Comment bien choisir son assurance animale selon son profil ?

videoimg

Comment bien choisir son assurance animale selon son profil ?

47 lecteurs
Sommaire de l'article

En France, en France, un ménage sur deux possède un animal de compagnie, qu’il s’agisse d’un chat, d’un chien ou d’un autre animal autorisé par la loi. Il s’agit là d’un fait important, puisque tant les enfants que les adultes apprécient la compagnie de ces animaux affectueux.

Veillez à étudier la garantie ou les coûts qui sont couverts par l’assurance

Vous souscrivez une assurance pour garantir que votre animal bénéficie des meilleurs soins en tant que propriétaire.

Avant de souscrire une police d’assurance pour votre animal, veillez à étudier les garanties offertes par votre assureur potentiel. Cela vous permettra de savoir exactement à quoi vous attendre si votre animal se trouve dans une situation stressante et nécessite des soins.

Les compagnies d’assurance couvrent généralement ces différentes dépenses :

  • Les frais de consultation chez le vétérinaire
  • Frais de chirurgie
  • Frais d’examen
  • Prescriptions médicales
  • Frais d’hospitalisation
  • Frais de vaccination
  • Transport en ambulance.

Selon le régime que vous choisissez et les conditions qui y sont associées, la compagnie d’assurance peut rembourser la totalité des frais de traitement de l’animal, ou elle peut rembourser une partie des frais en fonction du montant précisé dans l’entente.

Dans les deux cas, vous devez choisir l’option qui répondra aux besoins de votre animal. La consultation d’un vétérinaire est coûteuse, mais elle est essentielle pour comprendre les problèmes de santé liés à la race de votre animal.

Toutefois, il est important de noter que l’assuré doit assumer les frais avant que l’assureur ne paie.

Il n’y a pas de tiers payant disponible actuellement car nous connaissons l’assurance maladie (CPAM). Il suffit cependant de présenter les documents de remboursement pour que l’assureur entame le processus.

Vous pouvez trouver toutes les principales compagnies d’assurance pour animaux de compagnie sur Conseils-animaux.fr.

Veillez à bien lire le délai de carence pour maximiser les avantages des protections.

Si vous décidez de demander l’avis d’une mutuelle pour assurer la santé de votre animal, vous pouvez espérer qu’elle prenne effet immédiatement.

Cependant, ce n’est pas le cas. Il y a un délai d’attente qui se déclenche à la suite de la souscription d’une police d’assurance.

Lorsqu’il s’agit d’une police d’assurance pour animaux, il s’agit d’une durée pendant laquelle le contrat d’assurance n’est pas encore contraignant, malgré le fait que le contrat ait été signé. Tous les frais encourus pendant cette période, comme les frais vétérinaires, ne sont pas pris en compte. Aucun remboursement ne sera accordé.

Ce délai d’attente est fixé afin d’aider la compagnie d’assurance à se prémunir contre la fraude. Il varie en fonction du type d’assurance auquel vous avez souscrit. Il peut être aussi court que 48 heures en cas d’accident ou atteindre neuf mois pour certaines maladies.

Pour que le délai ne soit pas trop long, présentez à la compagnie d’assurance le certificat de santé du vétérinaire ou signez une déclaration sur l’honneur basée sur un questionnaire destiné à donner des réponses sur la santé de l’animal.

Prenez le temps de revoir le plafond de remboursement et le seuil de franchise

La franchise est une clause cruciale du contrat et ne doit pas être ignorée. C’est le montant qui reste à la charge du souscripteur chaque fois qu’il engage des dépenses pour couvrir les frais médicaux de son animal. Elle s’applique à chaque sinistre, qu’il s’agisse d’un accident ou d’une maladie.

Ce montant, appelé franchise, est déduit des frais de remboursement des compagnies d’assurance. Elle diffère en fonction de la formule choisie et de la garantie dont votre animal peut bénéficier. Il existe deux méthodes de déduction qui sont utilisées pour déterminer le calcul de la franchise fiscale.

La première consiste à déduire le montant de la déductibilité de chaque dépense à rembourser. Par exemple, supposons que le plafond des franchises soit fixé à 50 euros dans votre contrat. Après un examen chez le vétérinaire, le prix sera de 150 euros. Compte tenu de la limite de 50 euros pour les franchises, l’assureur vous remboursera 100 euros.

