Comment choisir son contrat d’assurance auto ?

videoimg

Comment choisir son contrat d’assurance auto ?

72 lecteurs
Sommaire de l'article

Dans un marché extrêmement porteur, de nombreuses compagnies proposent des plans d’assurance automobile. Laquelle devez-vous choisir ? Pour éviter de commettre une erreur, vous devez déterminer vos besoins et choisir l’assurance la plus appropriée à vos besoins.

Une couverture limitée

Chaque contrat offre une sécurité spécifique. Il vous appartient de choisir celui qui semble le plus approprié à vos besoins ainsi qu’à votre budget.

Si vous optez pour la formule « troisième tiers », qui est l’option la plus abordable, vous ne bénéficierez que de la protection la plus limitée.

Ce type de contrat qui couvre effectivement la responsabilité civile du conducteur est exigé par la loi. Il s’agit du minimum requis.

Si vous êtes la cause d’un accident, votre assurance ne couvrira que les dommages corporels ainsi que les dommages matériels pour les autres personnes.

Elle ne tiendra pas compte des dommages causés à votre voiture.

En revanche, si vous êtes victime d’un accident causé par un autre conducteur, son assurance pourra vous indemniser intégralement…

Le type d’assurance proposé est idéal pour certains scénarios.

Comme l’assurance est déterminée par la valeur de la voiture à l’Argus, les propriétaires d’un véhicule d’occasion peuvent se contenter de la troisième assurance.

Elle peut également être suffisante lorsque vous n’utilisez votre véhicule que de temps en temps.

Ce type d’assurance peut également permettre à un jeune conducteur de réduire son budget automobile déjà important.

Toutefois, cet argument ne peut être valable que si le véhicule est ancien.

Une couverture plus étendue

Si vous cherchez à bénéficier d’une protection plus complète sans dépenser beaucoup d’argent, vous pouvez souscrire une assurance « tiers amélioré » ou « intermédiaire« .

En cas d’accident, que vous en soyez la cause ou non, les dommages corporels et matériels causés à autrui par l’accident seront couverts.

Toutefois, cette fois, le préjudice que vous subissez est également pris en considération.

Des garanties supplémentaires sont incluses dans la majorité des contrats d’assurance « intermédiaire ».

La garantie dommages aux vitres garantit la réparation ou le remplacement du pare-brise ou des vitres du véhicule.

En cas de tentative d’effraction ou d’effraction réelle de votre véhicule, une garantie spécifique est mise en place ; généralement, elle peut être étendue à l’incendie.

Si votre pare-brise est endommagé par la grêle ou si votre véhicule est détruit par une rivière en crue, vous pouvez penser à l’assurance tempête et aux cas de force majeure.

Pour être sûr de choisir l’assurance « intermédiaire » qui convient à vos besoins, il est conseillé d’examiner les contrats et de passer en revue les garanties et les tarifs prévus.

Certains contrats comportent également des options de protection.

Les assurances spéciales consistent en une assistance, une réparation rapide ou un véhicule de remplacement en cas de panne ou d’accident.

Certains contrats offrent également aux conducteurs une assistance juridique en cas d’actions en justice.

Assurance tous risques

C’est l’assurance la plus complète. C’est pourquoi elle coûte plus cher.

Cette police couvre les dommages physiques et/ou matériels, résultant d’un accident.

Cela inclut les dommages que vous causez aux autres, ainsi que vos propres blessures.

Ces garanties sont protégées quelle que soit l’étendue de la responsabilité de l’accident.

D’autre part, la garantie « tous accidents » garantit une couverture totale, quelle que soit la nature de l’accident.

En outre, lorsque vous êtes blessé, les frais médicaux sont pris en charge par la compagnie d’assurance, même si vous devez subir une longue hospitalisation.

Si cela entraîne une perte de revenus par exemple, la majorité des polices tous risques offrent un complément de revenu.

Les frais funéraires peuvent également être pris en charge.

De plus, les franchises ont tendance à être moins élevées.

Pour le reste, on retrouve, dans l’assurance tous risques, toutes les assurances contre l’incendie, le vol, ou le bris de glace, proposées dans les contrats d’assurance « intermédiaires ».

Comme les compagnies d’assurance basent le paiement sur la valeur de la voiture à l’Argus, il est recommandé de souscrire ce type d’assurance si vous possédez un véhicule coûteux ou neuf et que vous l’utilisez fréquemment.

La question de la franchise

La franchise peut avoir une incidence sur le choix du type d’assurance pour votre véhicule.

La plupart des contrats prévoient que le conducteur paie une franchise exacte en cas d’accident.

Il peut s’agir d’un montant fixe ou proportionnel aux frais de réparation, qui diminuera le montant de l’indemnisation accordée par la compagnie d’assurance. Il est également important de noter qu’un conducteur plus jeune qui est en période de probation, devra payer une franchise supplémentaire.

Dans cette rubrique, vous avez la possibilité de choisir entre deux types de contrats.

Certains sont prêts à offrir des franchises plus élevées pour payer un coût moindre.

D’autres contrats proposent des franchises plus basses mais des tarifs plus élevés .

Une majorité d’assureurs vous proposeront l’option d’une police sans franchise, ce qui vous garantira un remboursement total en cas de sinistre.

Toutefois, cet avantage peut se traduire par une prime nettement plus élevée.

N’oubliez pas qu’en cas de catastrophe naturelle, l’application des franchises est obligatoire.

Soyez le premier à voter
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour haut de page