Trésors d'archives > Fonds Publics > Bibliotheques > Archives > La guerre des chiffres - les trésors d'archives de l'Insee

La guerre des chiffres - les trésors d'archives de l'Insee

La guerre passe, elle aussi, par l'intermédiaire des chiffres. Ceux-ci offrent un éclairage parfois étonnant sur les évènements et recomposent le reflet d'une société bouleversée durablement dans tous ses domaines par l'irruption du conflit armé.

La bibliothèque de l'Insee conserve dans son fonds ancien de nombreux documents concernant la Grande Guerre, son contexte et ses suites. Ses séries longues retracent toute l'histoire de la société à travers la statistique et les impacts du conflit sur l'économie et le fonctionnement général de la société. La collection touche non seulement à l'histoire de la France, mais également à celle de l'ensemble des belligérants et des autres pays du monde.

Pôle associé de la BnF pour l'économie et la statistique, la principale richesse de la bibliothèque est l'ampleur remarquable de la collection. A côté de nombreuses monographies, elle conserve par exemple une collection des Statistiques du recrutement de l'Armée de Terre, de la Statistique médicale de la Marine ou encore de la Statistique Chirurgicale de l'armée de Terre. Cependant, la collection englobe des thématiques bien plus diverses comme la population, l'éducation, l'industrie, l'aide aux mutilés, aux veuves et orphelins, la reconstruction, les comptes et finances, l'agriculture, etc.

1-_fonds_14-18_rapports-pv_crimes.jpg

Commission instituée en vue de constater les actes commis par l'ennemi en violation du droit des gens, Rapports et procès verbaux d'enquête de la commission instituée en vue de constater les actes commis par l'ennemi en violation du droit des gens, décret du 23 septembre 1914, 10-11-12. Documents relatifs à la guerre 1914-1918, Paris : Imprimerie nationale, 1919, 1 vol. (259 p.) Vol. X, XI et XII - Fonds ancien - Fonds SGF - Cote : IT-99, 14-18, 6

 

Le 23 septembre 1914 est créée une commission chargée de constater « les actes commis par l’ennemi en violation du droit des gens ». Des enquêtes sont menées dans certaines communes des zones libérées de l'occupation allemande depuis la fin du mois d'août 1914. Des milliers de témoignages sont recueillis afin de dénoncer les exactions commises par l'armée allemande. Les originaux de ces interrogatoires sont conservés aux archives nationales et constituent une source essentielle pour les historiens de la période. Quoique recueillis dans un but avoué de propagande nationaliste contre l'envahisseur, ces témoignages apportent un éclairage réel sur la situation des zones libérées.

 

© coll. Insee / Bibliothèque de l'Insee

Mirman Léon, Simon Gustave, Keller Georges, Leurs crimes, Paris ; Nancy ; Strasbourg : Berger-Levrault, 1916, 1 vol. (59 p.). Cote : IT-99, 16 - Fonds ancien - Fonds SGF

 

Publié en pleine guerre, ce petit fascicule traite des exactions commises par les soldats allemands à l'encontre de la population civile dans l'Est de la France. Il a été réalisé par Léon Mirman, préfet de Meurthe-et-Moselle, Émile Georges Keller, maire de Lunéville et Gustave Simon, maire de Nancy, avec la collaboration de nombreux maires de villes du Nord et de l'Est de la France touchées par les combats et l'Occupation. Son but est clairement celui de la propagande contre l'ennemi et il a notamment été offert aux enfants des écoles de la Ville de Paris et à leurs familles ainsi que voulu par délibération du Conseil municipal du 22 décembre 1916.  

 

© coll. Insee / Bibliothèque de l'Insee

Le Wita Henri, Marin Louis (Préfacier), La guerre chimique entrevue par les allemands et... nous, Paris (54, rue de Turbigo, 75003, France) : La revue des produits chimiques, 1925, 1 vol. (45 p.) - Cote : SGF Catégorie 7 - Fonds ancien - Fonds SGF

 

L'année 1915 marque un important tournant dans la guerre avec l'apparition des premières armes chimiques. Au début du 20e siècle, l'Allemagne possédait la plus grande et la plus puissante industrie chimique mondiale, ce qui lui a permet de maintenir sa supériorité en la matière durant toute la durée du conflit. Après la Première Guerre mondiale, en exécution du Traité de Versailles, des commissions ont été mises en place afin de recueillir des informations sur ces industries chimiques, et ce directement dans les usines allemandes.

 

© coll. Insee / Bibliothèque de l'Insee

Conférence interalliée, IVe Conférence interalliée pour l'étude des questions concernant les invalides de guerre, Bruxelles (34 rue Botanique) : Imprimerie médicale et scientifique, 1920, 1 vol. contenant plusieurs fascicules (pagination multiple) - Cote : IT-346 20,2 - Fonds ancien - Fonds SGF

 

La IVe Conférence interalliée pour l'assistance pour l'assistance des invalides de guerre s'est tenue à Bruxelles du 19 au 24 septembre 1920. Elle fait suite à trois précédentes sessions à Londres, Paris et Rome. Ces conférences débutées avant la fin de la guerre posent diverses questions d'ordre médical, à lesquelles cette quatrième session ajoute un point de vue plus social.

