Littérature de jeunesse

Littérature de jeunesse

Retrouvez dans ce diaporama les livres jeunesse parus depuis septembre 2012.

À noter : ce diaporama n'est pas exhaustif et sera régulièrement mis à jour.

> Revenir à la Librairie du Centenaire

La Guerre de 14 - 18 racontée aux enfants, Philippe Godard, janvier 2014, éd. de la Martinière Jeunesse.

La Guerre de 14-18 racontée aux enfants, Philippe Godard, éditions de la Martinière Jeunesse, janvier 2014.

Résumé de l'éditeur : Les cloches qui sonnent à toutes volées - c'est le tocsin ! -et c'est le départ des pères pour le front. Les tranchées et les bombardements incessants, les vies quotidiennes bouleversées, où les femmes et même les enfants participent à l'effort de guerre, et c'est toute l'Europe qui en ressort ébranlée. Cet ouvrage retrace le contexte du conflit, les enjeux, tant politiques qu'individuels ou familiaux, de cette guerre que l'on espérait être «la der des ders». A l'occasion de la commémoration du 100e anniversaire de la Grande Guerre, découvrez ce nouveau titre de la collection «Le monde raconté aux enfants», dans sa nouvelle maquette. Lorsque la guerre éclate en 1914, personne ne s'imagine que l'Europe va basculer dans une immense tragédie. Un continent entier sera mis à feu et à sang et dix millions de personnes trouveront la mort pendant les quatre longues années que durera cette guerre. Ce livre documenté, édité en collaboration avec l'Historial de la Grande Guerre à Péronne, retrace le contexte, les enjeux et les conséquences d'un conflit sans précédent en Europe. À travers des portraits d'enfants et des textes précis, cet ouvrage propose une foule d'informations sur la vie des soldats dans les tranchées, les bombardements mais aussi la vie quotidienne des familles pendant ce conflit sans précédent. Philippe Godard est auteur et directeur de collection. Il a publié de nombreux ouvrages aux éditions de La Martinière : Les Grandes villes du monde racontées aux enfants, Faire face aux intolérances. Racisme, sexisme, préjugés... ou encore Le Dico des religions.

14-18, Une minute de silence à nos arrière-grands-pères courageux, Thierry Dedieu, éditions du Seuil, février 2014.

Résumé de l'éditeur : Une minute de silence à nos arrières grands-pères courageux. Cette minute de silence correspond aux conditions presque réelles de lecture de l'album. Le livre s'ouvre sur cette confidence : «Chère Adèle, il n'y a plus de mots pour décrire ce que je vis.» S'ensuit une série d'illustrations saisissantes, réalisées au pastel dans des tons sépia, dénonçant l'atrocité de la guerre, sa solitude, les peurs et angoisses qu'elle génère, ses dommages, et ses morts.
A la fin de l'ouvrage, une enveloppe se trouve sur la page de garde. Elle contient une longue lettre d'Adèle, en réponse aux quelques mots de Gustave. La lettre de la femme du poilu, profondément intime, traduit ses craintes et son espoir de revoir celui qu'elle aime.

Sur la piste du soldat inconnu, Sophie Lamoureux , éditions Actes Sud Junior, janvier 2014.

Résumé de l'éditeur : A Paris, sous l'Arc de Triomphe, est enterré un soldat, le Soldat inconnu, tué pendant la Première Guerre mondiale. Chaque jour à 18h30, la flamme du souvenir installée sur sa tombe est rallumée en hommage à tous les hommes morts au combat. Qui peut être ce soldat ? D'où vient-il ? Comment se prénomme-t-il ? Est-il un paysan ou un ouvrier ? Tout en essayant de dresser son portrait-robot, ce livre évoque le quotidien dans les tranchées, les blessures au combat, les camarades qui tombent sous le feu, mais aussi le réconfort des lettres reçues des familles et la fraternité. Incarnation des millions de poilus engagés dans le conflit de 1914-1918, le Soldat inconnu nous rappelle l'absurdité de cette Grande Guerre si meurtrière.

50 clés pour comprendre la Grande Guerre 1914-1918, David Dumaine, éditions Castor Doc, janvier 2014.

Résumé de l'éditeur : Née de la rivalité des nations européennes, la Grande Guerre plonge le monde dans un tourbillon de violence, aux multiples conséquences : pertes humaines, déplacements des frontières, destructions, exaltation des nationalismes... Cent ans après la déclaration de guerre, cet ouvrage propose une relecture du conflit en 50 clés - chronologiques (les origines, les grandes batailles...) et thématiques (les innovations médicales et militaires, la vie dans les tranchées, les femmes et enfants...) - pour mieux comprendre cet épisode majeur du XXe siècle.

