Trésors d'archives > Fonds Publics > Archives Departementales > Archives > Les Archives départementales de la Nièvre

Les Archives départementales de la Nièvre

Les Archives départementales de la Nièvre ont sélectionné ces documents dans leur fonds 1914-1918.

Lettre du 25 juillet 1915 écrite par Louis ROMAIN, sous-lieutenant au 64ème Régiment d’infanterie territorial au député socialiste nivernais Jean Locquin. Cote 9 J 1 (fonds Jean Locquin). 01 / 02

Cette lettre datée du 25 juillet 1915 a été écrite par Louis ROMAIN, sous-lieutenant au 64ème Régiment d’infanterie territorial au député socialiste nivernais Jean Locquin (1879 – 1949). Louis ROMAIN, né à Imphy en 1882, est tué à Verdun le 5 novembre 1916. Le fonds Locquin est constitué de plusieurs centaines de lettres écrites au député durant tout le conflit. Cote 9 J 1 (fonds Jean Locquin). 01/02

© Archives départementales de la Nièvre

Cette lettre datée du 25 juillet 1915 a été écrite par Louis ROMAIN, sous-lieutenant au 64ème Régiment d’infanterie territorial au député socialiste nivernais Jean Locquin (1879 – 1949). Louis ROMAIN, né à Imphy en 1882, est tué à Verdun le 5 novembre 1916. Le fonds Locquin est constitué de plusieurs centaines de lettres écrites au député durant tout le conflit. Cote 9 J 1 (fonds Jean Locquin). 02/02

© Archives départementales de la Nièvre

Édouard Bélile (1879 – 1960), photographe à Nevers, est mobilisé durant la guerre. Il réalise des centaines de clichés des tranchées et des lieux de combat.
En août 1917, il se met en scène avec l’appareil Tissot destiné à protéger les soldats des gaz de combat. Sur l’autre photographie est représentée une sculpture d’un soldat allemand (avec le casque à pointe) faite dans la tranchée par « un soldat nivernais ». Cote 7 J (photographies Édouard Bélile). 01 / 02

© Archives départementales de la Nièvre

Édouard Bélile (1879 – 1960), photographe à Nevers, est mobilisé durant la guerre. Il réalise des centaines de clichés des tranchées et des lieux de combat.
En août 1917, il se met en scène avec l’appareil Tissot destiné à protéger les soldats des gaz de combat. Sur l’autre photographie est représentée une sculpture d’un soldat allemand (avec le casque à pointe) faite dans la tranchée par « un soldat nivernais ». Cote 7 J (photographies Édouard Bélile). 02 / 02

© Archives départementales de la Nièvre

Le journal La Marmite, gazette du 160 et du 360 a été créé en 1916 ; sa rédaction est basée à Saint-Pierre-le-Moûtier, chef-lieu de canton au sud de Nevers. À partir de 1918, les dessins humoristiques sont plus nombreux à être publiés. Par exemple, cette frise intitulée « Les sports du Poilu » est située en bas du journal n°28 d’août 1918 ; elle fait une analogie entre le quotidien des soldats et des situations sportives variées. Cote 1 Per 151.

© Archives départementales de la Nièvre

Comme dans les autres départements, l’Oeuvre nivernaise des prisonniers de guerre est chargée de secourir les prisonniers par des envois de colis ; selon ce rapport, elle gère environ 1 150 soldats prisonniers en mai 1916. Cote R 2282. 01 / 02

© Archives départementales de la Nièvre

Comme dans les autres départements, l’Oeuvre nivernaise des prisonniers de guerre est chargée de secourir les prisonniers par des envois de colis ; selon ce rapport, elle gère environ 1 150 soldats prisonniers en mai 1916. Cote R 2282. 02 / 02

© Archives départementales de la Nièvre

Ce rapport du 18 février 1916 mentionne la présence de soldats allemands travaillant dans l’une des grandes usines de Fourchambault travaillant pour la Défense nationale. La « révolte » a été enrayée par des peines de prison pour les meneurs. Département de l’arrière, la Nièvre a bénéficié de ces soldats prisonniers pour les faire travailler (en décembre 1916, 523 sont comptabilisés dans les principales usines nivernaises). Cote M 3104.

© Archives départementales de la Nièvre

Cette affiche de l’œuvre nivernaise du Tricot du soldat a été réalisée par H. Balon. C’est un appel à une souscription auprès de la population. Pour émouvoir, le soldat est représenté dans un contexte difficile (la neige tombe autour de lui). Cote 1 Fi divers 311.

© Archives départementales de la Nièvre

Cette affiche s’adresse aux ouvrières de Fourchambault qui doivent se réunir le dimanche 29 juillet 1917. Cette section des femmes au sein du syndicat des ouvriers métallurgistes de Fourchambault a été créée le 16 juin 1917 : dès le 13 juillet, 60 ouvrières font grève au sujet du relèvement des salaires.
À la fin décembre 1916, 420 femmes travaillaient dans les quatre usines de Fourchambault. Cote M 6213.

