Pistes Pedagogiques > Pistes de séquences pédagogiques : l'archéologie de la Grande Guerre

Pistes de séquences pédagogiques : l'archéologie de la Grande Guerre

Produits de fouilles des tranchées de Massiges
© Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

L’archéologie de la Grande Guerre, aujourd’hui en pleine expansion, permet une entrée dans l’étude du premier conflit mondial par le biais d’une approche à la fois très concrète et pluridisciplinaire. En effet, cette discipline nécessite un travail précis de recherche et de récolement de documents en amont de la fouille et oblige à un travail scientifique rigoureux dans l'exploitation des données, en lien avec les questions posées par l’histoire.

Elle permet enfin d’approcher et de découvrir la guerre par le biais de différents éléments :

  • La fouille de la tombe d’Alain-Fournier peut être un préalable à l’étude de l’œuvre de l’écrivain mort à la guerre.
  • L’étude du Feu d’Henri Barbusse ou de toute autre œuvre littéraire peut s’appuyer sur les découvertes d’objets de fouilles ou de tranchées.
  • Les sciences du repérage (vues Lidar), les techniques de fouilles, l’étude anthropologique des corps découverts, peuvent être autant d’éléments utilisés dans les disciplines scientifiques.
  • Enfin, d’autres entrées plus transversales par les TICE ou l’éducation à l’orientation (notamment dans le cadre des heures de découverte professionnelle), peuvent être pertinemment utilisées.

Les pistes pédagogiques proposées ici, qui ne visent en rien à l’exhaustivité, peuvent être exploitées, dans le premier comme le second degré, dans une perspective disciplinaire ou pluridisciplinaire.

Les supports pédagogiques proposés ici sont des vidéos consacrées à l’archéologue Yves Desfossés et à deux sites de la Marne et de l’Argonne. Ces vidéos sont parfois complétées par quelques documents annexes qui peuvent ainsi être mobilisés dans différentes perspectives. Elles peuvent être utilisées en classe entière mais aussi en salle informatique lors de séances de groupes.

I. Un métier : archéologue ; trois interviews d’Yves Desfossés

Cadre de l’exploitation pédagogique :

  • Éducation à l’orientation
  • Collège et lycée professionnel : découverte professionnelle 3h ou 6h

Supports pédagogiques : Interviews Archéologue : un métier, Une archéologie de la Grande Guerre, L'apport de l'archéologie de la Grande Guerre

 

Archéologue, une profession Archéologie, histoire et patrimoine
Résumez le parcours et les motivations d'Yves Desfossés. Quel est l'apport de l'archéologie de la Grande Guerre à l'historien et au grand public ?
Rédigez en quelques lignes ce que pourrait être une journée type d'Yves Desfossés. Pourquoi l'archéologie peut-elle être liée à la notion de patrimoine (chercher la définition dans le dictionnaire) ? Trouvez trois arguments.

 

 

 

 

A partir du site Archéologie de la Grande Guerre, (II. Archéologie et vestiges)

                - Quel est la principale qualité d’un archéologue ?

                - Quels sont les deux domaines dans lesquels l’archéologie apporte des informations aux  historiens ?

II. Un parcours archéologique de la Grande Guerre

Deux sites archéologiques sont ici proposés à l’étude, celui du Cratère sur la Main de Massiges (Marne) et celui du Borrieswald en Argonne (Meuse).

a. La Main de Massiges

Cadre de l’exploitation pédagogique :

  • Programmes : classe de CM2, 3e et Première sur le thème de l’expérience combattante.
  • Projets pluridisciplinaires premier et second degrés.
  • Enseignement d’exploration au lycée : "Patrimoines".
  • Séances d’aide ou accompagnement personnalisé(e).

Supports pédagogiques : Reportage Les tranchées de la Main de Massiges, carte de la Main de Massiges et article de presse.

