Trésors d'archives > Archives > L'offensive du Chemin des Dames dans les fonds de l'ECPAD

L'offensive du Chemin des Dames dans les fonds de l'ECPAD

Le Chemin des Dames fut le théâtre de violents combats tout au long de la Grande Guerre, mais il reste surtout attaché à l’échec de l’offensive Nivelle du 16 avril 1917 dont il conserve aujourd’hui encore des traces. Des photographies sur la préparation et le déroulement de l'offensive existent. L'ECPAD a sélectionné dans ses fonds 29 photographies de l'époque, que nous vous présentons dans un ordre chronologique, de février à octobre 1917.

> Retrouvez d'autres archives et articles d'histoire sur le Chemin des Dames dans notre dossier éditorial

A l'ouest de Reims, des soldats participent à la construction d'une nouvelle voie ferrée en vue de l'offensive du printemps 1917. Les voies ferrées permettent d'accroitre les capacités de ravitaillement des troupes.

Près de la gare de Muizon, Marne, pose de voie ferrée sur la ligne de Soissons-Reims, photo prise entre le 28 février et le 11 mars 1917.

© ECPAD

Sur la route de Muizon à Reims, dans la Marne, des soldats posent des filets de camouflage pour empêcher les observateurs allemands de voir les convois routiers militaires, photo prise entre le 28 février et le 11 mars 1917.

© ECPAD

Situé au sud de Reims, le village de Germaine sert de base de soutien aux troupes. Dans un dépôt de munitions, des caissons d'artillerie pour canons de 75 mm sont approvisionnés par les artilleurs du 45e RA (régiment d'artillerie d'Orléans), photo prise entre le 28 février et le 11 mars 1917.

© ECPAD

Châlons-sur-Vesle, le train complet de batterie de 190 mm, photo prise entre le 14 et le 18 avril 1917.

© ECPAD

La seconde bataille de l'Aisne ou l'offensive Nivelle: dans le secteur de Loivre et de la ferme du Godat, photo prise entre le 14 et le 18 avril 1917.

© ECPAD

Sur la route de Bucy-le-Long, au nord-est de Soissons, un ancien observatoire allemand est abandonné, photo prise entre le 14 et le 18 avril 1917.

© ECPAD

Région de la Vesle, artillerie lourde française et arrivée des premiers prisonniers allemands du Chemin des Dames, photo prise entre le 15 et le 16 avril 1917.

© ECPAD

Capturés lors de l'offensive menée sur la Ferme du Godat, ces prisonniers allemands du 10e Reserve Division sont cantonnés dans les camps de la Marne en attendant d'être transférés vers l'arrière. Le 10e Reserve Division occupe pendant l'offensive française les positions situées entre Berry-au-Bac et la Ferme du Godat, photo prise entre le 20 et le 24 avril 1917.

© ECPAD

Près de Roucy, soldats se lavant dans un ruisseau, photo prise entre le 20 et 25 avril 1917.

© CDD8

La relève des effectifs de la 5e Armée dans la Marne aux lendemains de l'offensive Nivelle, photo prise entre le 20 et le 24 avril 1917.

© ECPAD

Des Annamites occupent d’anciennes tranchées allemandes, dans le secteur de la Ferme de Volvreux (commune d’Aizy-Jouy), photo prise entre le 26 avril et le 3 mai 1917.

© ECPAD

La prise du plateau de Craonne, photo prise entre le 5 et le 18 mai 1917.

© ECPAD

L'escadrille 3 "Des Cigognes" compte parmi ses rangs de nombreux As de la Grande Guerre, dont le lieutenant Dorme qui remporte au total 23 victoires. Il pose devant un avion de chasse, photo prise entre le 5 et le 18 mai 1917.

© ECPAD

Près de Vailly, campement provisoire au bord d'un ravin, photo prise entre le 14 mai et le 6 juin 1917.

© ECPAD

Le 17e de ligne défile dans les rues de Soissons, photo prise entre le 14 mai et le 6 juin 1917.

© ECPAD

Aperçus des positions au lendemain de l'offensive Nivelle sur le Chemin des Dames, photo prise entre le 14 mai et le 6 juin 1917.

© ECPAD

Route de Soissons à Soupir, douilles de 75 mm ayant servi à une batterie pendant une attaque, photo prise entre le 14 mai et le 6 juin 1917.

© ECPAD

Dommiers, camp américain intérieur, centre d'instruction pour T.M (transport de matériels), les américains avec leurs masques à gaz, photo prise entre le 14 mai et le 6 juin 1917.

© ECPAD

A Soupir, opérateurs de la Section photographique et cinématographique de l'armée, photo prise entre le 14 mai et le 6 juin 1917.

© ECPAD

Chavonne,une partie de Chavonne prise des ruines de l'église, au 1er plan un Christ à demi enterré, photo prise entre le 14 mai et le 6 juin 1917.

© ECPAD

Des soldats d'un bataillon de tirailleurs malgaches prennent leur repas, photo prise entre le 1er et le 30 juin 1917.

© ECPAD

Des quartiers de viande sont distribués aux personnels des unités chargés de préparer le repas, photo prise entre le 1er et le 30 juin 1917.

© ECPAD

Des travailleurs venant de l'Annam (Vietnam de nos jours) posent devant l'objectif de l'opérateur, photo prise entre le 1er et le 30 juin 1917.

© ECPAD

Hurtebise, caverne du Dragon, soldats prenant leur repas à l'intérieur de la caverne, photo prise entre le 16 juin et le 12 juillet 1917.