Le baron bleu, Gilles Baum et Thierry Dedieu, éditions du Seuil jeunesse, mars 2014.

Résumé de l'éditeur : Le baron bleu a une drôle de façon de faire la guerre. À bord de son avion, il lance des livres pour repousser l'ennemi ! Le Baron avait peint son avion en bleu azur pour observer discrètement les oiseaux. Mais quand la guerre éclate, il repeint son avion aux couleurs militaires et prend quelques lourds projectiles : encyclopédies, dictionnaires et romans historiques. À chacun de ses assauts, les soldats plongent leur nez dans les livres. Le Baron découvre alors que la force d'un livre réside, non pas dans son poids, mais dans ses pages...

Mon père soldat de 14-18, Christophe Malavoy, éditions de la Martinière jeunesse, janvier 2014.

Résumé de l'éditeur : "Rien n'effacera de ma mémoire cette date du 2 août 1914 : La mobilisation générale". Un chapitre de l'Histoire à la fois si proche et si lointain, qui dans la bouche d'un enfant de poilu se fait vivant et émouvant. La Grande Guerre vécue par un enfant d'autrefois racontée à l'enfant d'aujourd'hui, pour mieux la comprendre et ne pas l'oublier.

L'Horizon bleu, Dorothée Piatek, éditions du Seuil, réimpression en octobre 2013.

Résumé de l'éditeur : Des mots pour survivre à l'horreur de la guerre. 1914. Pierre, un jeune instituteur français, quitte sa femme Élisabeth, son école et ses élèves pour rejoindre le front. Il y restera 4 ans. Dans les tranchées, Pierre connaît l'enfer. Mais jamais il ne cesse de penser à Élisabeth. Jamais il ne cesse de lui écrire et, dans ses réponses, il puise la force de supporter l'insupportable. À travers l'histoire et la correspondance de Pierre et d'Elisabeth, Dorothée Piatek dépeint la Grande Guerre avec simplicité et émotion.

Souviens-toi de moi, Martine Laffon, éditions Flammarion jeunesse, mars 2014.

Résumé de l'éditeur : Une histoire d'amitié entre une jument et Li Jang, un jeune Chinois propulsé au coeur des conflits de la Première Guerre mondiale.

Écrire en temps de guerre, Correspondances d'écrivains (1914-1949), collectif, éditions Folioplus classiques, mars 2014.

Résumé de l'éditeur : Dans Folioplus classiques, l’anthologie, enrichie d’une lecture d’image, écho pictural des textes, est suivie de sa mise en perspective organisée en six points : mouvement littéraire et culturel ; genre et registre ; l'écrivain à sa table de travail ; groupement de textes ; chronologie ; fiche.


 

La dernière course, Pascal Vatinel et Jeanne Detallante (Illustrateur), Actes Sud, mars 2014.

Résumé de l'éditeur : Hiver 1900. Le trappeur québécois Jacques Larivière atteint les terres gelées de l’Alaska après une incroyable traversée de la taïga en traîneau tiré par des chiens. La folie de l’or a contaminé ce nouvel eldorado. Après avoir tenté sa chance dans la prospection, Jacques se marie avec Kate et le couple s’installe dans un chalet avec leur fille Elisabeth. Le trappeur retourne au commerce des fourrures alors que sa passion pour les chiens de trait ne l’a pas quitté. Il va enseigner à Elisabeth tout son savoir de musher (conducteur d’attelage). Celle-ci participe bientôt à des courses de traîneau et la renommée de ses chiens grandit vite dans ces territoires reculés. Dans ces années-là, les Larivière font aussi une rencontre décisive avec le Français René Dampierre, un militaire de carrière bourlingueur. Quand la guerre éclate sur le vieux continent, le jeune officier y retourne accomplir son devoir. Lui vient alors l’idée extravagante d’approvisionner par traîneaux les avant-postes du front des Vosges… grâce à ces chiens puissants et endurants qu’il a pu approcher dans le Grand Nord. Ce sont donc plus de 400 bêtes qui prennent le large en direction des côtes françaises, accompagnés de mushers expérimentés... et de la jeune Elisabeth déguisée en homme ! De nouvelles expériences, rencontres fortes et confrontations avec le danger attendent la jeune fille.

Le Feu, Henri Barbusse, Classiques abrégés, Ecole des loisirs, avril 2014.

