Trésors d'archives > Fonds Publics > Autres Etablissements > Archives > Les autochromes 1916 dans les collections de la Médiathèque de l'architecture et du patrimoine

Les autochromes 1916 dans les collections de la Médiathèque de l'architecture et du patrimoine

La Médiathèque de l’architecture et du patrimoine (Ministère de la culture et de la communication), possède un fonds important de photographies et d’archives concernant la Première Guerre mondiale. Ce fonds provient de la Section photographique de l’armée (SPA) à la constitution de laquelle a participé le sous-secrétariat des Beaux-arts. Créée en mai 1915, cette section a pour mission de prendre tous les clichés intéressants du point de vue historique (monuments et œuvres d’art détruits), du point de vue de la propagande, et du point de vue des opérations militaires. On y trouve également de nombreux documents qui  proviennent des sections photographiques des Alliés et des tirages de presse allemands, autrichiens et turcs.

Les autochromes présentées ici viennent du fonds Albert Samama Chikli (1872-1934). De son vrai nom Albert Samama, né à Tunis, il rejoint la Section Photographique de l’Armée le 16 janvier 1916 tout en travaillant aussi pour la Section cinématographique. Son code opérateur est la lettre L.

Du 2 mars au 24 mars 1916 il est envoyé pour une mission en Tunisie. Il se rend d’Alger à Tunis pour se mettre à la disposition du général commandant le corps d’occupation de Tunisie afin de photographier « les camps de prisonniers allemands dans les divers chantiers et les installations des hôpitaux de campagne et des dépôts des troupes d’Orient ». Comme les autres opérateurs, il doit, à chacune de ses étapes se présenter à l’officier commandant la place. Celui-ci lui indique comment réaliser sa mission et lui délivre toutes les autorisations nécessaires pour effectuer son reportage. Comme il pense ne pas avoir assez de plaques, il demande à la Section de lui envoyer à Tunis. Il suggère également que cela lui soit transmis par la valise diplomatique des Affaires Étrangères, à la Résidence générale à Tunis, pour gagner du temps.

Il travaille seul et le transport du matériel lourd et encombrant photographique (appareil photo et boîtes de plaques) est fatigant. Il transporte également ses propres bagages. Les conditions de travail sont difficiles, et la météo changeante l’empêche parfois de prendre des autochromes. Les étapes sont longues et les changements de moyens de transport (train, bateau) fréquents. Également ses rapports avec les habitants sont compliqués. Il fait part, dans un courrier, de sa surprise devant le coût de la vie, notamment l’hôtellerie et les repas surtaxés pour les militaires, et en profite pour demander à la Section une petite rallonge, « une centaine de francs ». Pour cette mission en Tunisie il a pris 189 clichés en noir au format 13x18 et 44 plaques en couleur.

Au retour il prend le bateau pour Marseille et envoie ses clichés en France, 3 rue de Valois, avec des notes détaillées sur sa mission.

Consulter les fonds numérisés de la Médiathèque de l'architecture et du patrimoine sur la base Mémoire

Source : Archives MAP, fonds Guerre, lettre d’Albert Samama Chikli à Pierre Marcel Lévi, directeur de la Section photographique de l’Armée, 20 février 1916, et Albert Samama Chikli, rapport dactylographié sur son voyage en Tunisie, 24 mars 1916.

 

Territoriaux du 126e distribuant la soupe aux familles des rebelles de Dehiba ; au centre, le Commandant Dupuys de Boutée
Territoriaux du 126e distribuant la soupe aux familles des rebelles de Dehiba ; au centre, le Commandant Dupuys de Boutée
© Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine - diffusion RMN
Retour d'une colonne de zouaves (uniquement des Alsaciens et des Lorrains) venant de la frontière tripolitaine : au repos dans la cour
© Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine - diffusion RMN
Territoriaux du 126e distribuant la soupe aux familles des rebelles de Dehiba ; au centre, le Commandant Dupuys de Boutée
© Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine - diffusion RMN
Dans la cour du camp militaire de Médenine
© Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine - diffusion RMN
Vue générale
© Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine - diffusion RMN
Dans un ancien fort turc, canons et soldats
© Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine - diffusion RMN
Groupe de territoriaux
© Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine - diffusion RMN
Les chefs caravaniers
© Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine - diffusion RMN
Pièce de 90 en action dans l'oasis
© Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine - diffusion RMN
Sur la route de Gabès à Foum-Tataouine, auto-camion de ravitaillement enlisé dans les dunes après une tempête de sable
© Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine - diffusion RMN
Retour d'une colonne de zouaves (Alsaciens et Lorrains) venant de la frontière tripolitaine
© Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine - diffusion RMN
Cavaliers du 6e Chasseurs d'Afrique
© Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine - diffusion RMN
Pièce de 65 de montagne défendant la route de Dehiba dans la vallée de l'oued Tataouine. Avant plan : observateur surveillant la route avant le passage de la caravane
© Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine - diffusion RMN
Mitrailleuses protégeant le passage d'un convoi dans les territoires de l'extrème sud
© Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine - diffusion RMN
Le coin du camp affecté aux zouaves (Alsaciens et Lorrains bataillon I 4e zouaves) : ensemble des cuisines
© Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine - diffusion RMN
Ensemble du camp : vue prise du Ksar Tataouine, côté nord
© Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine - diffusion RMN
  • Territoriaux du 126e distribuant la soupe aux familles des rebelles de Dehiba ; au centre, le Commandant Dupuys de Boutée
  • Retour d'une colonne de zouaves (uniquement des Alsaciens et des Lorrains) venant de la frontière tripolitaine : au repos dans la cour
  • Territoriaux du 126e distribuant la soupe aux familles des rebelles de Dehiba ; au centre, le Commandant Dupuys de Boutée
  • Dans la cour du camp militaire de Médenine
  • Vue générale
  • Dans un ancien fort turc, canons et soldats
  • Groupe de territoriaux
  • Les chefs caravaniers
  • Pièce de 90 en action dans l'oasis
  • Sur la route de Gabès à Foum-Tataouine, auto-camion de ravitaillement enlisé dans les dunes après une tempête de sable
  • Retour d'une colonne de zouaves (Alsaciens et Lorrains) venant de la frontière tripolitaine
  • Cavaliers du 6e Chasseurs d'Afrique
  • Pièce de 65 de montagne défendant la route de Dehiba dans la vallée de l'oued Tataouine. Avant plan : observateur surveillant la route avant le passage de la caravane
  • Mitrailleuses protégeant le passage d'un convoi dans les territoires de l'extrème sud
  • Le coin du camp affecté aux zouaves (Alsaciens et Lorrains bataillon I 4e zouaves) : ensemble des cuisines
  • Ensemble du camp : vue prise du Ksar Tataouine, côté nord
informations
sources
Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine - diffusion RMN
Diaporama (série d'images thématique)