Paris > Le Musée Clemenceau

Le Musée Clemenceau

Le bureau de Georges Clemenceau au Musée Clemenceau
© D.R.
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

C'est au lendemain de la disparition de Georges Clemenceau qu'a été créée la fondation du même nom. Elle a pour vocation « de perpétuer le souvenir intime de Clemenceau en conservant dans l’état où il se trouvait le jour de son décès l’appartement qu’il avait occupé durant 34 ans, et en recueillant dans l’immeuble tous objets ou livres propres à servir sa mémoire. »

Pour se plonger dans cette mémoire il faut se rendre au 8 rue Benjamin Franklin, dans le seizième arrondissement de Paris. Georges Clemenceau, qui a toujours refusé de vivre dans les appartements officiels auxquels lui donnait droit sa fonction, prend ses quartiers dans cet appartement parisien dès 1895. Il disait refuser de " vivre en meublé ", et cet appartement lui tenait de lieu de travail, de repos et de réception.

Voir l'entretien avec Lise Devinat qui revient sur des détails de la vie de Georges Clemenceau à l'endroit même où il vécut durant 34 ans.

Historique de la Fondation

À l'image de l'appartement dans lequel il vivait, les moyens financiers de Georges Clemenceau étaient assez modestes. Connaissant cette situation, la propriétaire de l'immeuble s'était engagée à ne pas augmenter le loyer de l'appartement. Etant elle-même âgée, elle avait fait part de cet engagement à ses héritiers. Néanmoins, à sa mort, ces derniers n'ont pas su s'entendre et ont mis l'appartement en vente.

Clemenceau s'était alors résigné, malgré son âge avancé, à vivre à l'année en Vendée, où il louait une petite maison. Cet éloignement inquiétait beaucoup son entourage.

C'est alors qu'intervient James Stuart Douglas, un riche entrepreneur d’origine canadienne, propriétaire minier en Arizona et grand admirateur de Georges Clemenceau. Au lendemain de la mise en adjudication de l'immeuble, il décide de l'acquérir quel qu'en soit le prix, afin de permettre à Clemenceau de continuer à y vivre jusqu'à la fin de sa vie.

Le musée ouvre ses portes au public dès 1931 et, dès 1932, le représentant de M. Douglas à Paris, Henry Seldon Bacon, crée la Fondation du musée Clemenceau et la dote de l’immeuble.

Le musée

Cet appartement constitue la majeure partie de la visite du Musée Clémenceau. Il est dans l'état dans lequel l'avait laissé Georges Clemenceau le jour de sa mort, le 24 novembre 1929, grâce notamment à ses trois enfants qui firent don à la Fondation des nombreux meubles et objets qui auraient du leur revenir.

Un lieu de réception

Dans la salle à manger, Georges Clemenceau recevait ses amis et sa famille, mais aussi des visiteurs moins intimes. C'est à cette table notamment qu'il a reçu le frère d'Alfred Dreyfus qui a su le convaincre de l'innocence de son frère. Clemenceau s'est ensuite engagé pour la réhabilitation d'Alfred Dreyfus, rédigeant pour sa défense six cent soixante cinq articles jusqu’à la fin de l’Affaire et, en tant que directeur du célèbre journal L’Aurore, trouvant son titre au fameux "J'Accuse" d'Émile Zola.

Un lieu de travail

Donnant sur le jardin, le bureau de Clemenceau est monumental. Il avait fait réaliser par un ébéniste parisien un très grand bureau en forme de fer à cheval reposant sur huit pieds Louis XV. Il y passait de longues heures à travailler seul et discutait le soir des affaires importantes avec son plus jeune frère Albert, qui était aussi son avocat. Au mur, sa bibliothèque est restée intacte. Enfin, reposant sur des étagères et ornant les murs, des témoignages de ses liens  avec des artistes  tels que Claude Monet ou Auguste Rodin.

La galerie documentaire

Au dessus de l'appartement de Clemenceau, la Fondation a ouvert en 1935 une galerie documentaire pour accueillir le nombre sans cesse croissant de dons collectés, provenant de la famille, d’amis ou de simples admirateurs du Tigre, enrichis depuis de quelques acquisitions. Y sont exposés de nombreux documents officiels signés de la main de Clemenceau, des photographies, des affiches, des caricatures mais aussi le célèbre manteau que portait Clémenceau quand il rendait visite aux soldats, dans les tranchées.

 

Informations pratiques

Musée Clemenceau
8 rue Benjamin Franklin, 75116 Paris
Ouvert du mardi au samedi
de 14h00 à 17h30

Fermé les jours fériés et au mois d'août
Audio-guide en français et en anglais
Parcours pédagogique

localisation

Adresse : 8 rue Benjamin Franklin
Paris
France
Téléphone : 01 45 20 53 41