Résumé de l'éditeur : Le Feu, sous-titré Journal d’une escouade, paraît d’abord en feuilleton, dans L’Oeuvre, à l’automne 1916. Le succès est tel qu’il paraît en volume dès la fin du mois de novembre et obtient le prix Goncourt la même année. Aujourd’hui encore, le nom de Barbusse reste attaché à ce récit, à la fois témoignage et hommage « à la mémoire des camarades tombés à côté de moi à Crouy et sur la cote 119 ». L’expérience des tranchées, vécue volontairement en tant que simple soldat, va transformer Barbusse en porte-parole des poilus, ses frères d’armes, ceux à qui la parole est confisquée – et en porte-voix de la réalité de la guerre à destination des civils, ceux de « l’arrière », à qui la guerre est étrangère, ceux qui continuent à vivre, qui sont heureux « quand même ». Son témoignage va relier « l’arrière » et « l’avant », rendre accessible aux uns la réalité des tranchées tout en libérant la parole des autres.

Comment parler de la Grande Guerre aux enfants, Sophie Lamoureux , Le baron perché, novembre 2013.

Résumé de l'éditeur : La Première Guerre mondiale a éclaté il y a cent ans. Sa violence, ses morts et ses blessés, sa durée et sa démesure lui ont valu le surnom de « Grande Guerre ». Si cette tragédie reste gravée sur les monuments aux morts, elle est appelée à s’effacer des mémoires. Pourtant, ce conflit livre aux enfants d’aujourd’hui des enseignements essentiels pour le présent et l’avenir. Éclairées sur le passé de leurs arrière-grands-parents, les jeunes générations peuvent ainsi comprendre les conséquences de ce conflit, de la Seconde Guerre mondiale à la construction de l’Union européenne.

14-18. Ecrire la guerre de l'école, Ecole des Lettres, avril-mai 2014.

Résumé de l'éditeur : ce numéro propose plusieurs angles d’approche pour explorer un immense champ de lecture, des romans et récits écrits au cœur même du conflit à ceux qui, de nos jours, interrogent encore le cataclysme. Ce dossier prolonge une série d’études de l’École des lettres sur la littérature et la guerre rassemblées ici.

Le ballon de la paix, Géraldine Elschner et Fabien Doulut, Le buveur d’encre, 2014.

Résumé de l'éditeur : Décembre 1914... Après des mois passés au front, les soldats s’apprêtent à passer leur premier Noël dans les tranchées. D’un côté comme de l’autre, chacun n’a qu’une envie : être chez lui, dans sa famille. Et l’impensable se produit.Un chant de Noël. Une poignée de mains. Les hommes se retrouvent dans le no man’s land. Puis un ballon apparaît, comme sorti de nulle part.
S’ensuit alors le plus incroyable match de football qu’on puisse imaginer... 100 ans plus tard, son panier de pigeons sur le dos, le petit Louis revit cette scène avec son père lors d’une reconstitution historique des trêves de Noël.Un symbole fort et vivant de l’humanité retrouvée au plus fort de la guerre, raconté à partir de lettres et de récits authentiques de soldats ayant vécu ces moments  d’émotion.

Suzie la rebelle dans la Grande Guerre, Sophie Marvaud, Nouveau Monde Edition, 2014, réédition.

Résumé de l'éditeur : Jeune fille de bonne famille promise à un beau mariage, Suzie a 16 ans lorsqu’éclate la Première Guerre mondiale. Son destin bascule. Livrée à elle-même et brûlant de se rendre utile, elle participe aux travaux agricoles, soigne un blessé et tombe amoureuse d'un jeune homme inconnu de ses parents. Elle découvre l’horreur des tranchées, mais aussi la difficulté d’être libre quand on est une femme.

En 1916, pour supporter l’attente de celui qu’elle aime, elle intègre l’équipe de manipulatrices radio formée par Marie Curie et part en mission sur le front. Mais la chercheuse qu’elle admire est soupçonnée de trahison par les services du contre-espionnage français. Tour à tour révoltée et troublée, Suzie part en quête de la vérité, aidée par des femmes d’exception, pacifistes et féministes.

Au lendemain de l’armistice, malgré leur travail acharné à l’arrière, les femmes sont renvoyées dans leurs foyers. Toujours rebelle, Suzie s’engage dans la recherche autour de la radioactivité. Alors qu’elle travaille à l’Institut du radium auprès d’Irène Curie, elle est approchée par un espion russe qui menace son fiancé, vulnérable et marqué par les combats.

