Victor Baubet (15 octobre 1886-28 septembre 1914)

Victor Baubet (15 octobre 1886-28 septembre 1914)

Victor Baubet.
© Ecole nationale des chartes
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Originaire de l'Ardèche, sorti de l'École avec la promotion de 1914, Victor Baubet venait d'accepter provisoirement, en attendant la situation à laquelle son diplôme lui donnait droit, les modestes fonctions de bibliothécaire du lycée Janson-de-Sailly, lorsque la guerre éclata. Il courut à la frontière comme lieutenant d'infanterie ; mais son courage ne fut pas longtemps mis à l'épreuve. Blessé à Carlepont, non loin de Noyon, le 16 septembre, il fut dirigé sur une ambulance de Paris où, malgré les soins qu'on lui prodigua, il rendit peu de jours après le dernier soupir. Sa thèse, qui comportait une étude historique et archéologique de la célèbre abbaye de la Chaise-Dieu, ne méritait, au dire de ses juges, que des éloges à tous points de vue, et l'on s'accordait à y voir une excellente mise en oeuvre des qualités qui s'acquièrent pendant les trois années d'études à l'École. On était en droit d'attendre beaucoup de ce jeune et bon travailleur, qui avait aussi augmenté la dose de ses connaissances par une application soutenue à plusieurs cours de l'École des Hautes Études. Sa promotion fut l'une des plus atteintes, puisqu'elle s'endeuille de quatre autres noms, Deroy, Dieterlen, de Luppé et Morel.