Piste pédagogique 6 - Genevoix, porte-parole des hommes

Piste pédagogique 6 - Genevoix, porte-parole des hommes

Sans illustration

Cette séquence revient sur les différentes voix qui composent le récit et propose l'étude de plusieurs extraits afin de comprendre la variété des formes du discours et le rôle du narrateur.

Les compétences visées sont : utiliser des capacités de raisonnement, ses connaissances sur la langue, savoir faire appel à des outils appropriés pour lire.

Déroulement de la séance

Dans les 3 extraits proposés, définit : qui parle ? Quels effets produisent ces différentes voix ? Le narrateur est-il identifiable ? Par quels indices ?

On fera observer les paroles rapportées dans Les Éparges, la variété des voix à qui Maurice Genevoix donne vie selon des modalités variées :

  • discours direct (p. 209-210 « dans un abri… chance ») ;
  • discours indirect (p. 97-98 « De temps en temps, ils parlent à voix lentes et lasses… interroger ») ;
  • discours narrativisé (p. 53 « Nous fumons… autour de nous »).

Cette variété de formes de discours permet :

  • de donner une vraie place à tous les hommes qu’il a côtoyés, en respectant les accents et régionalismes (p. 35, récit de la mort de Fauvette, fauché près de son camarade par un obus, impression d’immédiateté) ;
  • de faire observer aux élèves les syntaxes variées et orales : p. 108, p. 179 : un prisonnier allemand s’exprime, volonté de réalisme ; p. 40 : la réalité du front, reprise quasi sténographiée des propos téléphoniques de Floquart ;
  • de marquer la progression de la pensée : p. 20, véritable dialogue théâtral entre Rebière qui découvre la réalité du front et le narrateur.

Production

Réécrivez un passage dialogué sous forme épistolaire.

Maurice Genevoix écrit à l’un de ses proches et lui rapporte un échange entre lui et ses hommes. [Les élèves utiliseront le discours indirect et pourront être initiés au discours indirect libre.]

Prolongement

>> Voir les activités proposées en séance 8

 

>> Retour au dossier et pistes pédagogiques