Le Centenaire de Radio France

Le Centenaire de Radio France

© D.R.
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Ce conflit, inouï, unique, résonne encore dans notre histoire, nos familles et nos esprits, cent ans plus tard. Ce meurtrier et dévastateur big bang mérite donc, un rappel contextuel et une lecture attentive de l’Histoire en ce début de 21ème siècle. La radio publique française, bien au delà du fameux « devoir de mémoire », a l’obligation et éprouve le besoin de remettre en perspective pour ses millions d’auditeurs le choc, l’épopée, le sens et les conséquences de ce conflit mondial.

Deux questions à Jean-Luc Hees, Président Directeur Général de Radio France

Quelle est l’ambition de ce partenariat ?

Les radios publiques, et pas seulement en France, ont un rôle particulier et essentiel. Cette première Guerre Mondiale a vu s’opposer un ensemble de nations et nous nous sommes tournés naturellement vers tous les belligérants. L’histoire de la Paix et de la Guerre exige une pluralité de points de vue et de perceptions historiques. Je songe évidemment à nos amis Allemands avec lesquels, dans notre mission, régulièrement nous coopérons. Nous savons que leur perspective ne peut qu’être di érente de la nôtre. Leurs émotions, la succession des tragédies, et les questions posées à nos sociétés, aujourd’hui encore, doivent être relayées avec la plus grande rigueur et la plus grande empathie.

Comment allez-vous décliner ce partenariat ?

Radio France rassemble 50 stations. Chaque antenne doit prendre sa part pour décliner les différents aspects de ce centenaire. A France Inter, France Culture et France Info de nous faire comprendre les évènements, les enjeux, les conséquences de la tragédie, dans son ampleur, dans son contexte historique, culturel, social et technique. A France Musique et a FIP de nous imprégner du climat artistique de l’époque, à France Bleu de traduire la guerre et ses séquelles sur le sol de France et au Mouv’, tourné vers la jeunesse, de rappeler que la Paix est un précieux et fragile leg d’un siècle tragique et tourmenté.

Au-delà du devoir de mémoire

France Inter

Trois des thématiques majeures de ce conflit se déploieront sur plusieurs émissions phares de la chaîne. « Service public », « Carnets de campagne », « La marche de l’histoire », « Il existe un endroit »

  • Du 11 au 14 novembre 2013 : La mondialisation de la guerre
  • Du 3 au 7 mars 2014 : Les Fronts Intérieurs
  • Du 23 au 27 juin 2014 : Europe brisée, société renouvelée
  • Le vendredi 27 juin, cette année de commémorations sur la Grande Guerre s’achèvera à Sarajevo avec une journée d’émissions réalisées en direct et en public et un concert en soirée.

France Culture

Un centenaire au long cours :

  • 10 novembre 2013, une grande soirée en direct de la Comédie Française
  • A partir du lundi 11 novembre, semaine thématique à La Fabrique de l’Histoire et dans les émissions scientifiques
  • A partir du 23 juin 2014, une semaine documentaire exceptionnelle explorant le caractère planétaire du conflit
  • Samedi 28 juin 2014, France Culture, « 24 heures » d’antenne en continu et en direct de Sarajevo.

France Info

Et si France Info avait existé durant la Première Guerre mondiale ?

  • Chaque dimanche, Thomas Snégaro, tel un reporter sur le terrain, fait entendre ce qu’il aurait vu et entendu en 14.
  • Jour après jour France Info, sur une page Facebook dédiée, fait découvrir des documents de l’époque (témoignages, autochromes, chansons, chroniques), comme si l’on y était.

France Bleu

Parce qu’il est important d’ancrer dans les mémoires l’Histoire de la Première Guerre mondiale, le réseau France Bleu s’associe à La Grande Collecte Europeana 1914-1918. Fort de ses 44 radios locales, c’est la mémoire collective qui animera France Bleu. Ce centenaire sera également commémoré par des Journées Spéciales et la diffusion de deux séries originales réalisées par les Ateliers de Création au Printemps et en Été 2014.

France Musique

France Musique et les Radios francophones publiques belges, suisses et canadiennes vont faire revivre les oeuvres musicales qui sont nées pendant la Grande Guerre, à travers les débats esthétiques et nationalistes qui ont changé le cours de la musique.

Direction de la Musique

Le Choeur et la Maîtrise de Radio France avec France Musique, France Bleu et France Info, proposent les chansons de 14.

radiofrance.fr

L’armée de la rue Grenéta (en collaboration avec Société Française de Photographie). A la fin de l’été 1915, dans un Paris vidé de ses soldats, une dizaine d’enfants rejouent la guerre. Cette collection photographique rare, et en couleurs grâce à la technique des autochromes, sera revisitée à la lumière du carnet personnel du photographe, Léon Gimpel.