Les Côtes-d’Armor dans les collections de l’ECPAD

Les Côtes-d’Armor dans les collections de l’ECPAD

Pontrieux. Cantonnement de troupes polonaises. Cuisine des sous-officiers. 12 mai 1919. Photographe : Sélince. Référence : SPA 117 D 6160.
© ECPAD
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

L’ECPAD détient trente-quatre reportages photographiques relatifs, totalement ou en partie, aux Côtes-d’Armor. Deux d’entre eux montrent uniquement des camps de réfugiés, de prisonniers allemands et austro-hongrois et d’internés civils établis à Dinan, Plérin et à Langueux, près de Saint-Brieuc.

Au déclenchement des hostilités, plusieurs milliers de ressortissants des nations engagées contre la France et ses alliés sont regroupés dans des centres de détention. Hommes, femmes et enfants sont parqués dans des espaces pouvant accueillir des groupes importants, tels que des monastères, des séminaires et des usines abandonnées. Des prisonniers de guerre sont également accueillis dans des camps de l’ouest de la France (SPA 17 D).

Le troisième reportage se rapporte au quotidien des troupes polonaises stationnées en mai 1919 dans la ville de Lannion et ses environs (SPA 117 D).

Les archives de la SPCA sur les Côtes-d’Armor
Nombre de reportages : 4
Il n'y a aucun film sur les Côtes-d'Armor

Si vous souhaitez recourir aux images de l'ECPAD pour mener à bien vos projets culturels, vous pouvez consulter les images en médiathèque, commander les images ou commander une prestation.