Pistes pédagogiques proposées : Les propositions pédagogiques présentées ci-dessous s’organisent autour de deux objectifs :

  • Un objectif de compréhension historique de l’événement à travers les sites et les traces de la Première Guerre mondiale dévoilés et étudiés.
  • Un objectif de réflexion autour des supports médiatiques utilisés comme transmission d’information.
  Le film Le site La Grande Guerre

Premier degré

Étude du reportage –  programme d’histoire ou aide personnalisée.

 
  • Faire regarder le film en masquant le titre et proposer que chaque élèves ou groupes d’élèves trouve un titre (deux ou trois arguments donnés à l’oral).
  • Pourquoi avoir utilisé des cartes et des documents d’archives avant les fouilles?
  • D’où vient l’expression « Main de Massiges » ?
  • À partir du polycopié de la carte du site (document annexe 1) : faire surligner le secteur de la Main de Massiges ainsi que  les positions allemandes et françaises
  • Pourquoi la « Main de Massiges » est-elle une position convoitée ?
  • À quoi servaient les tranchées telles que celles visibles sur le site du Cratère ? Enumérez les éléments de protection visibles ?
  • Pourquoi avoir utilisé des mines ?
  • Quel fut l’impact de cette arme sur la guerre et sur ceux qui l’ont subie ?
  • En quelques mots, décrivez le quotidien d’un soldat de l’infanterie sur ce site en septembre 1915.

Collège

Étude du reportage –  programme d’histoire ou accompagnement éducatif.

 
  • Faire regarder le film en masquant le titre et proposer que chaque élève ou groupes d’élèves trouve un titre, en donnant deux ou trois arguments écrits.
  • Pourquoi avoir utilisé des cartes et des documents d’archives avant les fouilles?
  • Citez un autre document qui aurait pu être utilisé dans le film pour illustrer le propos.
     
  • Situez le Cratère sur la carte proposée. Pourquoi à votre avis ce secteur fut-il le théâtre de combats violents en 1915 ?
  • Des corps ont été retrouvés lors de l’excavation des tranchées du site du Cratère (voir l'article de presse). On peut faire réfléchir les élèves à cette notion de  « corps retrouvé » : d’après l’article du journal, pourquoi la découverte du corps du sous-lieutenant Legay est-elle importante 97 ans après ?
  • Relevez deux expressions qui illustrent le point de vue propre du journaliste qui écrit ?
  • En vous appuyant sur les images et les commentaires du reportage, relevez les mots liés à la guerre de tranchées.
  • Comment qualifier les conditions de vie des combattants en première ligne ? Justifiez votre réponse.
  • Pourquoi utilise-t-on l’expression  « guerre de siège » pour évoquer cette période du conflit (armes et stratégies à la fois très modernes et finalement très archaïques)

Fin d’étude : Visionner le film et faire construire le commentaire par des groupes d’élèves. Faire passer chaque groupe. La classe sélectionne alors le travail le plus abouti.

Lycée

Enseignement d’exploration – Patrimoines.

Après avoir visionné le reportage, répondre aux questions suivantes :
  • Présentez le document (nature, date, auteur, résumé du sujet).
  • Qui est à l’origine des fouilles présentées ? Quel est le but recherché ?
  • Pour quelle raison la DRAC (trouvez le sens de cet acronyme) et un de ses archéologues suivent-ils le travail entrepris sur la « Main de Massiges » ?
  • Après avoir relevé le nom du producteur de ce reportage,  expliquez dans quel cadre il a été élaboré ?  Quel est à votre avis son intention ? Pourquoi cette échéance est-elle importante ?
  • Synthèse : Expliquez en quoi les traces de la Grande Guerre font « patrimoine » cent ans après l’événement ; quels sont les acteurs qui l’entretiennent aujourd’hui ?

A partir du site Archéologie de la Grande Guerre, (III Vie quotidienne), repérer la ville et le département des sites suivants :

. Camp des bouchers :

. Route de Thélus et tombes de soldats français :

. Les Grimsby Chums de l’Actiparc :

. Tunnels de Carspach :

. Site du « Cratère » :

. Tombe d’Alain-Fournier :

Quel est le point commun de ces départements ?