© ECPAD

Crugny, le colombophile et les pigeons favoris de la colonie, photo prise entre le 19 juin et le 12 juillet 1917.

© ECPAD

Commandant des armées du Nord et du Nord-Est, le général Pétain participe à la revue des troupes de la 14e DI (division d'infanterie) du général Philipot, photo prise entre le 18 et le 26 juillet 1917.

© ECPAD

Des couturières réparent les sous vêtements de soldats, photo prise entre le 15 août et le 5 septembre 1917.

© ECPAD

Le premier jour de la bataille de la Malmaison (Aisne), photo prise le 23 octobre 1917.

© ECPAD

La bataille de la Malmaison (Aisne), photo prise entre le 24 octobre et le 26 octobre 1917.

© ECPAD
  • A l'ouest de Reims, des soldats participent à la construction d'une nouvelle voie ferrée en vue de l'offensive du printemps 1917. Les voies ferrées permettent d'accroitre les capacités de ravitaillement des troupes.
  • Sur la route de Muizon à Reims, dans la Marne, des soldats posent des filets de camouflage pour empêcher les observateurs allemands de voir les convois routiers militaires.
  • Situé au sud de Reims, le village de Germaine sert de base de soutien aux troupes. Dans un dépôt de munitions, des caissons d'artillerie pour canons de 75 mm sont approvisionnés par les artilleurs du 45e RA (régiment d'artillerie d'Orléans), entre le 28 février et le 11 mars 1917.
  • Châlons-sur-Vesle, le train complet de batterie de 190 mm.
  • La seconde bataille de l'Aisne ou l'offensive Nivelle du 16 avril 1917 : dans le secteur de Loivre et de la ferme du Godat, entre le 14 et 18 avril 1917.
  • : Sur la route de Bucy-le-Long, au nord-est de Soissons, un ancien observatoire allemand est abandonné. Un convoi d'artillerie emprunte la route, la voie ferrée étant détruite.
  • Région de la Vesle, artillerie lourde française et arrivée des premiers prisonniers allemands du Chemin des Dames, entre le 15 et 16 avril 1917.
  • Capturés lors de l'offensive menée sur la Ferme du Godat, ces prisonniers allemands du 10e Reserve Division sont cantonnés dans les camps de la Marne en attendant d'être transférés vers l'arrière. Le 10e Reserve Division occupe pendant l'offensive française les positions situées entre Berry-au-Bac et la Ferme du Godat, entre 20 et 24 avril 1917.
  • Près de Roucy, soldats se lavant dans un ruisseau, entre le 20 et 25 avril 1917.
  • La relève des effectifs de la 5e Armée dans la Marne aux lendemains de l'offensive Nivelle, avril 1917, entre le 20 et 24 avril 1917.
  • Des Annamites occupent d’anciennes tranchées allemandes, dans le secteur de la Ferme de Volvreux (commune d’Aizy-Jouy), entre le 26 avril et le 3 mai 1917.
  • La prise du plateau de Craonne, entre le 5 et 18 mai 1917.
  • L'escadrille 3 "Des Cigognes" compte parmi ses rangs de nombreux As de la Grande Guerre, dont Georges Guynemer. Le lieutenant Dorme remporte au total 23 victoires et deux citations nominatives au communiqué officiel. Il pose devant un avion de chasse SPAD S-VII. Il est tué le 25 mai 1917.
  • Près de Vailly, campement provisoire au bord d'un ravin, entre le 14 mai et le 6 juin 1917.
  • Le 17e de ligne défile dans les rues de Soissons, entre le 14 mai et le 6 juin 1917.
  • Aperçus des positions au lendemain de l'offensive Nivelle sur le Chemin des Dames, entre le 14 mai et 6 juin 1917.
  • Route de Soissons à Soupir, douilles de 75 mm ayant servi à une batterie pendant une attaque, entre le 14 mai et le 6 juin 1917.
  •  Dommiers, camp américain intérieur, centre d'instruction pour T.M (transport de matériels), les américains avec leurs masques à gaz, entre le 14 mai et 6 juin 1917.
  • A Soupir, opérateurs de la Section photographique et cinématographique de l'armée, entre le 14 mai et le 6 juin 1917.
  • Chavonne,une partie de Chavonne prise des ruines de l'église, au 1er plan un Christ à demi enterré
  • Des soldats d'un bataillon de tirailleurs malgaches prennent leur repas, entre le 1er et 30 juin 1917.
  • Des quartiers de viande sont distribués aux personnels des unités chargés de préparer le repas, entre le 1er et 30 juin 1917.
  • Des travailleurs venant de l'Annam (Vietnam de nos jours) posent devant l'objectif de l'opérateur
  • Hurtebise, caverne du Dragon, soldats prenant leur repas à l'intérieur de la caverne, entre le 16 juin et le 12 juillet 1917.
  • Crugny, le colombophile et les pigeons favoris de la colonie, entre le 19 juin et le 12 juillet 1917.
  • Commandant des armées du Nord et du Nord-Est, le général Pétain participe à la revue des troupes de la 14e DI (division d'infanterie) du général Philipot entre le 18 et 26 juillet 1917.
  • Des couturières réparent les sous vêtements de soldats, entre le 15 août et le 5 septembre 1917.
  • Le premier jour de la bataille de la Malmaison (Aisne), le 23 octobre 1917.
  • La bataille de la Malmaison (Aisne), du 24 octobre au 26 octobre 1917.
informations
sources
Établissement de Communication et de Production Audiovisuelle de la Défense
Diaporama (série d'images thématique)