Comment choisir votre contrat d’assurance auto ?

choisir-assurance-voiture.jpg
choisir-assurance-voiture.jpg

Comment choisir votre contrat d’assurance auto ?

87 lecteurs
Sommaire de l'article

En France, il existe trois types de contrats que vous pouvez utiliser pour couvrir votre véhicule.

Choisir une assurance adaptée à l’âge de votre voiture

Il est essentiel de comprendre qu’il n’est pas nécessaire de souscrire une assurance tous risques si vous possédez un véhicule qui ne figure pas sur l’Argus. Vous devriez envisager cette option lorsque vous venez d’acheter le dernier véhicule.

Si votre véhicule a plus de 15 ans, vous pouvez souscrire une troisième assurance qui est la plus abordable.

Si votre voiture a moins de 8 ans, alors vous pouvez aller acheter une assurance au tiers plus.

Faites jouer la concurrence

Depuis l’entrée en vigueur de la loi sur la consommation (loi Hamon) en 2014 et vous avez la possibilité de mettre fin au contrat d’assurance de votre voiture rapidement et sans attendre la date d’échéance.

La seule condition est que le contrat ait plus de 12 mois.

Il vous suffit de contacter une compagnie d’assurance qui se chargera de la procédure de résiliation et assurera la continuité de votre assurance entre les deux contrats.

Profitez de l’occasion pour participer à un jeu de hasard avec les comparateurs de tarifs d’assurance en ligne.

En quelques clics, ils vous aideront à déterminer la meilleure solution pour votre situation.

Choisissez une assurance auto au kilomètre

Si vous parcourez moins de 10 000 miles par an, opter pour une assurance au kilomètre pour votre voiture vous permettra de faire des économies .

Ce type d’assurance, bien connu aux États-Unis sous le nom de  » Pay as you drive  » est désormais légal en France depuis 2009.

Le montant annuel de votre cotisation est calculé en fonction du nombre de kilomètres que vous parcourez.

L’idée de base est simple. Vous pouvez choisir la formule qui comptera vos déplacements au kilomètre près.

Dans ce cas, vous ne payez que les kilomètres que vous avez réellement parcourus et qui sont enregistrés par le dispositif GPS installé sur votre véhicule.

Il vous suffit de présenter un relevé annuel des distances. Une autre formule est le taux kilométrique fixe.

Vous choisissez celui qui vous convient le mieux (généralement entre 4 500 et 20000 kilomètres) et vous vous engagez à ne pas le dépasser.

Vous pourrez alors bénéficier d’une prime d’assurance auto moins élevée. Cette formule est un peu plus restrictive car vous devez faire attention à votre compteur kilométrique.

Si vous dépassez votre limite, la compagnie d’assurance pourrait augmenter le coût de l’assurance à la fin de votre contrat. Elle peut également modifier le montant de votre franchise.

Vérifiez l’assurance à l’aide du boîtier connecté si vous êtes un conducteur adolescent.

Les jeunes conducteurs, c’est-à-dire les conducteurs dont le permis a moins de trois ans, doivent payer une surprime pour leur assurance automobile.

La première année, c’est 100 % de plus que l’année précédente ; la deuxième année, c’est 50 %, et la troisième année, 25 %.

Cette méthode consiste à placer un boîtier à l’intérieur de votre véhicule pour enregistrer vos habitudes de conduite.

Les informations concernant la vitesse moyenne à laquelle vous circulez, l’efficacité de votre accélération ou de votre freinage et d’autres variables nous permettront d’évaluer votre capacité de conduite.

Si les résultats prouvent que vous conduisez votre véhicule de manière sûre, cela indique que vous êtes un conducteur prudent.

Votre prime d’assurance peut être réduite de manière significative.

Choisir un fournisseur d’assurance en ligne

conseils pour choisir son assurance automobile

Avec l’avènement d’Internet, il est désormais plus pratique et plus rapide de souscrire une assurance automobile en ligne. Les tarifs sont généralement plus bas que ceux proposés par les compagnies d’assurance traditionnelles.

Cela est compréhensible car les coûts opérationnels sont moindres. Les compagnies d’assurance en ligne n’ont pas besoin de succursales dans toute la France.

Il n’y a pas de courtiers, donc pas d’intermédiaires.

Examinez les options et les franchises de votre contrat d’assurance.

Si certaines garanties sont obligatoires comme la possibilité de dommages à un tiers non impliqué, qu’ils soient physiques ou matériels, les options ne le sont pas.

C’est une excellente idée d’évaluer la valeur de ces options.

Avez-vous besoin d’une couverture « recours« ,  » assistance en cas de panne de votre véhicule  » ou  » bris de glace » ?

Tous ces choix sont à considérer car ils peuvent augmenter le coût de votre assurance auto.

Le dernier élément à prendre en compte est celui des franchises. Si vous cherchez à les réduire à un niveau acceptable, votre prime risque d’augmenter rapidement.

Par exemple, si vous envisagez l’assistance dépannage. Elle s’accompagne généralement d’un coût compris entre 30 et 50 km.

Dans ce scénario, la situation sera prise en considération si votre véhicule tombe en panne à cette distance de l’endroit où il est normalement garé.

Si vous souhaitez une  » assistance 0 km« , vous devrez payer davantage.

Vous êtes prêt à choisir la police d’assurance auto qui sera la plus adaptée à votre véhicule, à vos habitudes de conduite et à votre budget.

A consulter également : Comment choisir sa police d’assurance auto ?

Soyez le premier à voter
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour haut de page