Les traumatismes psychiques de la Grande Guerre

Les traumatismes psychiques de la Grande Guerre

De la Grande Guerre, la postérité a surtout retenu la grande violence physique des combats. Une violence tout à fait inédite, choquante, que la population civile a principalement découverte au travers les corps mutilés de ceux que l'on a surnommé les "Gueules cassées". Moins visibles et pourtant tout aussi nombreuses, les blessures psychologiques ont longtemps été occultées face à des médecins souvent desemparés. A l'occasion du Centenaire de la Première Guerre mondiale, la thématique des traumatismes de guerre refait surface, au cinéma, dans la littérature, et avant tout dans les travaux des historiens.