Trésors d'archives > Fonds Prives > Archives > Les archives photographiques de l'exposition « Entre les lignes et les tranchées »

Les archives photographiques de l'exposition « Entre les lignes et les tranchées »

L'exposition du musée des lettres et manuscrits « Entre les lignes et les tranchées » propose de revenir du 9 avril au 31 août sur les causes de la Grande Guerre et sur la réalité du conflit à travers des témoignages écrits et photographiques et une sélection d'archives inédites.

Les photographies des frères Joseph et Loÿs Roux, infirmiers-reporters et prêtres-fantassins, constituent le fil rouge de l'exposition. Leurs photographies et les carnets de tranchées de Loÿs forment un témoignage considérable de 1500 photographies, ni posées ni truquées.

Joseph a 33 ans et et Loÿs 32 lorsqu'ils s'engagent en 1914 comme volontaires à la formation sanitaire de l’ambulance 13 du 7e Corps d’Armée à Lure. Lorsqu'ils n'ont pas le statut officiel d'aumônier sur le front, ils sont mobilisés comme brancardiers ou infirmiers. Hommes d’action et vrais humanistes, ils se placent délibérément au service de leur prochain et, ne voulant pas rester plus ou moins protégés dans des ambulances situées à l’arrière du front, demandent à être versés dans un régiment d’attaque : le 23e RI.

Dès le début du conflit, Joseph, passionné de photographie, se transforme en reporter. Lorsqu'il meurt en décembre 1915 en portant secours à un camarade, son frère Loÿs prend le relais jusqu'en 1918 et réunit l'ensemble de leurs photographies dans un véritable corpus légendé d'albums et de recueils de tranchées.

Les archives de Loÿs Roux connaissent une véritable épopée. En effet de nombreux tirages photographiques ont été confié par ses soins à ses camarade et de nombreux clichés ont pu être référencés sous des noms divers ou quasiment jamais attibués à leur véritable auteur. À ce jour les archives connues de Loÿs sont composées de 8 albums photographiques, de 4 recueils de transcriptions de ses carnets de tranchée et d’un fonds de 300 clichés attribués longtemps à Yves Troadec.

