Trésors d'archives > La Grande Guerre dessinée par des écoliers de 14-18 - les privations

La Grande Guerre dessinée par des écoliers de 14-18 - les privations

Pendant toute la durée de la Première Guerre mondiale, à l'initiative de l'instituteur Hutpin, les petits parisiens de l'école élémentaire de la rue Sainte-Isaure ont mis sur papier leur vision des évènements, à l'avant comme à l'arrière. Au total, plus de 1300 dessins originaux nous sont parvenus, tous conservés auourd'hui par La Société d'Histoire et d'Archéologie Le Vieux Montmartre. Chaque mois sur centenaire.org, découvrez des extraits puisés dans ce fonds exceptionnel. Ce mois-ci, focus sur le thème du rationnement et des privations. 

boucherie_14_6_16_horn_coll_lvm.jpg

"Boucherie où l'on vend de la viande frigorifiée", par Horn, 14 avril 1916.

© collection Le Vieux Montmartre

"La Carte de pain", par Buecher, le 11 octobre 1917

© collection Le Vieux Montmartre

"Ma femme voudrait que je lui écrive tous les jours. Maintenant avec la nouvelle taxe 2 timbres tous les 5 jours cela sera une excuse", par Lucien Sonntag, juillet 1917.

© collection Le Vieux Montmartre

"Pourquoi pleure Lili ! Bonne Grand-mère, tu viens de lire que nous allions être 2 mois sans gâteaux", par Lucien Sonntag, 19 mars 1917.

  

© collection Le Vieux Montmartre

Carte de distribution gratuite, par M. Paschal

© collection Le Vieux Montmartre

"La carte de sucre", par Pérés, mars 1917.

© collection Le Vieux Montmartre

"La crise du charbon", par Lucien Sonntag, le 15 février 1917.

© collection Le Vieux Montmartre

"La vie chère", par Lucien Sonntag, le 6 mai 1917

© collection Le Vieux Montmartre

"Le garçon : Monsieur n'a plus le droit qu'à deux plats.
Le client : Je le sais, garçon, c'est encore bien beau, nos braves soldats n'en n'ont qu'un", par Pellerin, le 28 janvier 1917

© collection Le Vieux Montmartre

"La vie est chère ! C'est pourquoi Madame fait sortir ses domestiques pour mettre de l'eau dans le vin", par Lucien Sonntag, mardi 10 avril 1917. 

© collection Le Vieux Montmartre

"Les patissiers ont reçu l'ordre de fabriquer des gâteaux sans farine. / Excellent votre petit gâteau à la farine de riz", par Lucien Sonntag, 17 mai 1917.

© collection Le Vieux Montmartre

"Plus de chaussures de luxe ; chaussez tous les chaussures Nationale", par Pellerin, le 10 mai 1917.

© collection Le Vieux Montmartre

"Les tickets de pain", par Letourneau, janvier 1918.

© collection Le Vieux Montmartre
  • boucherie_14_6_16_horn_coll_lvm.jpg
  • carnet_de_pain_1917_1918_bucher_coll_lvm.jpg
  • courrier_dans_les_tranchres_sonntag_1_7_17_coll_lvm.jpg
  • deux_mois_sans_goteaux_sonntag_19_3_17_coll_lvm.jpg
  • distribution_gratuite_coll_lvm.jpg
  • la_carte_de_sucre_prrs_4_317_coll_lvm.jpg
  • la_crise_du_charon_sonntag_1917_coll_lvm.jpg
  • la_vie_chre_sonntag_6_5_17_coll_lvm.jpg
  • le_garoon_au_restaurnat_pellerin_coll_lvm.jpg
  • le_vin_est_cher_sonntag_10_4_17_coll_lvm.jpg
  • les_patissiers_sonntag_17_5_17_coll_lvm.jpg
  • plus_de_chaussures_pellerin_10_5_17_coll_lvm.jpg
  • tickets_de_pain_29_1_18_coll_lvm.jpg
informations
sources
Société d'Histoire et d'Archéologie Le Vieux Montmartre
Diaporama (série d'images thématique)