Comment faire pour emprunter dans une banque à l’étranger ?

etapes-emprunter-banque-etrangere.jpg
etapes-emprunter-banque-etrangere.jpg

Comment faire pour emprunter dans une banque à l’étranger ?

87 lecteurs
Sommaire de l'article

Avez-vous la possibilité d’obtenir un prêt dans un autre pays ?

Vous pouvez obtenir un prêt à l’étranger par l’intermédiaire d’une banque étrangère, que ce soit pour un prêt immobilier ou un prêt à la consommation.

Comparer les offres proposées par une banque à une autre est possible, notamment lorsque votre banque est située dans un pays de l’Union européenne.

Cependant, il est possible d’obtenir un prêt auprès d’une banque qui ne se trouve pas dans un pays européen.

La plupart du temps, ces banques bénéficient d’avantages fiscaux qui vous permettront de rentabiliser au mieux votre emprunt.

Emprunter à l’étranger : la procédure étape par étape

les étapes pour emprunter dans une banque étrangère

Quelle que soit la raison de votre emprunt à l’étranger, la première étape consiste à vous renseigner auprès de chaque établissement pour connaître les conditions de prêt aux étrangers non résidents dans le pays où se trouve la banque.

Comme pour un prêt classique, il est important d’examiner les taux ainsi que les conditions de remboursement.

Cette première comparaison vous permettra de choisir la banque dont les conditions sont les plus compatibles avec vos attentes et votre situation personnelle.

Pour être qualifié pour recevoir un prêt d’une banque à l’étranger, la première étape consiste généralement à créer un compte dans cette banque.

Vous serez alors considéré comme un client de la banque, ce qui vous ouvrira la porte pour obtenir le prêt dont vous avez besoin, qu’il soit personnel ou immobilier.

Vous devrez probablement effectuer un dépôt minimum sur le compte. Le montant de ce dépôt sera différent selon la banque que vous choisissez.

Une fois que vous aurez accompli ces étapes, vous serez en mesure de constituer la demande de prêt. Les documents requis sont généralement similaires, c’est-à-dire une pièce d’identité telle qu’une fiche de paie, un avis d’imposition ou une facture d’électricité, etc.

Là encore, les documents requis peuvent varier en fonction de l’institution à laquelle vous choisissez de soumettre votre demande.

La demande sera envoyée. Il ne vous reste plus qu’à attendre la réponse de votre banquier.

Dans certains cas, la constitution de dépôts ou de garanties pourrait également faire partie de votre processus de prêt dans les pays étrangers.

Vous devrez vous y préparer en fonction de votre situation personnelle. mais là encore, tout dépend de la manière dont les fonds de la banque sont utilisés.

Pourquoi devriez-vous contracter un prêt auprès d’une banque internationale ?

Un prêt auprès d’une banque internationale est généralement une solution pour ceux qui ont un casier judiciaire dans leur pays d’origine ou leur lieu de résidence.

Cela s’applique aux profils qui ont eu des problèmes avec les chèques ainsi qu’à ceux qui n’ont pas réussi à payer leurs prêts.

Ces comptes enregistrés ou interdits par les banques ont de grandes chances d’être utilisés à l’étranger puisque seules les banques de France sont en mesure d’accéder à ces informations.

Emprunter à l’étranger peut également être bénéfique pour ceux qui vivent en France mais travaillent dans un autre pays.

Dans ces cas, le risque de taux de change est moindre lorsqu’il s’agit d’un prêt bancaire dans un autre pays.

Les avantages de contracter un prêt à l’étranger

Le processus de souscription d’un prêt à l’étranger vous permet généralement d’obtenir le meilleur taux dans et hors de l’Union européenne.

Contrairement aux idées reçues, il est extrêmement simple de comparer les options disponibles au niveau européen car le taux annuel effectif global ou TAEG est construit sur une directive européenne.

Grâce à la fiche d’information européenne standard que chaque banque européenne est tenue de fournir, vous disposerez de toutes les informations pertinentes concernant les conditions qui régissent l’approbation du prêt.

Dans tous les cas, contracter un prêt à l’étranger peut s’avérer un avantage financier considérable, à condition que vous soyez en mesure d’examiner toutes les informations contenues dans le prêt, en regardant au-delà du seul taux d’intérêt.

En outre, emprunter à l’étranger vous permet de bénéficier de la loi Scrivener si vous choisissez une banque encore membre de l’Union européenne.

Cette loi impose également à la banque de fournir toutes les informations pertinentes dont dispose l’emprunteur, ce qui lui donne un délai de réflexion de 10 jours avant d’emprunter l’argent.

Elle va même jusqu’à donner à l’emprunteur la possibilité de mettre fin à son hypothèque sur un bien immobilier jusqu’à 5 ans après la signature du contrat.

Les dangers d’emprunter de l’argent à des banques étrangères

Il faut toutefois savoir qu’emprunter de l’argent à une banque internationale n’est pas totalement sans risque.

Tout d’abord, si vous prenez la décision d’emprunter en devises étrangères et que vous ne tenez pas compte des fluctuations des taux de change, la transaction peut vous mettre dans une situation financière délicate.

Une variation des taux de change rendra sans aucun doute plus coûteux le paiement de chaque échéance du prêt.

Un prêt à l’étranger peut également être coûteux en raison des frais de change.

Si vous transférez des fonds sur votre compte bancaire en France pour payer vos mensualités, votre banque peut vous facturer des frais élevés.

Nos conseils avant d’emprunter de l’argent à l’étranger

Il est plus sûr d’emprunter à l’étranger si vous vous limitez aux pays de l’Union européenne, à moins que vous ne choisissiez une nation dont la réputation est une indication claire de la qualité des professionnels qui y travaillent.

Emprunter de l’argent dans la zone euro est également une solution au problème de la variation des taux de change. Si vous n’en avez pas, pensez à inclure une clause de réévaluation dans le contrat que vous signez.

Ensuite, la comparaison des différentes offres est une habitude à prendre lorsqu’on emprunte à l’étranger.

La démarche peut se faire en contactant directement les différentes agences ou par internet.

L ‘utilisation d’un moteur de recherche en ligne est envisageable pour un crédit à l’étranger à condition de choisir des sites dignes de confiance.

On les identifie grâce à leur système de classification, qui dépend généralement du taux TAEG et prend en compte diverses options.

Dans tous les cas, les comparateurs en ligne les plus dignes de confiance sont ceux qui sont inscrits sur le site de l’ORIAS.

Le recours à un courtier en prêts hypothécaires réduira également le risque de fraude. Un courtier peut également vous épargner le temps et les efforts nécessaires pour effectuer des recherches.

En fin de compte, nous vous suggérons d’examiner attentivement les termes de votre contrat, en particulier la section du contrat qui prévoit des exigences de remboursement anticipé.

Les lois sont légèrement différentes d’un pays à l’autre. Il est important de surveiller ces différences et de décider si un prêt à l’étranger est plus rentable pour vous.

Soyez le premier à voter
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour haut de page