La sélection du Centenaire - du 30 juin au 6 juillet 2014

La sélection du Centenaire - du 30 juin au 6 juillet 2014

Franck Buckles, engagé volontaire dans l’armée américaine en 1917.
© Didier Pazery
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)
Chaque semaine, la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale vous propose une sélection parmi les manifestations labellisées en France et dans le monde, fragments d’une saison culturelle à part entière. Expositions, conférences, spectacles, actions pédagogiques sont au rendez-vous et témoignent de la grande diversité des voix de cette commémoration. Consultez l’intégralité des manifestations sur l’agenda du Centenaire en ligne.

Fresque monumentale

Bataille de la Somme 1916 de Joe Sacco

Avec le soutien de la Fondation d’entreprise Carac, la Mission du Centenaire a noué un partenariat avec la RATP et les éditions Futuropolis pour présenter dans le couloir de la station Montparnasse-Bienvenüe, du 1er juillet au 31 août 2014, la fresque monumentale de l’artiste américain Joe Sacco. Cette œuvre graphique en noir et blanc, publiée en France en avril 2014 chez Futuropolis, retrace l’histoire du premier jour de la Bataille de la Somme en 1916. Elle est présentée sur les 132 mètres du couloir de Montparnasse par une reproduction à l’identique de l’œuvre de l’artiste agrandie aux dimensions du couloir. Des légendes en français, anglais et allemand, accompagnent le dessin pour un meilleur décryptage des moments forts de la bataille.

Du 1er juillet au 31 août 2014
Tous les jours lors de l’ouverture du métro
Lieu : Couloir de la station de métro Montparnasse (Paris 14e)

Expositions

14, Visages et Vestiges de la Grande Guerre

Présenté à la gare de l’Est, lieu emblématique du départ des soldats pour le front, cet ensemble photographique est unique. Il comprend des portraits réalisés entre 1996 et 2007 qui mettent en scène les derniers survivants du conflit alors qu’ils étaient centenaires. Après la disparition en 2008 de Lazare Ponticelli, le dernier des Poilus, Didier Pazery a travaillé sur des vues de l’ancienne ligne de front, ainsi que sur des natures mortes d’objets appartenant au Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux. Ces séries figurent dans l’exposition aux côtés des portraits des derniers survivants.

Du 23 juin au 30 novembre 2014
Tous les jours, lors de l’ouverture de la gare de l’Est
Lieu : Gare de l’Est (Paris 14e)
www.expo14.com

Join now ! L’entrée en guerre de l’empire britannique

Exposition organisée par le Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux. Commissariat : Professeur Sir Hew Strachan, titulaire de la chaire d’histoire militaire à l’All Souls College d’Oxford. L'exposition se concentre sur la mobilisation et l'engagement de l'empire britannique au cours de l'été 1914, sur la traversée et le débarquement des troupes sur le continent, sur les premiers combats en Belgique et dans le Nord de la France, sur l'épisode de la bataille de la Marne, sur les batailles d'Ypres et de l'Yzer, de l'automne jusqu'aux trêves de noël 1914. A l’occasion de l’ouverture de l’exposition le 28 juin, le Musée propose un concert de l’ensemble Calliopée intitulé 28 juin 1914 : de l’attentat de Sarajevo à l’entrée en guerre des britanniques, la première partie consacrée à l’éclatement du conflit est composée de musiques des Balkans au cymbalum et la seconde partie évoque l’engagement des Anglais avec des œuvres des plus grands compositeurs britanniques de cette période.

Du 28 juin au 29 décembre 2014
Tous les jours de 9h30 à 18h30
Lieu : Le Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux (Rue Lazare Ponticelli, 77100 Meaux)
www.museedelagrandeguerre.eu

Grande Guerre, petits villages

Cette exposition, organisée par l’association « Gens d’ici » de Saint-Léger du Ventoux, présente des photographies et desarchives qui illustrent la vie de trois petits villages de la vallée du Toulourenc pendant la Grande Guerre. Saint-Léger, Brantes, Savoillans sont isolés dans une vallée difficile d’accès, avec, pour seule ressource une nature à peine domestiquée. Ils sont soudain confrontés à l’immense événement de la guerre – une guerre qui se prolonge jusqu’en 1919, les mettant directement en relation avec une nation qu’ils ne connaissent guère que par l’école de la République. Lectures publiques, diaporama, conférences rythment cette manifestation. 