A partir du site Archéologie de la Grande Guerre, (IV Mort quotidienne), remplir le tableau suivant :                       

Deux différents modes d’inhumation

Objets retrouvés

Placement des corps

Quelles interprétations pour les archéologues ?

 

 

 

 

b. Le Borrieswald en Argonne

Cadre de l’exploitation pédagogique :

  • Programmes : classe de CM2, 3e et Première sur le thème de l’expérience combattante.
  • Projets pluridisciplinaires premier et second degrés.
  • Lycée : séances d’accompagnement personnalisé : approche des programmes par les compétences.

Supports pédagogiques : Reportage Le Borrieswald en forêt d'Argonne, images Lidar de la forêt d'Argonne et article de presse

Pistes pédagogiques proposées : Comme pour le premier reportage sur la Main de Massiges, l’intérêt ici est d’interroger les élèves à la fois sur le ou les supports documentaires et sur les éléments apportés par la fouille de ce site archéologique majeur. Il est ainsi possible de montrer en quoi l’étude du Borrieswald nous fait prendre conscience de la réalité d’une guerre longue, installée et rythmée par les besoins du quotidien, sans que le danger ne soit absent. Il s’agit aussi de montrer la complémentarité du reportage et de l'article de presse qui offrent ensemble une présentation plus étendue du site.

  Le film Le site La Grande Guerre

Premier degré

Étude du reportage – programme d’histoire.

 

Après avoir visionné le reportage :

  • Quel est le site présenté ?
  • Découper le reportage en trois parties et leur donner des titres.
  • À quoi sert la présence de vues d’objet dans ce reportage ?
  • Quelles autres questions aimeriez-vous poser à l’archéologue Yves Desfossés ?
     
Le Lidar :
  • Décrire ce que l’on voit  sur le document proposé ?
  • Qu’est-ce qui a disparu par rapport au site filmé aujourd’hui ?
  • Pourquoi le camp a-t-il été installé à cet endroit ?
     
À partir du film et de l’article de presse : combien d’hommes vivaient dans ce camp ?
  • Faites la liste des objets retrouvés sur le site et classez-les en fonctions de leur utilisation : vie quotidienne, santé, combat/uniforme.
  • À votre avis, les Allemands souhaitaient-ils partir ou rester ? Donner un argument.

Collège

Étude du reportage  - programme d’histoire.

 

Présentez le document :

  • Quelles est la fonction du personnage interviewé ?
  • Quelle est la nature du site archéologique présenté ?
  • Quel est son intérêt pour l’étude de la Grande Guerre (trois éléments)?
  • Quelles autres questions pourriez-vous poser à l’archéologue Yves Desfossés ?
     
Le Lidar :
  • Qu’est-ce que le Lidar ?
  • En quoi cette technique est-elle utile aux archéologues dans leur travail ?
Étude du reportage et de l’article de presse  - séance d’accompagnement personnalisé
  • Visionner le reportage.
  • Le faire résumer (oral ou écrit)
  • Quels éléments supplémentaires apporte la lecture de l’article de L’Union à la suite du reportage TV ?
     

Lycée

Étude du reportage - sur 1 h - accompagnement personnalisé.

 
  • Il est nécessaire de rappeler quelques éléments sur la Grande Guerre (front, arrière-front, guerre de siège).
  • Visionner une fois le film sans le son et demander à des groupes d’élèves de proposer un plan possible (séquençage).
  • Discussion en classe et choix du plus pertinent.
  • Terminez par le visionnage du reportage avec le son et concluez.
     
 

Travail de synthèse et d’argumentation :

Pourquoi, au regard de ce reportage, parler d’expériences combattantes au pluriel pour ce qui est de la Première Guerre mondiale ? Appuyez-vous sur d’autres éléments vus en cours ou sur vos propres connaissances.

Retour au site Archéologie de la Grande Guerre du Ministère de la Culture.