Elle interroge en effet sur la question du reclassement des blessés et mutilés de guerre et leur retour à l'emploi. Les discussions ont associé à la fois des spécialistes scientifiques et des  mutilés. L'une des questions principalement abordées à été celle des invalides tuberculeux et leur prise en charge en terme d'allocations.

 

 

 

 

© coll. Insee / Bibliothèque de l'Insee

Morain Alfred, La reconstitution du Nord dévasté, au 1er septembre 1923, Lille : Imprimerie Martin-mamy. Crouan & Roques, 1923, 1 vol. (261 p.) Cote : Fno-717, 23 - Fonds ancien - Fonds SGF

 

Le Nord est une région particulièrement touchée par les combats de la Première Guerre mondiale, avec des villes et villages en ruines, parfois littéralement rayés de la carte. Au lendemain de la guerre, la question de la reconstruction de ces zones sinistrées est primordiale. Dans ce rapport présenté au Conseil Général par le préfet du Nord Alfred Morain sont cités les travaux entrepris dans le but de la reconstruction économique, technique mais aussi administrative du département.

 

 

© coll. Insee / Bibliothèque de l'Insee

Hudelo, La reconstitution du territoire dévasté : 2e session ordinaire de 1924, Lille : Imprimerie Martin-mamy. Crouan & Roques, 1924, 1 vol. (25 p.) - Cote : Fno-717 24 - Fonds ancien - Fonds SGF

 

Autre exemple des mesures mises en place pour la reconstruction après la Guerre. En 1924, la question de la reconstruction des régions dévastées, comme le Nord, est toujours au cœur des débats publics. Différentes actions de soutien sont envisagées pour pallier les destructions et leurs conséquences sur l'économie et la vie quotidienne des citoyens.

 

© coll. Insee / Bibliothèque de l'Insee

Ministère de la guerre Section économique de la 4ème région, Enquête sur la reprise et le développement de la vie économique dans la Sarthe : industrie, agriculture, commerce, Le Mans : Imprimerie H. Guénet, 1917, 1 vol. (244-IV p.).  Note(s) : Ministère de la guerre. Comité d'action économique de la 4e région - Cote : Fsa-04 - Fonds ancien - Fonds SGF

 

Alors que la guerre battait son plein, la question de la pérennité des activités économiques de la Sarthe était envisagée. En effet, cette région principalement agricole pâtissait durant la guerre d'un manque important de main d'œuvre occasionnant un  ralentissement de la production agricole et industrielle. Le fascicule propose un état des lieux de l’économie du département et propose des pistes pour le soutien à l’agriculture et l’industrie locale afin de maintenir la ruralité du département à l’issue de la guerre et prévenir tout exode rural.

 

© coll. Insee / Bibliothèque de l'Insee

La ligue de l'enseignement, La ligue de l'enseignement pendant la guerre : janvier 1917-décembre 1918. Tome 2, Corbeil : Imprimerie Drevet et fils, 1 vol. (349 p.) - Cote : SGF Catégorie 7 - Fonds ancien - Fonds SGF

 

La Ligue de l'enseignement est une des plus importantes organisations culturelles et une des plus anciennes sociétés républicaines de France. Elle a été créée par Jean Macé en 1866 avec pour objectif de permettre à tous d’accéder à l’éducation et à la culture. Durant la guerre, la ligue poursuit son activité en période de conflit avec des manifestations et évènements réguliers, en soutien à l'effort de guerre.

 

© coll. Insee / Bibliothèque de l'Insee

Ministère de l'armement et des fabrications de guerre. Direction de la main-d'oeuvre, 4e section, Les institutions de ravitaillement du personnel des usines de guerre, Paris : Imprimerie nationale, 1918, 1 vol. (104 p.) - Cote : F-873 (18) - Fonds ancien - Fonds SGF

 

La question de l'alimentation et de l'approvisionnement du personnel des usines de guerre a pris un intérêt croissant au fur et à mesure que la guerre a rendues plus difficiles les conditions générales de ravitaillement. Les usines de guerres disposaient de restaurants et coopératives spécialement dédiés aux ouvriers. L'ouvrage présente ainsi les différents types d'institutions gérant le ravitaillement de ces usines, au 1er janvier 1918 et indique les statistiques par départements. Il mentionne également les textes officiels soutenant ces dispositions.

 

© coll. Insee / Bibliothèque de l'Insee

Brenier Henri, Chambre de commerce de Marseille, Tableau sommaire de l'activité de la chambre de commerce pendant la guerre 1914-1919 : 4 août 1914-24 octobre 1919, Marseille, Typographie et lithographie Barlatier, 1919, 1 vol. (161 p.) - Cote : Fm - 56, 14-19 - Fonds ancien - Fonds SGF

 

Tout comme les régions rurales, les villes sont impactées dans leurs activités économiques par la guerre. La pénurie touche les particuliers mais aussi les industriels. Le manque de main d'œuvre et de matières premières occasionne le ralentissement voire la fermeture de certaines industries faute de ravitaillement. Dans ce cadre, les chambres de commerce concentrent leur action sur le maintien de l’activité économique. A Marseille, le port, important carrefour de transit des hommes et des marchandises est au cœur des préoccupations.