Du 1er au 6 juillet 2014
De 10h à 13h et 15h à 18h
Lieu : Eglise de Saint-léger du Ventoux (84390 Saint-léger du Ventoux)
www.vaison-ventoux-tourisme.com

Visages d’Ardennais dans la Grande Guerre

Fruit de la grande collecte des Archives départementales et des archives de l’Office National des Anciens Combattants (ONACVG), cette exposition présente des photographies et des biographies d’une trentaine d’hommes et de femmes ayant vécu la guerre de façon personnelle, civils ardennais, soldats allemands et français, seuls ou en groupes. Des objets militaires ou de la vie quotidienne - cartes postales, journaux de guerre, pièces de vêtements ou d’uniformes, jouets anciens, médailles… issus notamment des collections du Musée Guerre et Paix, entrent en résonance avec ces portraits et récits de vie et « les sentinelles de la mémoire » de la section Arts Plastiques du Lycée Verlaine de Rethel.

Du 5 juillet au 28 septembre 2014
Lieu : la Vitrine des Ardennes (24, place Ducale, 08107 Charleville-Mézières)
www.ardennes.com

Land art

The Lost Men France 

The Lost Men France est la troisième étape du projet The Lost Men de l’artiste sud-africain Paul Emmanuel. Ces œuvres s'engagent avec les concepts de mémoire, de monuments commémoratifs et de deuil public. The Lost Men France se présente sous la forme d’une série d’installation temporaire de land art qui se rapportent au mémorial de Thiepval, soit le plus grand mémorial britannique de la Grande Guerre en Europe. L’artiste évoque la mémoire et la douleur collective en présentant 600 mètres de route bordée par des bannières de soie portant les photos des noms de soldats pressés sur la peau de l'artiste.

Du 1er  juillet au 10 octobre 2014
Lieu : Thiepval (80)
www.the-lost-men.net 

 

Spectacle vivant

The Vauclaire Hospital Base N°3

Spectacle de la Compagnie galop de Buffles en coproduction avec l'association Zap'Art. L’ancien monastère de Vauclaire en passe de devenir hôpital psychiatrique est loué, transformé et occupé par les américains en ce début d'année 1918. Avec plus de 30 comédiens, cette fresque théâtrale restitue, sur les lieux mêmes de l’évènement, des épisodes de l'occupation et notamment la transformation du monastère en hôpital militaire américain en plein milieu rural.

Du 4 au 6 juillet 2014, à 21h30
Lieu : Hôpital Vauclaire (C.H.S Vauclaire, 24700 Montpon-Ménestérol)
projetvauclaire.blogspot.fr

Les vibrants par la Compagnie Teknaï

Une fresque romanesque de Aïda Asgharzadeh, mise en scène par Quentin Defalt.1914. Eugène, aussi beau qu'insolent, part pour le front comme engagé volontaire. Affecté à Verdun en 1916, il est blessé lors des combats par un éclat d'obus. Il y laisse la moitié de son visage. Eugène va vivre alors une irrépressible descente aux enfers : comment continuer à vivre lorsque le miroir nous donne à voir les restes de ce qui a été et ne sera plus ? Au Val-de-Grâce où il est hospitalisé, Eugène va rencontrer les architectes de sa nouvelle vie et suivre les pas, ou plutôt l’ombre, d'un certain Cyrano de Bergerac…

Du 4 au 27 juillet 2014, à 17h15
Lieu : Festival d’Avignon « Off », Théâtre actuel (80 rue Guillaume Puy, 84000 Avignon)
www.compagnie-teknai.com