© Archives départementales de la Nièvre

Ce rapport daté du 18 juin 1917 mentionne la constitution d’un « Groupement Chinois » aux Houillères de La Machine, près de Decize. Ces hommes sont les premiers à arriver dans la Nièvre. Entre 1916 et 1918, la France a recruté près de 38 000 ouvriers chinois pour contribuer à l’effort de guerre. Cote R 2281.

© Archives départementales de la Nièvre

Les deux articles datent des dimanche 29 et lundi 30 juillet 1917. Le premier paraît dans le Journal de la Nièvre. Il s’agit d’une invitation des troupes américaines pour que les Neversois assistent à un match de baseball. Le lendemain, le journal Paris-Centre publie le compte-rendu de cette rencontre sportive et détaille les règles du baseball. Cette présence américaine permet donc la découverte d’un nouveau sport, vraisemblablement inconnu jusque là de la plupart des habitants de Nevers. Cote 1 Per 142/70 et 1 Per 193/28. 01 / 02

© Archives départementales de la Nièvre

Les deux articles datent des dimanche 29 et lundi 30 juillet 1917. Le premier paraît dans le Journal de la Nièvre. Il s’agit d’une invitation des troupes américaines pour que les Neversois assistent à un match de baseball. Le lendemain, le journal Paris-Centre publie le compte-rendu de cette rencontre sportive et détaille les règles du baseball. Cette présence américaine permet donc la découverte d’un nouveau sport, vraisemblablement inconnu jusque là de la plupart des habitants de Nevers. Cote 1 Per 142/70 et 1 Per 193/28. 02 / 02

© Archives départementales de la Nièvre

Cette allocution a été prononcée par le révérend Gregory Mabry lors de la cérémonie du 4 juillet 1918 célébrée dans la cour d’honneur de la caserne Pittié à Nevers. Le 4 juillet étant le jour de l’indépendance américaine, les Français honorent les Américains par des cérémonies commémoratives. La Nièvre ne fait pas exception à cette règle. Cote R 2274.

© Archives départementales de la Nièvre

Cette photographie a été prise dans une salle d’opérations de l’hôpital américain de Mars-sur-Allier (au sud de Nevers). Sa construction commence au début de l’année 1918. Ouvert en novembre 1918, il comprend 50 000 lits. Un autre hôpital américain important voit le jour dans le nord du Val de Loire, à Mesves-sur-Loire (20 000 malades et blessés s’y trouvent en convalescence en novembre 1918). Cote 1 J 91.

© Archives départementales de la Nièvre

Homme de lettres, folkloriste, Achille Millien (1838 – 1927) a écrit des dizaines de poèmes durant la guerre. « Hôpital de guerre » n’est pas daté mais il est sans doute une référence aux deux grands hôpitaux américains du département nivernais, Mesves-sur-Loire et Mars-sur-Allier.  Cote 82 J 375 (Fonds Achille Millien).

© Archives départementales de la Nièvre

Cette lettre de Maxime Gorki daté de janvier 1917 est la première adressée à Romain Rolland.
Né en 1866 à Clamecy (Nièvre), Romain Rolland a publié dès septembre 1914 divers articles en Suisse dénonçant la folie meurtrière de cette guerre (dont le plus célèbre est « Au-dessus de la mêlée »). Si ses positions pacifistes lui ont valu d’être vilipendés par les Français, Romain Rolland a pu être néanmoins soutenu par une petite partie de l’intelligentsia européenne. Cote Ms 26 (Fonds Romain Rolland). Page 1/4

© Archives départementales de la Nièvre

Cette lettre de Maxime Gorki daté de janvier 1917 est la première adressée à Romain Rolland.
Né en 1866 à Clamecy (Nièvre), Romain Rolland a publié dès septembre 1914 divers articles en Suisse dénonçant la folie meurtrière de cette guerre (dont le plus célèbre est « Au-dessus de la mêlée »). Si ses positions pacifistes lui ont valu d’être vilipendés par les Français, Romain Rolland a pu être néanmoins soutenu par une petite partie de l’intelligentsia européenne. Cote Ms 26 (Fonds Romain Rolland). Page 2/4

© Archives départementales de la Nièvre

Cette lettre de Maxime Gorki daté de janvier 1917 est la première adressée à Romain Rolland.
Né en 1866 à Clamecy (Nièvre), Romain Rolland a publié dès septembre 1914 divers articles en Suisse dénonçant la folie meurtrière de cette guerre (dont le plus célèbre est « Au-dessus de la mêlée »). Si ses positions pacifistes lui ont valu d’être vilipendés par les Français, Romain Rolland a pu être néanmoins soutenu par une petite partie de l’intelligentsia européenne. Cote Ms 26 (Fonds Romain Rolland). Page 3/4

