souscrire un contrat d’assurance crédit immobilier adapté à vos besoins, vous devrez remplir et renseigner le questionnaire de santé.

Ce document permettra à la compagnie d’assurance de déterminer le risque qu’elle prend en vous assurant.

Faites-le honnêtement, et indiquez tous vos antécédents médicaux.

Toute déclaration fausse ou mensongère pourrait entraîner une réduction des indemnités ou, plus important encore, la résiliation du contrat si l’infidélité du prêteur est prouvée.

La prime d’assurance de l’emprunteur peut représenter jusqu’à 30 % du coût total du prêt.

Aujourd’hui, elle est réalisée dans 80 % des cas auprès de la banque qui est responsable du crédit proprement dit.

Il existe également une assurance perte d’emploi qui vous couvre dans le cas où, pendant la durée de votre prêt, vous vous trouvez en période de chômage.

Un conseil : Souscrivez à l’assurance perte d’emploi, car contracter un prêt quand on est au chômage relève souvent du parcours du combattant.

Soyez le premier à voter
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour haut de page