Trésors d'archives > Fonds Publics > Cinematheques > La restauration du film Verdun, visions d’Histoire

La restauration du film Verdun, visions d’Histoire

Verdun, visions d'Histoire
© Cinémathèque de Toulouse
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

La Cinémathèque de Toulouse a restauré en 2006 le film de Léon Poirier, Verdun, visions d’Histoire (1928). La copie de ce film, retrouvée dans ses collections, s’est avérée complète, alors que cette version avait disparu en France depuis de nombreuses années.

La restauration, effectuée en accord avec l’ayant-droit du film, Xavier Berthet, a été confiée au laboratoire L’Immagine Ritrovata (Bologne), en raison de l’excellence technique et scientifique de cette structure, adossée à la Cineteca di Bologna et des liens étroits qui unissent les deux cinémathèques depuis longtemps.

Retrouvée par la Cinémathèque de Toulouse à la Bibliothèque nationale de France, la partition originale écrite par le compositeur André Petiot en 1928 est une pièce maîtresse du processus de restauration. En effet, l’ensemble des intertitres de la copie d’origine sont inscrits sur la partition écrite par Petiot et leur présence dans la copie toulousaine a contribué à montrer que cette dernière était parfaitement complète.

Initialement conçue pour orchestre et jouée telle quelle pour la Première du film à l’Opéra Garnier en 1928, la partition a été ensuite réduite pour piano pour permettre une large circulation du film en France à la fin des années 1920. C’est cette réduction pour piano qu’a choisie la Cinémathèque de Toulouse pour restituer le film au public en 2006 ; elle a été interprétée par le soliste Hakim Bentchouala-Golobitch.

Présentée les 3 et 9 juillet 2006 aux festivals de Bologne (Il Cinema Ritrovato) et de La Rochelle, la restauration de Verdun, visions d’Histoire a reçu un accueil très émouvant des spectateurs présents. Le caractère totalement universel de son sujet, consacré à un épisode majeur du XXe siècle, ainsi que son traitement pacifiste par le cinéaste ne sont pas étrangers à ce succès.

Le film a été projeté à la National Gallery de Washington le 6 août 2006, dans le cadre d’un hommage aux collections de la Cinémathèque de Toulouse. La Première en salles en France a eu lieu le samedi 14 octobre 2006 à Toulouse, toujours accompagnée par Hakim Bentchouala-Golobitch.

Le film a été édité en DVD en novembre 2006, co-édité par la Cinémathèque de Toulouse et Carlotta Films.

Pourquoi restaurer Verdun, visions d’Histoire ?

Les deux principales missions d’une cinémathèque - conserver et transmettre le patrimoine cinématographique - sont parfois, avouons-le, difficiles à concilier. Parce que toute projection peut mettre en péril une pellicule en sursis, mais aussi parce que le principe même de la conservation n’a de sens que par rapport au partage avec le public, toute cinémathèque vit au quotidien cette tension entre ses deux activités fondamentales. Il est un moment où cette tension se résout et où les apparentes contradictions laissent place à une évidence qui s’impose à tous : la restauration. Quand une archive décide de redonner vie à un matériel précieux, mais altéré par les aléas des projections, elle se tourne vers le passé pour exhumer l’oeuvre qui sera restaurée et se projette dans le futur en s’adressant au public d’aujourd’hui et de demain.

localisation

Adresse : 69 rue du Taur
Toulouse
France
Téléphone : 05 62 30 30 10