L'accompagnement de l'OFAJ dans les commémorations de la bataille de Verdun

L'accompagnement de l'OFAJ dans les commémorations de la bataille de Verdun

Logo OFAJ/ DFJW
© OFAJ
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

L’OFAJ dispose d’une longue expérience du travail de mémoire : dès sa création en 1963, il a contribué au rapprochement entre les sociétés de part et d’autre du Rhin en déployant des outils de compréhension et de dialogue destinés à soutenir les échanges autour de sujets difficiles jusqu’à maintenant le plus souvent liés à la mémoire de la Seconde Guerre mondiale.

L'OFAJ et le centenaire de la Première Guerre mondiale

Donner une dimension franco-allemande aux commémorations du centenaire de la Grande Guerre représente « un défi interculturel particulier du fait de « l’asymétrie des mémoires » (Elise Julien) du premier conflit mondial » comme l’affirment Béatrice Angrand et Markus Ingenlath, Secrétaires généraux de l’OFAJ. Dans cette perspective, fort d’un beau partenariat avec la Mission du Centenaire, l’OFAJ soutient de 2014 à 2018, 100 projets franco-allemands ou trinationaux innovants à travers le concours « 100 ans après la Première Guerre mondiale – 100 projets pour la paix en Europe », qui vise à permettre aux jeunes d’interroger les mémoires plurielles de la Première Guerre mondiale et de réfléchir à ses conséquences dans les sociétés contemporaines. Les partenariats scolaires franco-allemands y tiennent une place importante. Ainsi, l’OFAJ accompagne les enseignants en proposant des outils pédagogiques comme le Vade-mecum « L’histoire et la mémoire dans les rencontres internationales de jeunes ».

Programme pédagogique et interculturel de l'OFAJ autour de la cérémonie officielle du 29 mai 

Lors des commémorations officielles de la bataille de Verdun réunissant 4000 élèves français et allemands du 26 au 30 mai 2016, l’OFAJ proposera un programme pédagogique et interculturel dont les objectifs sont les suivants :

  • faire vivre aux élèves une expérience franco-allemande à travers des échanges linguistiques et interculturels ;
  • donner aux élèves un rôle actif à l'aide de méthodes participatives, afin qu'ils s'approprient pleinement l'histoire et la mémoire de la Première Guerre mondiale et alimentent une réflexion tournée vers l'avenir ;
  • éduquer à la paix, à la citoyenneté et à la démocratie ;
  • favoriser la compréhension de la construction de l’amitié franco-allemande  et la construction d’un avenir commun au sein de l’Europe d’aujourd’hui et de demain.

Le programme reposera en premier lieu sur une préparation en amont puis sur le « faire ensemble » : se familiariser avec l’Histoire en se fondant sur une appropriation des événements et non seulement sur un transfert de connaissances constituera la clé de voûte de ce projet tout comme la sensibilisation à la culture de l’autre par le biais d’échanges, d’ateliers interculturels et de rencontres. Dans cette perspective, 60 animateurs interculturels de l’OFAJ vont accompagner en tandem une classe française appariée à une classe allemande tout le long de la rencontre et leur proposer des ateliers interculturels. Ces deux classes auront eu la possibilité d'échanger en amont grâce à l’outil pédagogique interactif de la plaTTeform.e Tele-Tandem® conçu par l’OFAJ. L’idée du « vivre ensemble » sera également mise en œuvre, via notamment un village franco-allemand ainsi qu’une soirée franco-allemande. L’alternance de ces temps réflectifs avec ces « temps de respiration » devraient créer les conditions pour que les jeunes Français et Allemands surmontent certains préjugés, fassent preuve de compréhension mutuelle et se sentent partie prenante et acteurs de l’Europe d’aujourd’hui et de demain.

>> Voir la vidéo de l'événément