 

Passager clandestin, Michael Foreman, Gallimard, 2014

Résumé de l'éditeur : Inspirée d'un fait réel, l'incroyable histoire d'un jeune marin pendant la Première Guerre Mondiale.Au début du siècle, en Angleterre... Un jeune garçon, Henry Friston s'engage dans la marine pour vivre son rêve d'aventure et de pays lointains. Enrôlé sur un navire de guerre, L'Implacable, il débarque en mai 1915 en Turquie, où se déroule la bataille de Gallipoli. Henry va vivre dix jours d'enfer. Cet enfer, de cent quatre-vingts mètres de long sur sept mètres de large, était connu sous le nom de X Beach. Henry est chargé de transporter les blessés du champ de bataille jusqu'au navire. Et c'est là, au milieu des bombardements, qu'il fait la plus improbable des rencontres: celle d'une tortue qu'il baptise Ali Pacha. Embarquée clandestinement sur le navire, elle ne quittera plus le jeune marin.

> En savoir plus

© Gallimard

Mon père est parti en guerre, John Boyne, Gallimard, 2014

Résumé de l'éditeur: Alfie Summerfield vient de fêter ses cinq ans le jour où la Grande Guerre éclate. Son père a promis qu'il ne partirait pas mais s'engage dès le lendemain, persuadé que "tout sera fini à Noël". Quatre ans plus tard, la guerre fait encore rage et le jeune garçon ignore si son père est vraiment parti en mission ou s'il a disparu à jamais.Tout le monde semble savoir ce qui lui est arrivé mais le secret reste bien gardé. Devenu cireur de chaussures à la gare de King's Cross de Londres, Alfie va enfin découvrir la vérité au hasard d'une de ses rencontres et partir pour la mission la plus importante de sa vie... La première Guerre Mondiale vue à travers le regard d'un jeune garçon.

>Plus d'informations:

© Gallimard

La Première guerre mondiale, Simon Adams,  Gallimard, 2014

Résumé de l'éditeur: Découvrez les origines du premier conflit mondial, ses grandes étapes sur les fronts de l'Est et de l'Ouest, la vie dans les tranchées et celle de l'arrière.
Quel était l'armement des soldats? Comment se passait l'assaut d'une tranchée? Comment débuta la guerre aérienne ?
 

>Pour en savoir plus:

© Gallimard

Le journal d'un Poilu, Sandrine Mirza, Gallimard, 2014

Résumé de l'éditeur:À partir des documents légués par son arrière-grand-père, André Beaujoin, Sandrine Mirza retrace la vie d'un poilu dans la Grande Guerre. André a traversé tout le conflit : mobilisé en décembre 1914, démobilisé en 1919! Il a combattu sur le front français, dans de grandes batailles : les Éparges, Notre-Dame-de-Lorette, le Chemin des Dames... Il a été blessé trois fois. Lors d'une de ses convalescences, il rencontre, près de Paris, la jeune Antoinette, 15 ans, son grand amour, sa future femme. Mais la guerre se poursuit pour lui bien après l'armistice car il est envoyé combattre dans les Balkans avec l'armée d'Orient...
C'est à travers les lettres échangées, le journal intime d'André, ses photos et des documents administratifs – tous authentiques – que nous découvrons la vie quotidienne au front, les espoirs et les souffrances des soldats ainsi que la vie à l'arrière qui s'organise pour tenir.
Dans le coffret accompagnant le livre, des fac-similés de documents d'époque : le livret militaire d'André, une lettre d'Antoinette, un journal de tranchée, un jeu de l'oie, la chanson de Craonne des combattants du Chemin des Dames, des cartes postales, des tickets de rationnement, les uniformes des principales armées, ainsi qu'une carte du front ouest et une carte du front d'Orient.

>Pour en savoir plus

© Gallimard

Le secret de grand-père, Michael Morpurgo, Gallimard, 2002

Résumé de l'éditeur: À partir des documents légués par son arrière-grand-père, André Beaujoin, Sandrine Mirza retrace la vie d'un poilu dans la Grande Guerre. André a traversé tout le conflit : mobilisé en décembre 1914, démobilisé en 1919! Il a combattu sur le front français, dans de grandes batailles : les Éparges, Notre-Dame-de-Lorette, le Chemin des Dames... Il a été blessé trois fois. Lors d'une de ses convalescences, il rencontre, près de Paris, la jeune Antoinette, 15 ans, son grand amour, sa future femme. Mais la guerre se poursuit pour lui bien après l'armistice car il est envoyé combattre dans les Balkans avec l'armée d'Orient...
C'est à travers les lettres échangées, le journal intime d'André, ses photos et des documents administratifs – tous authentiques – que nous découvrons la vie quotidienne au front, les espoirs et les souffrances des soldats ainsi que la vie à l'arrière qui s'organise pour tenir.
Dans le coffret accompagnant le livre, des fac-similés de documents d'époque : le livret militaire d'André, une lettre d'Antoinette, un journal de tranchée, un jeu de l'oie, la chanson de Craonne des combattants du Chemin des Dames, des cartes postales, des tickets de rationnement, les uniformes des principales armées, ainsi qu'une carte du front ouest et une carte du front d'Orient.