© Archives départementales de la Nièvre

Cette lettre de Maxime Gorki daté de janvier 1917 est la première adressée à Romain Rolland.
Né en 1866 à Clamecy (Nièvre), Romain Rolland a publié dès septembre 1914 divers articles en Suisse dénonçant la folie meurtrière de cette guerre (dont le plus célèbre est « Au-dessus de la mêlée »). Si ses positions pacifistes lui ont valu d’être vilipendés par les Français, Romain Rolland a pu être néanmoins soutenu par une petite partie de l’intelligentsia européenne. Cote Ms 26 (Fonds Romain Rolland). Page 4/4

© Archives départementales de la Nièvre
  • Lettre du 25 juillet 1915 écrite par Louis ROMAIN, sous-lieutenant au 64ème Régiment d’infanterie territorial au député socialiste nivernais Jean Locquin. Cote 9 J 1 (fonds Jean Locquin). 01 / 02
  • Lettre du 25 juillet 1915 écrite par Louis ROMAIN, sous-lieutenant au 64ème Régiment d’infanterie territorial au député socialiste nivernais Jean Locquin. Cote 9 J 1 (fonds Jean Locquin). 02 / 02
  • Photographie d'Édouard Bélile, photographe à Nevers. En août 1917, il se met en scène avec l’appareil Tissot destiné à protéger les soldats des gaz de combat. Cote 7 J (photographies Édouard Bélile) 01 / 02
  • Photographie d'Édouard Bélile, photographe à Nevers. Photographie d'une sculpture d’un soldat allemand (avec le casque à pointe) faite dans la tranchée par « un soldat nivernais ». Cote 7 J (photographies Édouard Bélile). 02 / 02
  • Frise intitulée « Les sports du Poilu » située en bas du journal "La Marmite, gazette du 160 et du 360", n°28 d’août 1918. Cote 1 Per 151
  • Rapport de l’Oeuvre nivernaise des prisonniers de guerre, chargée de secourir les prisonniers par des envois de colis. Cote R 2282. 01 / 02
  • Rapport de l’Oeuvre nivernaise des prisonniers de guerre, chargée de secourir les prisonniers par des envois de colis. Cote R 2282. 02 / 02
  • Rapport du 18 février 1916 sur la présence de soldats allemands travaillant dans l’une des grandes usines de Fourchambault travaillant pour la Défense nationale. Cote M 3104.
  • Affiche de l’œuvre nivernaise du Tricot du soldat, réalisée par H. Balon. Appel à une souscription auprès de la population. Cote 1 Fi divers 311.
  • Affiche qui s’adresse aux ouvrières de Fourchambault qui doivent se réunir le dimanche 29 juillet 1917. Cote M 6213.
  • Rapport daté du 18 juin 1917, mentionnant la constitution d’un « Groupement Chinois » aux Houillères de La Machine, près de Decize. Cote R 2281.
  • Article paru dans le "Journal de la Nièvre" le dimanche 29 juillet 1917. Invitation des troupes américaines aux Nivernois pour assister à un match de baseball. Cote 1 Per 142/70 et 1 Per 193/28. 01 / 02
  • Article paru dans le "Journal de la Nièvre" le dimanche 29 juillet 1917. Invitation des troupes américaines aux Nivernois pour assister à un match de baseball. Cote 1 Per 142/70 et 1 Per 193/28. 02 / 02
  • Allocution du révérend Gregory Mabry lors de la cérémonie du 4 juillet 1918. Cote R 2274.
  • Photographie prise dans une salle d’opérations de l’hôpital américain de Mars-sur-Allier (au sud de Nevers). Cote 1 J 91.
  •  « Hôpital de guerre », poème d'Achille Millien (1838 – 1927). Cote 82 J 375 (Fonds Achille Millien).
  • Lettre de Maxime Gorki daté de janvier 1917, adressée à Romain Rolland. Cote Ms 26 (Fonds Romain Rolland) 4 pages. Page 1 / 4
  • Lettre de Maxime Gorki daté de janvier 1917, adressée à Romain Rolland. Cote Ms 26 (Fonds Romain Rolland) 4 pages. Page 2 / 4
  • Lettre de Maxime Gorki daté de janvier 1917, adressée à Romain Rolland. Cote Ms 26 (Fonds Romain Rolland) 4 pages. Page 3 / 4
  • Lettre de Maxime Gorki daté de janvier 1917, adressée à Romain Rolland. Cote Ms 26 (Fonds Romain Rolland) 4 pages. Page 4 / 4
informations
sources
Archives départementales de la Nièvre
Diaporama (série d'images thématique)