9 conseils pour réussir son regroupement de crédits

videoimg

9 conseils pour réussir son regroupement de crédits

22 lecteurs
Sommaire de l'article

Vous avez plusieurs crédits, tels que des crédits immobiliers à la consommation, des crédits revolving ou des découverts bancaires et vous souhaitez demander le rachat de vos crédits ?

Conseil ndeg 1 : Faites le point sur vos finances

Avant toute chose, le premier conseil que nous pouvons vous donner est de faire une évaluation précise de votre situation financière.

Dressez donc la liste des différents crédits dont vous disposez, sans oublier votre découvert bancaire.

Pour chacun d’entre eux, vous devez vérifier le capital restant. Cela vous donnera une idée générale du montant que vous aurez à payer.

Si l’un de ces prêts arrive bientôt à échéance, il peut être préférable de ne pas l’intégrer au regroupement de crédits.

Vous devrez discuter avec votre conseiller de la meilleure approche à adopter dans votre situation particulière.

Lorsque vous demandez un prêt, vérifiez l’offre de prêt que vous avez signée.

Elle doit indiquer les conditions dans lesquelles vous devez payer des indemnités en cas de retard de remboursement et, le cas échéant, leur montant.

Ces informations sont cruciales et devraient être exigées par l’institution financière que vous contactez.

En effet, ces indemnités doivent être incluses dans le montant global du prêt qui vous sera présenté.

Conseil NDEG2 – Combien de temps avez-vous pour rembourser vos prêts ?

Pour chaque prêt que vous avez Vous devez également vérifier le montant des mensualités restantes. Ceci est important pour deux raisons.

D’une part, lorsque vous avez des prêts qui arrivent à échéance dans un avenir proche, il peut être préférable de ne pas les inclure dans l’achat.

En effet, cela ne vaut pas la peine d’étaler l’argent sur dix ans et d’effectuer de nouveaux paiements d’intérêts pour un prêt qui expire dans 12 mois.

A l’inverse, il faut savoir que le moment le plus excitant pour rembourser le prêt se situe dans la première moitié de la période de remboursement.

En effet, au moment du début du prêt, vous rembourserez un montant substantiel d’intérêts par rapport au capital.

De plus, si l’on considère le coût des frais dus en cas de retard de remboursement, l’affaire n’est pas forcément rentable.

Recommandation ndeg 3 : Soyez prudent avec vos comptes

Vous aimeriez rembourser vos crédits pour diminuer vos dépenses mensuelles et éviter d’être toujours dans la ligne jaune à la fin du mois, voire dans le rouge ?

C’est une idée fantastique, mais avant de vous accorder le rachat, l’institution financière s’assurera que vous êtes capable de gérer votre budget.

Pour ce faire, vous devrez présenter vos trois derniers relevés bancaires.

Cela permet d’effectuer une analyse pour s’assurer que vous ne vivez pas au-dessus de votre budget.

Par exemple, si vous êtes dans le rouge chaque mois parce que vous ne pouvez pas vous empêcher de dépenser de l’argent pour faire du shopping alors que vos revenus ont récemment baissé, cela pourrait vous nuire.

Pendant 3 mois, soyez prudent lorsque vous dépensez de l’argent afin de vous assurer que vos relevés bancaires sont propres et présentent une tenue parfaite.

Conseils ndeg 4 – Faites jouer la concurrence

Il existe de nombreux établissements qui proposent le rachat de crédit.

N’ayez pas peur de faire de multiples demandes, et, plus encore de laisser les différents conseillers que vous rencontrez chercher des informations ailleurs.

Si vous suivez cette méthode, vous obtiendrez un certain nombre d’avantages.

D’un côté, vous serez capable de comparer les suggestions de chacun sur la meilleure méthode pour construire votre document.

En outre, en participant au jeu, vous améliorez la probabilité d’obtenir de meilleures conditions pour votre prêt.

Avant d’appeler les établissements, vous pouvez faire quelques simulations en ligne pour vous faire une idée de l’avantage que vous pourriez obtenir.

Par ailleurs certains établissements n’utilisent pas le rachat de crédit immobilier alors que d’autres, par contre souhaitent inclure ces types de crédit dans votre achat global.

Conseil ndeg 5 – Les taux de crédit

Le rachat de crédit est souvent fascinant lorsqu’il s’agit de crédits renouvelables car les taux de ceux-ci sont élevés par rapport à ce qui vous est proposé en cas de négociation.

Cependant, lorsqu’il s’agit de prêts personnels ou de prêts immobiliers, il est essentiel de tenir compte des taux qui vous seront proposés.

Il est d’usage de prendre en considération que Si l’écart entre les taux pratiqués pour votre crédit et le prix du rachat est supérieur à 1,2 point, alors votre rachat de crédit est rentable.

En cas de problème, il pourrait être plus avantageux d’envisager une autre solution.

Conseil 6 : Le coût du rachat de crédit

Si on vous remet la ou les propositions de rachat de crédit, vous serez ravi de voir la mensualité proposée ainsi que le taux proposé.

Cependant, il est important de ne pas se concentrer uniquement sur ces statistiques.

En effet, vous devrez être conscient du coût total du crédit qui comprend les frais du dossier de garantie, les éventuelles pénalités, etc…

Conseil 7 L’assurance emprunteur pour couvrir le regroupement de vos prêts

Quel que soit l’établissement financier ou la banque auprès duquel vous allez constituer votre dossier de regroupement, vous serez dans l’obligation de souscrire une assurance emprunteur.

Ce concours vous sera présenté par l’établissement Toutefois, n’oubliez pas que vous êtes libre d’utiliser le concours et d’aller voir ailleurs s’il n’est pas passionnant !

Vous devez souscrire le montant minimum exigé par le banquier.

Recommandation ndeg 8 : Soyez prudent avec vos documents

Pour constituer votre dossier de regroupement de crédits, un grand nombre de documents sont nécessaires.

Mais veillez à ne pas fournir de documents originaux.

En fait, il est préférable de ne donner que des copies pour constituer plusieurs dossiers, et aussi de veiller à ce que les originaux soient perdus ou rangés pendant longtemps.

Conseil n° 9 – Frais de dossier

Dans le cas d’un prêt de consolidation, les institutions financières exigent généralement des frais de dossier.

Cependant, vous devez savoir que ces frais ne sont dus qu’après l’acceptation du contrat de rachat.

En fait, dans le cas où vous n’avez pas accepté l’accord et que le prêt n’a pas été accordé, vous n’avez pas à payer de frais.

Jetez également un coup d’œil : Quelles sont les options si une banque vous refuse la possibilité de racheter votre crédit ?

Soyez le premier à voter
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour haut de page