Piste pédagogique 7 - lecture expressive

Piste pédagogique 7 - lecture expressive

Sans illustration

Cette séquence propose de mettre en voix des extraits des Éparges, pour travailler la lecture expressive.

Les compétences visées sont : d'adapter son mode de lecture à la nature du texte proposé et à l’objectif poursuivi ; de manifester par des moyens divers sa compréhension de textes variés ; à partir d’extraits où se mêlent différentes prises de paroles, de mettre en voix les différents interlocuteurs.

Support : extrait p. 121-124 : « Il fait tout à fait nuit maintenant. » à «Et la nuit dure toujours, tandis que je vais de l’un à l’autre, de loin en loin blotti sous la pèlerine, les mains cuisantes, les tempes martelées, les jambes mortes de gelure. »

La voix de narrateur évoque au présent les dernières heures du combat en haut de la crête des Éparges, l’attente et les voix dans la nuit qui se plaignent.

Déroulement de la séance

Il s’agit dans cette séance de mettre en place une méthode préparatoire à une lecture expressive de qualité, qui n’est possible que si le texte est compris. Faire repérer aux élèves la situation d’énonciation du passage

Quand se déroule cette scène ? combien de temps dure-t-elle ? Qui parle ? à qui ?Quelle est l’atmosphère du passage ?Quelles sont les différentes voix narratives ? et les points de vue exprimés ?

Pour chaque personnage, définissez l’état physique et l’état d’esprit de chaque locuteur afin de rendre votre lecture la plus expressive possible. (Le narrateur, non blessé mais accablé ; le commandant Sénéchal blessé ; les blessés ; Chabeau et sa jambe blessée ; Biloray ; Petitbru ; Carrichon).

Dans chaque passage, repérez les mots-clés qui donnent la « couleur » du passage. Repérez les signes de ponctuation faibles et forts présents dans le texte.

Répartir chaque scène dans différents groupes pour rendre sensibles les différents personnages et leur voix. Pour cette séance, il est possible de faire travailler les élèves avec des enregistrements numériques afin qu’ils s’écoutent, pour mesurer surtout le rythme de leur lecture. On peut envisager une écoute collective avec une grille de points à observer : l'écoute de pauses longues et brèves, en cohérence avec la ponctuation ; le repérage de mots-clés qui permettent de définir l’atmosphère rendue.

Prolongement

Pour un extrait de la fin du combat des Éparges, comparez votre propre travail de préparation et de lecture avec la lecture de M. Genevoix et de comédiens dans le DVD du réseau Canopé.

 

>> Retour au dossier et pistes pédagogiques