Concerts

Les flâneries musicales de Reims

Ouverte à des répertoires très diversifiées, la programmation des flâneries musicales de Reims permet de retrouver les grands compositeurs des siècles passés mais également les œuvres de nos contemporains avec plus de 50 concerts mis en musique par Jean-Philippe Collard, directeur artistique du festival. A l’occasion du Centenaire, la 25e édition du festival propose plusieurs concerts et interventions ayant trait à la Première Guerre mondiale, notamment un concert de l’ensemble Calliopé avec Gérard Charroin qui interprète des œuvres de Ravel, de Debussy ou encore de Stravinsky, un concert d’Amanda Favier et de Célimène Daudet intitulé Dans la malle du poilu en hommage à l’œuvre de Lucien Durosoir, un concert de clôture de l’Orchestre Philarmonique de Strasbourg, mais également une conférence et une projection de films concernant les compositeurs de la Grande Guerre.

Du 19 juin au 19 juillet 2014
Lieu : Reims et ses alentours (51)
www.flaneriesreims.com

1914... Trous de mémoire par Heramusica

Ce spectacle musical pour 12 chanteurs, un violoncelle et un comédien met en musique des extraits de Ceux de 14 de Maurice Genevoix, interprétés par la comédienne Yumi Fujimori, ainsi que des textes de Frédérique Lab, chantés par le chœur Trous de Mémoire dirigé par O. Opdebeeck.

Création le 1er Juillet 2014 à 20h30 dans le cadre du Festival Viva Voce
Lieu : Église Saint-Nicolas (23 rue Saint-Nicolas, 14000 Caen)
heramusica.fr

Colloques

Débuts, commencements, initiations : les « premières fois » de la Grande Guerre 

Colloque organisé par le Centre international de recherche de l'Historial de la Grande Guerre. Ce colloque vise, à toutes les échelles, de l’individu aux nations, à repenser la rupture et la nouveauté radicale que représenta pour ses contemporains, celle qu’on appela très vite la Grande Guerre.

Du 30 au 2 juillet 2014
Lieu : Historial de la Grande Guerre (Centre international de recherche de l’Historial de la Grande Guerre, Château de Péronne, 80201 Péronne)
1418.hypotheses.org
www.historial.org

Initiations ? L’expérience de la guerre moderne (1853-2013)

Ecole d’été organisée par le Centre international de recherche de l'Historial de la Grande Guerre. L’école d’été vise à examiner la manière dont les acteurs des conflits dits « modernes » les perçoivent, les endurent puis les « construisent » à partir d’une expérience originelle jugée fondatrice.

Du 20 juin au 5 juillet 2014
Lieu : Historial de la Grande Guerre (Centre international de recherche de l’Historial de la Grande Guerre
, Château de Péronne, 80201 Péronne)
1418.hypotheses.org
www.historial.org

La guerre telle qu’on ne l’attendait pas... (1914-1918) - Comment Etats, individus, armées, se sont adaptés à la guerre ?

Université d’été organisée par le Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux. Pensée, conçue par les militaires, comme par les autorités civiles, comme devant être une guerre de courte durée, au nom des conceptions clausewitziennes largement partagées de «montée rapide aux extrêmes », le conflit qui s’ouvre au mois d’août 1914 se transforme en quelques mois en guerre d’usure qu’il convient de gérer et à laquelle les différentes sphères étatiques et sociales sont contraintes de s’adapter.

Du 4 au 5 juillet 2014
Lieu : Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux
www.museedelagrandeguerre.eu

 

Emissions radio

L’été de France Musique : « 14 – 18 : Petites musiques d’une Grande Guerre »

Née de la collaboration entre les Radios Francophones Publiques, 14-18 : Petites musiques d’une Grande Guerre est une série inédite de 20 émissions de 30 minutes pour aborder, de façon simple et variée, la question musicale pendant la Première Guerre mondiale. Diffusées pendant l'été 2014,  ces émissions proposent une approche de l’histoire à travers la musique, à l’occasion des manifestations du centenaire de la Guerre de 14-18.

Du 30 juin au 25 juillet 2014
Du lundi au vendredi de 16h à 16h30
Sur Espace 2 (Radio suisse)
francemusique.fr