Titre recommandé par le ministère de l'Éducation nationale pour le cycle 3 de l'école primaire.
 

 

© Gallimard

Le petit quizz de la Grande Guerre, Grégoire Thonnat, éditions Pierre de Taillac, réedition 2016 (édition originale 2013).

Résumé de l'éditeur:  À l'occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale,  cet ouvrage permet de (re)donner des repères simples sur ce conflit majeur de l'histoire de France, d'illustrer les principaux faits, de combattre quelques idées reçues mais aussi de parler de l'histoire à hauteur d'hommes grâce à des anecdotes fortement évocatrices. Sur ce sujet qui jouit d'une bibliographie importante, il n'existait pas d'ouvrage tous public et «facile d'accès». Pour répondre à cela, ce livre bénéficie d'une conception «fond, forme, prix» qui fait de lui un ouvrage abordable de «7 à 107 ans» !
Le contenu en deux parties offre d'une part les 100 questions-réponses clefs qui couvrent l'essentiel du sujet.
À la fois questions générales, anecdotes, et chiffres clefs mis en perspective. La seconde partie est composée d une chronologie des principaux événements du conflit ainsi que d'une sélection des «incontournables» sur ce conflit : livres, films, sites et lieux de mémoire majeurs en France.

A ce jour, 32 000 exemplaires ont été vendus avec un peu plus de 150 retombées médiatiques. 200 collectivités sur le territoire nationale ont acheté le livre en quantité (pour l'offrir aux scolaires du territoire), une exposition tirée du contenu du livre et de nombreuses interventions sous forme de «conférence-quizz» en s'appuyant toujours sur le contenu du livre ont vu le jour. Fort de ce plébisicte des lecteurs et des médias, plusieurs musées ont demandé d'adapter ce concept éditorial notamment le Musée national de la Marine, le château de Versailles, l'Historial Jeanne d'Arc de Rouen, la direction générale de la Police nationale, ou encore le musée du Tennis -FFT-Roland Garros.

© Pierre de Taillac
  • La Guerre de 14 - 18 racontée aux enfants, Philippe Godard, janvier 2014, éd. de la Martinière Jeunesse.
  • 14-18, Une minute de silence à nos arrière-grands-pères courageux, Thierry Dedieu, éditions du Seuil, février 2014.
  • Sur la piste du soldat inconnu	, Sophie Lamoureux, éditions Actes Sud Junior, janvier 2014.
  • 50 clés pour comprendre la Grande Guerre 1914-1918, David Dumaine, éditions Castor Doc, janvier 2014.
  • Le baron bleu, Gilles Baum et Thierry Dedieu , éditions du Seuil jeunesse, mars 2014.
  • Mon père soldat de 14-18, Christophe Malavoy, éditions de la Martinière jeunesse, janvier 2014.
  • L'Horizon bleu, Dorothée Piatek, éditions du Seuil, réimpression en octobre 2013.
  • Souviens-toi de moi, Martine Laffon, éditions Flammarion jeunesse, mars 2014.
  • Écrire en temps de guerre, Correspondances d'écrivains (1914-1949), Collectif, éditions Folioplus classiques, mars 2014.
  • La dernière course, Pascal Vatinel et Jeanne Detallante (Illustrateur), Actes Sud, Mars 2014.
  • Le Feu, Henri Barbusse, Classiques abrégés, Ecole des loisirs, avril 2014,
  • Comment parler de la Grande Guerre aux enfants, Sophie Lamoureux	, Le baron perché, novembre 2013.
  • Couverture du trimestriel "14-18. Ecrire la guerre" de l'école Ecole des lettres
  • Couverture du livre "Le ballon de la paix"
  • Couverture du livre jeunesse "Suzie la rebelle dans la Grande Guerre"
  • Couverture du livre
  • Couverture du livre
  • Couverture du livre
  • Couverture du livre
  • Couverture du livre
  • quizz1
informations
Diaporama (série d'images thématique)