Joseph et Loys Roux. 14 juillet 1914.
Joseph et Loys Roux. 14 juillet 1914.
© Photo Loys Roux. Collection privée / MLM Paris
21 juin 1915. Vosges. La Fontenelle. Joseph et Loys Roux lisent une lettre de leurs parents.
© Photo Loys Roux. Collection privée / MLM Paris
Mercredi 21 avril 1915. Saint Dié. Joseph Roux à la porte trouée par un obus. Photo prémonitoire ? Le 20 décembre 1915, Joseph sera tué par un obus.
© Photo Loys Roux. Collection privée / MLM Paris
3 juin 1915. Vosges. La Fontenelle. Un groupe du 23ème RI aux postes de grenadiers. Loys Roux au centre et de profil.
© Photo Loys Roux. Collection privée / MLM Paris
18 juin 1915. Les cagoules pour les gaz. L’un des nombreux modèles qui se succèdent, tous aussi inefficaces les uns que les autres.
© Photo Loys Roux. Collection privée / MLM Paris
18 juillet 1915. La Fontenelle. Boyau Sitler. Loys Roux à l’abri.
© Photo Loys Roux. Collection privée / MLM Paris
12 octobre 1915. Vosges. La Fontenelle, la Maison Rose. Les joueurs de manille. Photo au Magnésium.
© Photo Loys Roux. Collection privée / MLM Paris
18 décembre 1915. Alsace, repos à l'entrée d'un village.
© Photo Loys Roux. Collection privée / MLM Paris
23 mai 1916. Vosges. La Forain. Le Minenverfer ou "mammifère" et Garnier.
© Photo Loys Roux. Collection privée / MLM Paris
23 mai 1916. Marne. Marais de St Gond, sortie du village des Oyes.
© Photo Loys Roux. Collection privée / MLM Paris
23 juillet 1916. Offensive de la Somme. Le 75 en action.
© Photo Loys Roux. Collection privée / MLM Paris
11 Novembre 1916. Sainte-Ménéhould. Défilé Ombres chinoises.
© Photo Loys Roux. Collection privée / MLM Paris
19 janvier 1917. Marne. La 2ème compagnie du 1er bataillon du 23ème RI.
© Photo Loys Roux. Collection privée / MLM Paris
4 février 1917. Marne, sous-bois givré près du moulin du Godat.
© Photo Loys Roux. Collection privée / MLM Paris
2 mars 1917. Champagne. Brancardiers de la première compagnie.
© Photo Loys Roux. Collection privée / MLM Paris
16 avril 1917. L’attaque Prisonniers allemands dans leurs barbelés 2ème ligne.
© Photo Loys Roux. Collection privée / MLM Paris
16 avril 1917. L’attaque à H + 5 (11H). Les véritables photos d’attaque sont très rares. La plupart des photos connues sont des truquages.
© Photo Loys Roux. Collection privée / MLM Paris
16 avril 1917. Un noir allemand ramène un major.
© Photo Loys Roux. Collection privée / MLM Paris
16 avril 1917. L’attaque. L’arrêt devant Brimont.
© Photo Loys Roux. Collection privée / MLM Paris
24 avril 1917. Après l’attaque Transport de Le Balsch par les brancardiers de la 1ère.
© Photo Loys Roux. Collection privée / MLM Paris
11 mai 1917 La relève en camions près de Veux.
© Photo Loys Roux. Collection privée / MLM Paris
  • Joseph et Loys Roux. 14 juillet 1914.
  • 21 juin 1915. Vosges. La Fontenelle. Joseph et Loys Roux lisent une lettre de leurs parents.
  • Mercredi 21 avril 1915. Saint Dié. Joseph Roux à la porte trouée par un obus. Photo prémonitoire ? Le 20 décembre 1915, Joseph  sera tué par un obus.
  • 3 juin 1915. Vosges. La Fontenelle. Un groupe du 23ème RI aux postes de grenadiers. Loys Roux au centre et de profil.
  • 18 juin 1915. Les cagoules pour les gaz. L’un des nombreux modèles qui se succèdent, tous aussi inefficaces les uns que les autres.
  • 18 juillet 1915. La Fontenelle. Boyau Sitler. Loys Roux  à l’abri.
  • 12 octobre 1915. Vosges. La Fontenelle, la Maison Rose. Les joueurs de manille. Photo au Magnésium.
  • 18 décembre 1915. Alsace, repos à l'entrée d'un village.
  • 23 mai 1916. Vosges. La Forain. Le Minenverfer ou "mammifère" et Garnier.
  • 23 mai 1916. Marne. Marais de St Gond, sortie du village des Oyes.
  • 23 juillet 1916. Offensive de la Somme. Le 75 en action.
  • 11 Novembre 1916. Sainte-Ménéhould. Défilé Ombres chinoises.
  • 19 janvier 1917. Marne. La 2ème compagnie du 1er bataillon du 23ème RI.
  • 4 février 1917. Marne, sous-bois givré près du moulin du Godat.
  • 2 mars 1917. Champagne. Brancardiers de la première compagnie.
  • 16 avril 1917. L’attaque Prisonniers allemands dans leurs barbelés 2ème ligne.
  • 16 avril 1917. L’attaque à H + 5 (11H). Les véritables photos d’attaque sont très rares. La plupart des photos connues sont des truquages.
  • 16 avril 1917. Un noir allemand ramène un major.
  • 16 avril 1917. L’attaque. L’arrêt devant Brimont.
  • 24 avril 1917. Après l’attaque Transport de Le Balsch par les brancardiers de la 1ère.
  • 11 mai 1917  La relève en camions près de Veux.
informations
sources
Musée des lettres et manuscrits
Diaporama (série d'images thématique)