Choix d’un crédit immobilier : prudence sur les taux d’intérêts !

credit.jpg
credit.jpg

Choix d’un crédit immobilier : prudence sur les taux d’intérêts !

72 lecteurs
Sommaire de l'article

Les taux de crédit constituent la base de la comparaison des possibilités de financement offertes par les différentes banques. Ces indicateurs sont le résultat de divers paramètres qu’il faut comprendre.

Quel est le meilleur choix pour un prêt à taux fixe ou variable ?

La première chose qu’un investisseur doit se demander avant de décider de son financement est s’il doit contracter un prêt à taux fixe ou à taux variable ?

Le taux d’intérêt du prêt est un élément qui peut affecter le coût du prêt immobilier.

Si un contrat à taux fixe est signé, l’emprunteur est tenu de payer un montant fixe d’intérêts pendant toute la durée du prêt.

Le montant exact du prêt est déterminé au moment de la signature. Le taux variable n’offre pas les mêmes garanties par rapport à l’évolution des indices sur lesquels le crédit est indexé, le prêt peut être soit plus ou moins coûteux que le montant que l’emprunteur a prévu au moment de la signature du contrat.

La décision entre taux fixe et taux variable est déterminée par une analyse approfondie de la situation économique du moment, en plus d’autres variables.

L’aide des conseillers est donc extrêmement précieuse pour déterminer lequel des deux types de calcul d’intérêts est le plus avantageux.

Connaître les composantes du taux de crédit

Les banques proposent le taux le plus bas de leurs prêts pour démontrer les avantages de leur offre de prêt.

Chaque établissement est tenu d’informer le public de l’efficacité de ses contrats de crédit.

Ce chiffre comprend évidemment la valeur des intérêts que le créancier pense devoir payer sur le prêt ainsi que d’autres frais tels que les frais de dossier, les frais d’assurance et autres commissions.

Certains établissements ont trouvé le moyen d’échapper à cette obligation en utilisant une formule astucieuse pour que le taux d’intérêt soit accompagné d’un astérisque (*) dans leur prospectus et leur brochure.

Si c’est le cas, alors le taux que la banque annonce correspond au coût nominal du crédit, mais n’inclut pas les autres frais de financement.

Soyez le premier à voter
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour haut de page