Banques traditionnelles vs banques en ligne : les banques traditionnelles sont elles mieux par rapport au prix payé ?

videoimg

Banques traditionnelles vs banques en ligne : les banques traditionnelles sont elles mieux par rapport au prix payé ?

89 lecteurs
Sommaire de l'article

Il est difficile de nier que les banques en ligne gagnent en popularité auprès des Français et concurrencent les acteurs traditionnels du secteur.

Quels sont les critères à prendre en compte : les tarifs et les services

Les deux principaux critères qui permettent aux banques en ligne de se distinguer de celles des Français sont leurs tarifs qui sont libres ainsi que les services qu’elles proposent.

Les banques en ligne sont assurément plus compétitives en raison de leurs conditions d’accès plus souples (afin d’attirer le plus de clients).

Même si quelques-unes misent sur l’exclusivité (comme ING Direct qui exige un montant minimum de 1200 EUR par mois pour obtenir la carte Gold), la plupart d’entre elles ont abaissé leurs conditions d’accès, ou proposent une offre payante pour attirer les personnes qui ne disposent pas de ce type de revenus.

Vous pouvez compter entre 5 EUR et 60 EUR par an, contre 130 EUR et 140 EUR dans une banque ordinaire avec une carte gold.

C’est notamment le cas de Monabanq, C-Zam et Anytime (ces deux dernières acceptent également les interdictions bancaires).

Concernant les services offerts par les banques en ligne, elles proposent généralement une gamme de produits bancaires ainsi qu’un contrôle professionnel de votre compte (avec accès à votre RIB ou carte bancaire, et à un chéquier).

Les nouveaux pure-players (banques qui n’existent que sur internet) ont un portefeuille moins complet. C-Zam et Compte Nickel ne proposent ni chéquier ni carte.

Les banques en ligne : des services plus accessibles

La raison pour laquelle les banques en ligne offrent de meilleurs services et sont plus compétitives que les banques traditionnelles est dans le domaine du coût, car elles sont généralement plus accessibles.

Cela s’explique facilement car elles n’ont pas besoin d’acheter des agences physiques et offrent donc leurs services presque gratuitement sans ces énormes dépenses.

À cet égard, il est difficile pour les banques conventionnelles d’être compétitives (en proposant l’absence de frais de gestion ou des taux plus bas sur les découverts).

Pour attirer davantage de clients, les banques en ligne se lancent dans des promotions en offrant des incitations aux nouveaux clients (qui vont généralement de 80 EUR jusqu’à 80 EUR).

Monabanq va plus loin en offrant 120 EUR (10 EUR par mois pendant un an) à tous ses nouveaux clients.

Certaines offrent des primes en cas de souscription d’une police d’assurance couvrant la vie.

Qui offre le plus de flexibilité et d’autonomie ?

Un autre avantage des banques en ligne est qu’elles sont beaucoup plus flexibles.

Mais cette liberté se fait souvent au détriment d’un soutien plus personnel, car vous ne pourrez pas parler avec votre conseiller bancaire personnel (et vous aurez généralement quelqu’un d’autre au bout du fil).

Toutefois, ce n’est pas un problème pour tout le monde, et la contrepartie capable d’effectuer vos opérations bancaires (en vous reliant à votre espace de compte) à toute heure du jour ou de la nuit (sans dépendre des heures d’ouverture de l’agence) sera beaucoup plus fascinante.

Si vous décidez de quitter votre banque de prédilection et de passer à un établissement bancaire en ligne, vous devez vous attendre à ne pas pouvoir déposer d’espèces ou de chèques en agence, bien que certaines banques aient des accords avec des banques traditionnelles (comme Hello Bank et Monabanq, qui sont des filiales virtuelles de BNP Paribas et du CIC).

Pour le reste des autres banques, tout se fera par courrier, ce qui peut rendre difficile ou ralentir certaines opérations bancaires.

Des offres complémentaires

Vous vous en rendrez vite compte lorsque vous commencerez à être attiré par les banques en ligne.

En réalité, l’opposition entre banques traditionnelles et banques virtuelles n’est pas si importante car les principales dépendent des acteurs traditionnels du secteur bancaire.

S’il s’agit de filiales claires (comme Hello Bank qui dépend de BNP Paribas), d’autres nouveaux acteurs, initialement pure players (comme Compte Nickel) sont rachetés, encore une fois, par BNP Paribas.

C’est pourquoi il est plus pertinent de considérer les banques traditionnelles et les banques en ligne comme complémentaires (en ayant plusieurs comptes dans différents établissements).

Cette méthode est de plus en plus populaire, car elle vous permet de bénéficier des avantages et des bénéfices des deux acteurs. Il s’agit de retraits gratuits et illimités dans tous les distributeurs automatiques de billets ou de frais d’entrée et de frais de découvert moins élevés pour les banques virtuelles.

En outre, vous avez la possibilité d’être mis en relation avec un conseiller personnel pour déposer des espèces et des chèques dans les banques traditionnelles.

Soyez le premier à voter
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour haut de page