Services Et Projets Educatifs > L'ARPEJ et le Centenaire

L'ARPEJ et le Centenaire

Logo du projet Raconte moi mon histoire avec l'ARPEJ
© D.R.
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

La presse régionale propose, via l’ARPEJ (Action Région Presse Éducation Jeunesse), de mettre en valeur le travail des enseignants à travers un concours et des ateliers d’éducation aux médias consacrés au Centenaire de la première guerre mondiale. Les meilleures productions seront publiées dans les journaux régionaux et dans un recueil national.

Depuis plusieurs dizaines d’années, les journaux de la presse régionale accompagnent les enseignants dans la découverte du monde de l’information et de ses métiers. À travers leur collectif ARPEJ, ils participent activement à l’éducation aux médias en organisant des rencontres avec des journalistes, des visites dans les classes, des concours, des conférences…

À l’occasion du centenaire de la première guerre mondiale, l’ARPEJ a créé un projet original d’éducation aux médias destiné à accompagner et promouvoir le travail réalisé dans les établissements scolaires au cours de l’année scolaire 2013-2014. À cet effet, l’ARPEJ décline son opération « Raconte Moi Mon Histoire », dont l’objectif est de confronter les élèves à la mémoire locale sur un mode journalistique, sur la période de la Grande Guerre.

Dans cet esprit, cinq ateliers différents ont été élaborés. Les classes sont libres de participer à plusieurs d’entre eux.

Les productions réalisées seront hébergées sur les sites internet des journaux et feront l’objet d’une sélection en vue d’une publication dans les journaux le 16 mai prochain. L’ensemble des œuvres sera compilé et édité dans un recueil national, prévu pour novembre 2014. L’opération est ouverte à tous les établissements d’enseignement général, professionnel et agricole, du primaire et du secondaire.

Le premier projet, baptisé Mots de Guerre fait l’objet d’un concours, doté par la Fondation Varenne. Il s’agit pour la classe ou le club presse de rédiger la réponse à une lettre de Poilu, en se « mettant en situation » (celle d'un fils ou fille, épouse ou nièce, petit-fils ou petit-frère, etc.). Chaque texte sera compris entre 1500 et 2000 signes.

Les lettres auxquelles les concurrents sont appelés à répondre, sont choisies, avec l'enseignant parmi toutes les sources à disposition de la classe : recueils édités, archives, fonds familiaux, etc.

Chaque journal organise une sélection au niveau académique pour participer au concours national doté par la Fondation Varenne. La remise des prix aura lieu sur un site de mémoire, lié aux célébrations du Centenaire.

Les autres ateliers ne constituent pas des concours à proprement parler, mais les productions sont vérifiées par les journaux concernés avant publication en ligne et sur papier.

Noms de Guerre est un travail de rédaction journalistique à partir d’un monument aux morts. La classe choisit un nom sur le monument de sa commune et rédige un portrait du soldat en question. Ce texte s’accompagne d’une notice qui explique et argumente le choix du personnage.

Enfants de Guerre vise la rédaction d’articles sur la jeunesse pendant le conflit, autour du thème « avoir 14 ans en 14 ». Ce travail favorisera la recherche de témoignages et d’archives, ainsi que l’interview. Il doit s’accompagner d’une illustration d’époque ou contemporaine (objet, lettre, dessin retrouvé…).

Vie de Guerre est destiné à décrire la vie quotidienne pendant la Guerre. Les classes sont invitées à rédiger un article sur ce sujet ayant un lien avec leur cursus (pour les filières professionnelles et agricoles) ou leur environnement géographique.

Images de Guerre
Il s’agit d’une sélection d’illustrations du conflit réalisées par les classes inscrites à l’opération Petits Artistes de la Mémoire, menée par la Fondation Varenne. (Dessins d’illustration de textes ou d’événements sous la forme de carnets de voyage). Chaque journal publie les productions en ligne et sélectionne un ou deux clichés pour les publier avec une légende en mai.

Les enseignants sont invités à manifester leur intérêt auprès des délégués CLEMI de leur académie ou directement auprès des responsables des actions de presse à l’école de leur journal régional. Les modalités d’inscriptions seront arrêtées dans le courant de l’été et ouvertes à partir de septembre 2013. Une présentation détaillée de chaque projet sera disponible avant la fin de l’année scolaire sur les sites du CLEMI et de l’ARPEJ. Les journaux régionaux pourront accompagner les classes dans leur apprentissage journalistique à travers des formations qui seront organisées à l’échelle de chacun des journaux participant.

Informations pratiques

Contact : Etienne Millien, délégué général de l’ARPEJ.