Comment bien choisir sa mutuelle ?

choix-mutuelle-laquelle-choisir.jpg
choix-mutuelle-laquelle-choisir.jpg

Comment bien choisir sa mutuelle ?

65 lecteurs
Sommaire de l'article

Comme l’assurance maladie ne couvre pas tous les frais de santé, la souscription d’une mutuelle est essentielle pour votre budget. Nous vous recommandons de vous renseigner sur les remboursements proposés par l’assurance maladie complémentaire afin d’avoir toutes les cartes en main pour prendre la bonne décision au moment de signer le contrat de mutuelle.

choisir sa complémentaire santé et faire le bon choix

Renseignez-vous sur vos besoins avant de choisir la mutuelle à laquelle vous souhaitez faire appel.

Les différentes mutuelles indépendantes ou commercialisées par votre banque dans un package d’assurance fournissent leurs tarifs et le montant de l’indemnisation que vous recevez dans un tableau d’information.

S’il est facile de comprendre les différences entre les contrats les moins chers et les plus chers, quelques aspects mineurs peuvent vous faire passer à côté de l’assurance idéale….

Voici trois conseils à prendre en compte avant de souscrire à l’assurance de votre mutuelle:

  1. Commencez par examiner vos dépenses de santé afin de déterminer la gamme de couverture la plus adaptée à vos besoins. Les tarifs pouvant fluctuer avec l’âge, il est important pour les seniors de rechercher des produits spécifiques.
  2. Renseignez-vous sur les prestations de manière approfondie. Les prestations sont présentées sous la forme d’un montant ou d’un pourcentage du taux traditionnel ou sous la forme de dépenses réelles ou encore sous la forme d’une somme forfaitaire, qui est généralement utilisée pour les frais dentaires et optiques ou les services de spa.
  3. Il est également important de connaître les délais de remboursement ainsi que les éventuels questionnaires de santé, le délai d’entrée en vigueur de la couverture ainsi que la procédure de tiers payant.

Quel est le tarif type ?

Sur la base du tarif classique (TC) qui résulte d’un contrat entre les médecins et l’assurance maladie, une part importante appelée ticket modérateur reste à votre charge.

On retrouve partout le ticket modérateur pour vos consultations chez le médecin ainsi que les hospitalisations, les médicaments ainsi que vos analyses médicales et les fournitures médicales pour résumer…. Tout ce qui peut affecter votre santé.

C’est à ce moment-là que votre assurance maladie complémentaire entre en jeu. En fonction de la formule que vous avez choisie, elle remboursera le montant de votre ticket modérateur ainsi que la totalité ou une partie de la franchise.

C’est pourquoi il est essentiel de connaître la signification du co-paiement pour prendre la bonne décision en matière d’assurance maladie.

Les dépenses de santé courantes, comme les médicaments, sont généralement couvertes à 100 %. En revanche, les frais d’hospitalisation ou de soins à domicile ne sont pas entièrement couverts.

Quel est le rapport avec les pourcentages de remboursement ?

Après avoir demandé plusieurs devis, vous serez certainement confus devant votre boîte aux lettres, devant un agent d’assurance ou sur votre écran d’ordinateur, car vous ne savez pas à quoi se rapportent les pourcentages de remboursement de la mutuelle.

Si quelqu’un vous parle de pourcentages, soyez prudent car vous n’utilisez peut-être pas la même définition que celle établie par votre mutuelle.

Un remboursement à 100 % ne signifie pas nécessairement que les dépenses seront entièrement remboursées, mais plutôt qu’elles seront remboursées à 100 % du taux normal.

Voici un exemple pour vous aider à comprendre le coût des services optiques qui sont souvent cruciaux pour les familles.

Le montant minimum de remboursement du tarif conventionnel de la sécurité sociale pour les montures pour adultes est de 2,84 euros.

Si une assurance maladie complémentaire vous propose un remboursement de 30 %, cela représente 300 % du tarif conventionné (soit 2,84 euros dans ce cas).

Or 300 pour cent de 2,84 euros, c’est un remboursement de 8,52 euros ! C’est une petite goutte d’eau dans l’océan lorsque le prix de vos montures est de 200 euros par exemple !

C’est pourquoi de nombreuses mutuelles proposent un pourcentage de remboursement et un coût fixe pour les frais dentaires et optiques.

N’oubliez pas de lire attentivement ces informations, surtout si vous portez des lunettes ou si vous avez besoin de soins dentaires réguliers.

Veillez à lire ces points essentiels avant de signer votre contrat d’assurance maladie.

Avant de prendre votre décision, prenez connaissance des informations suivantes sur les différents devis demandés (car il est essentiel de comparer les devis de différentes mutuelles) :

  • Les prestations fournies par les mutuelles comprennent les soins courants et ceux qui nécessitent des services plus coûteux comme l’hospitalisation et les soins dentaires.
  • La rapidité du remboursement des dépenses de santé.
  • Il s’agit d’une pratique qui implique des paiements par des tiers (pas de somme à payer d’avance, mais le professionnel de santé est directement remboursé par votre assurance maladie).
  • Les services complémentaires proposés par les mutuelles (prime de naissance, aide à l’arrêt du tabac).
  • Le rapport qualité/prix.
Soyez le premier à voter
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour haut de page