Dans le cas de la seconde, il s’agit d’une déduction unique tout au long de l’année du remboursement initial. Ensuite, les remboursements futurs seront versés intégralement, sans déduction.

En outre, la franchise fixée par les compagnies d’assurance ne reste pas en place. Elle peut changer chaque année en fonction de l’âge de votre animal.

C’est pourquoi il est important d’étudier les détails de votre contrat pour éviter et dans le cas où vous le feriez, le montant que vous payez sera de plus en plus insignifiant.

Rester à jour avec les documents nécessaires pour une police d’assurance pour animaux de compagnie.

Quatre conditions sont nécessaires pour la souscription d’une police d’assurance pour animaux :

  1. L’âge de l’animal est le premier facteur pris en compte par les assureurs pour décider d’une police. Vous devez avoir un âge minimum de 2 mois à 9 ans pour que l’assurance de votre animal puisse le couvrir.
  2. Identification de votre animal : Votre animal doit être identifié par un tatouage ou une puce conforme à la réglementation en vigueur. Les compagnies d’assurance y attachent beaucoup d’importance et pourraient diminuer le montant de la prime.
  3. Sa race : certaines races d’animaux, notamment les races à quatre pattes, ne sont pas assurées.
  4. Le document prouvant la santé d’un animal est requis par une compagnie d’assurance pour obtenir des détails sur la santé de l’animal et proposer un contrat d’assurance.

Si ces conditions sont remplies, vous aurez les meilleures chances d’obtenir un contrat d’assurance pour votre animal.

Demandez plusieurs devis pour prendre une décision éclairée

Le coût d’une assurance pour animaux de compagnie n’est pas fixe. Il varie d’un animal à l’autre en fonction des critères ci-dessus.

Cependant, il existe une fourchette qui peut être utilisée pour couvrir certains animaux. Pour un animal, vous pouvez vous attendre à une charge mensuelle comprise entre 10 et 25 euros. Pour les chats, le tarif mensuel varie de 7 à 20 euros.

Le tarif des NAC (nouveaux animaux de compagnie) est plus élevé que celui des animaux précédemment cités. Cela s’explique par le fait que leur traitement nécessite l’assistance de vétérinaires spécialement formés.

Quel que soit l’animal dont vous disposez Choisissez plusieurs compagnies d’assurance et demandez des devis à chacune d’elles pour les mettre en concurrence. Cela vous aidera à choisir la meilleure offre qui correspond à votre budget et aux besoins de votre animal.

Utilisez un outil de comparaison

Une autre option consiste à utiliser un outil de comparaison en ligne pour trouver le meilleur prix.

Ces sites fournissent les différentes options proposées par les assureurs. Vous trouverez sur ces sites des détails sur les garanties des formules, les conditions d’adhésion, et les prix de chacun de ces assureurs.

Il vous faudra parcourir ce tableau et ensuite choisir celui qui convient le mieux au budget de votre animal et. Vous aurez ainsi plus de chances de trouver l’assurance la plus appropriée.

Assureur Couverture Franchise Limite de garantie Tarif mensuel
Carrefour 80% 50EUR/an 2000EUR 5,79EUR (formule accident)
Assur Veto 100% 0EUR 1200EUR 6,90EUR (formule accident)
Sinon 60% 25% 2000EUR 8,46EUR (Formule Accident Eco)
Auto-assurance 100% 20 % (avec au moins 20EUR) 1500EUR 9,03EUR (Formule Confort)
Bulleblet 80% 150EUR 1000EUR 10,99EUR (Formule essentielle)
Healthvet 80% 30EUR 1800EUR 28,29EUR (Formule Confort+ )

En définitive, rappelez-vous que la souscription d’une police d’assurance pour animaux vous évite de vous retrouver en difficulté financière. Les assureurs vous aideront jusqu’à un certain montant, conformément aux conditions fixées dans la convention d’assurance.

Toutefois, avant de conclure un accord d’assurance, vérifiez et trouvez les différentes clauses de celui-ci. Il s’agit notamment du délai d’attente, de la couverture et de la franchise. Assurez-vous de négocier avec la compagnie d’assurance pour obtenir un meilleur accord.

Soyez le premier à voter
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour haut de page