Piste pédagogique 5 - Rendre sensible l’horreur

Piste pédagogique 5 - Rendre sensible l’horreur

Sans illustration

Cette séquence pédagogique revient sur la double dimension de témoin et d’écrivain et analyse comment Maurice Genevoix rend sensible l'horreur du conflit dans le récit.

Les compétences visées sont : utiliser ses capacités de raisonnement, ses connaissances sur la langue, savoir faire appel à des outils appropriés pour lire.

Support : p. 84 « Les obus sont plus lourds que cette nuit… bien plus que je n’aurais imaginé. »

Déroulement de la séance

Après une lecture silencieuse de l’extrait, on demandera aux élèves :

  • De quoi parle le texte ?
  • Où se trouve le narrateur ?
  • Comment imaginez-vous cette bataille ? à quelle autre bataille vous fait-elle penser ?
  • Est-ce une scène qui se déroule sur un long moment ? pourquoi ?

Une scène d’attaque

[Faire relever toutes les occurrences du mot « obus » et faire identifier leurs effets pour montrer combien leur rythme devient la seule respiration de l’extrait et des hommes. La ponctuation employée scande les impacts, rythme heurté.]

Une plongée dans l’enfer

Observez la position et les déplacements du narrateur (immobilité forcée). Que voit-il ? la terre, le sol. Qu’entend-il ? (obus, sifflement).

Analysez le champ lexical des indications auditives. Analysez le champ lexical du corps, de la destruction. Observez la construction des phrases courtes (elle souligne l’inexorable force des obus : « un obus près du blessé qui rampe. Il a disparu dans la fumée. Il est mort »).

Au terme de la séance, en lien avec la séance 4, on demandera aux élèves de rédiger un court paragraphe qui répondrait à la question d’ensemble suivante : Que voyons-nous de la guerre et des combats dans cet extrait ?

Prolongement

Lecture d’un extrait p. 130 : le questionnement rétrospectif du narrateur par rapport à ce qu’ils viennent de vivre. (Devant l’intensité de l’horreur, le narrateur multiplie les phrases interrogatives, il s’interroge lui-même sur la réalité de ces instants).

 

>> Retour au dossier et pistes pédagogiques