 

© coll. Insee / Bibliothèque de l'Insee

Ville-Chabrolle (de) Marcel, Essai statistique concernant les mutilés et réformés de la guerre : IVe conférence interalliée, Bruxelles 1920, Bruxelles (34 rue Botanique) : Imprimerie médicale et scientifique, 1921, 1 vol. (30 p.) Cote : F - 878 14-18 - Fonds ancien - Fonds SGF

 

Rédigé par un statisticien de la Statistique Générale de la France, l'ancêtre de l'Insee, cet essai se présente sous la forme d'un rapport au Comité permanent interallié dont l'auteur est membre. Il a pour but, en parallèle des informations déjà fournies par la Revue Interalliés quant aux dispositifs d'aide aux mutilés, de proposer des données statistiques sur la question. Il propose ainsi une répartition géographique, une classification par invalidité et profession avant et après la guerre. Ce document, qui se présente sous la forme d'un petit fascicule illustre ainsi l'enjeu majeur que représente après la guerre  la réinsertion professionnelle des mutilés de guerre.

 

© coll. Insee / Bibliothèque de l'Insee

Rapport de M. Albert Thomas, député, sur le retour de l'Alsace-Lorraine à la France : approuvé par la conférence d'Alsace dans sa séance du 14 janvier 1918, Imprimerie Nationale, Paris, 1918, 1 vol. (8 p.) - Cote : Fal - 04 (18), 1 - Fonds ancien - Fonds SGF

 

Ce rapport confidentiel n'était à l'origine pas destiné à être diffusé, mais a été mis à disposition des personnes s'occupant de la propagande française à la fin de la Première Guerre mondiale. Il reprend divers arguments témoignant de l'attachement de l'Alsace-Lorraine à la France malgré l'annexion à l'Allemagne de 1871.

 

© coll. Insee / Bibliothèque de l'Insee

Attribution de machines à coudre aux veuves pensionnées de la guerre [Tiré à part] / Office national des mutilés et réformés de la guerre (Paris). - Paris : Imprimerie nationale, 1920. - 1 vol. (7 p.) ; 24 cm. - Cote : F - 878 (1920), 5 - Fonds ancien - Fonds SGF

 

Les veuves de guerre chargées de famille disposent après la guerre d’une aide sous la forme d’une machine à coudre. Le document en précise les conditions pour les bénéficiaires potentielles qui sont classées par ordre de priorité : ne pas être remariée, avoir au moins trois enfants. Au bout de dix ans, la machine est devient la propriété de la bénéficiaire. Cet outil de travail leur permettait à la fois de confectionner des vêtements pour les enfants mais aussi de maintenir une activité professionnelle à domicile, pour le compte de l’industrie textile.

 

© coll. Insee / Bibliothèque de l'Insee

Ce qu'est un comité départemental des mutilés et réformés de la guerre : les services qu'il doit rendre aux mutilés [Tiré à part] / Office national des mutilés et réformés de la guerre (Paris) . – Paris : Imprimerie nationale, 1920. - 1 vol. (11 p.) ; 24 cm. Cote : F - 878 (1920), 4 - Fonds ancien - Fonds SGF
 

Par la loi du 2 janvier 1918 est créé dans chaque département un comité départemental des mutilés et réformés de la guerre. Ce comité propose aide matérielle et appui moral aux mutilés de guerre dans leurs démarches administratives et réinsertion professionnelle. Il peut par exemple les guider pour l’obtention de leur carte d’invalidité, les aider pour leur apprentissage, placement ou pour l’obtention d’appareillages et prothèses.

 

© coll. Insee / Bibliothèque de l'Insee
  • 1-_fonds_14-18_rapports-pv_crimes.jpg
  • 2-_fonds_14-18_leurs_crimes.jpg
  • 3-_fonds_14-18_guerre_chimique.jpg
  • 4_-_fonds_14-18_ive_conferenceinterallies.jpg
  • 5-_fonds_14-18_reconstitution_nord001.jpg
  • 5-_fonds_14-18_reconstitution_nord002.jpg
  • 7-_fonds_14-18_enquete_sarthe.jpg
  • 8-_fonds_14-18_la_ligne_enseignement.jpg
  • 10-_fonds_14-18_institutions_ravitaillement.jpg
  • 11-_fonds_14-18_activite_chambrecommerce_marseille.jpg
  • 12-_fonds_14-18_mutiles_et_reformes_ville-chabrolle.jpg
  • 13-_fonds_14-18_le_retour_de_lalsace-lorraine.jpg
  • 15-_fonds_14-18_machinesacoudre.jpg
  • 16-_fonds_14-18_comitedepartemental.jpg
informations
sources
Bibliothèque de l'Insee
Diaporama (série d'images thématique)