La sélection du Centenaire - du 22 au 28 septembre 2014

La sélection du Centenaire - du 22 au 28 septembre 2014

Dans le cadre de l'exposition "Les Invalides dans la Grande Guerre", photographie d'archives représentant les trophées exposés dans la cour d'honneur des Invalides pendant la Grande Guerre.
© D.R.
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Le label CentenaireChaque semaine, la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale vous propose une sélection parmi les manifestations labellisées en France et dans le monde, fragments d’une saison culturelle à part entière. Expositions, conférences, spectacles, actions pédagogiques sont au rendez-vous et témoignent de la grande diversité des voix de cette commémoration. Consultez l’intégralité des manifestations sur l’agenda du Centenaire en ligne.

Exposition

Usines de guerre

Organisée par les Fonds de dotation Peugeot pour la mémoire de l'histoire industrielle. Dès le 20 septembre 1914, Alexandre Millerand, ministre de la Guerre, réunit à Bordeaux tous les représentants des grandes affaires métallurgiques françaises. C’est l’acte fondateur de la seconde mobilisation, celle de l’industrie. L'histoire de PSA a réuni au sein d'un même groupe industriel une multitude de sociétés de construction d'automobiles et de cycles françaises et britanniques. Au tournant du XXe siècle, elles ont participé au développement de la mobilité. L'exposition décrit la rupture organisationnelle que représente la guerre pour ces industriels.

Du 20 au 28 septembre 2014
Ouvert mercredi, samedi et dimanche de 11h à 19h
Lieu :  Centre d'Archives de Terre Blanche 25310 Hérimoncourt
www.franche-comte.org 

Apocalypse – 10 destins

Exposition conçue et produite par Idéacom International (Canada) et CC&C (France), en collaboration avec le Centre culturel canadien dans le cadre de la Semaine des cultures étrangères à Paris du 19 au 28 septembre. Fiction interactive d’un genre nouveau, associant bande dessinée, animation et archives documentaires, Apocalypse - 10 destins plonge l’utilisateur dans la Grande Guerre, en suivant les récits immersifs de dix personnages-héros. Ces dix destins, autant de regards sur ces années terribles, traversent la guerre, se croisent et croisent des personnages réels, anonymes ou célèbres. Ils couvrent le conflit sur tous les fronts et nous emmènent au cœur des rébellions et exodes, sur la mer, dans les campagnes, dans les villes, les usines, et jusqu’aux officines des pouvoirs monarchiques, industriels et politiques. Alliant histoire et fiction, l’exposition Apocalypse - 10 destins nous fait entrer dans les arcanes de production de la bande dessinée interactive du même nom conçue par Pascale Ysebaert et Vincent Borel, et illustrée par Leeroy Vanilla sur une musique de Malvina Meinier. Ce projet s’inscrit dans la suite de la série documentaire Apocalypse la 1ère Guerre mondiale, écrite et réalisée par Isabelle Clarke et Daniel Costelle, et diffusée au printemps 2014 sur France 2.

Du 24 septembre au 31 octobre 2014
Gratuit / Ouverture exceptionnelle pour la Semaine des cultures étrangères le samedi 27 septembre de 10h à 18h et pour la Nuit Blanche le samedi 4 octobre 2014 de 19h à 01h
Lieu :
Centre culturel canadien 5 rue de Constantine Paris 75007
www.canada-culture.org

Les malles ont une mémoire 14-18

L'exposition, initiée et pilotée par l'association « L'Alloeu Terre de Batailles 1914-1918 » est également le fruit d’une étroite collaboration entre différents musées, associations et institutions dans le cadre du réseau Transmussites 14-45. À l’occasion de ce projet collectif, 17 malles ont été recréées, contenant chacune les souvenirs d’un témoin de la Grande Guerre : objets militaires, documents personnels, photographies, dessins ou écrits... L’ensemble retrace l’expérience de femmes et d’hommes en guerre, civils et militaires originaires du Nord-Pas-de-Calais et de Belgique ainsi que soldats anglais, portugais et allemands ayant combattu dans la région. « Faire parler » leurs objets permet aujourd’hui d’entrer concrètement dans l’histoire et de raconter la guerre dans sa dimension intime et personnelle.

Jusqu'au 27 septembre 2014 (du 2 au 27 septembre 2014)
Lieu : Musée de la Résistance en zone interdite, 9 place Wilson 59220 Denain
www.facebook.com/pages/Les-malles-ont-une-mémoire-14-18

Herblay : le cœur de Paris, leurre et camouflage pendant la Grande Guerre

En 1917, devant l’intensification des bombardements nocturnes allemands sur la capitale, l’Armée française décide de créer une fausse ville de Paris, visible de nuit au moyen d’un système d’éclairage intermittent, afin de détourner les bombes ennemies sur de vains objectifs. Trois emplacements sont envisagés, Herblay est au cœur de l’un d’eux. Cette conception s’inscrit dans l’ensemble des réalisations étonnantes développées, pendant la Première guerre mondiale, pour tromper l’ennemi et pour rendre invisibles les hommes, les positions stratégiques et le matériel. Favorisé par la longue guerre de position, le camouflage a été imaginé et réalisé par des artistes de toutes tendances, mais tout particulièrement des décorateurs de théâtre, rompus aux effets de trompe-l'œil, et des peintres cubistes, aptes à la déformation de la réalité.

Jusqu'au 30 septembre 2014 (du 1er au 30 septembre 2014)
Entrée libre aux heures d'ouverture de l'Espace André Malraux
Lieu : Espace André Malraux, 5 chemin de Montigny 95220 Herblay
www.herblay.fr 

Les Invalides dans la Grande Guerre

Organisée par Les Invalides dans la Grande Guerre. Cette exposition, à découvrir sur les piliers de la cour d'honneur, présente une sélection de photographies, issues principalement des fonds du musée de l'Armée, de l’Hôtel des Invalides durant la Grande Guerre. Le visiteur peut y découvrir les rôles assignés à l'hôtel des Invalides et au musée de l'Armée durant les quatre années de ce conflit : exposition de trophées, cérémonies militaires, visites de personnalités, ouverture de nouvelles salles...

Jusqu'au 12 octobre 2014 (du 16 juillet au 12 octobre 2014)
Accès libre
Lieu : Musée de l'Armée - Hôtel National des Invalides, 129 Rue de Grenelle 75007 Paris
www.musee-armee.fr 

Le général Pellé - La guerre de tardera pas. Regards de polytechniciens

Dans le cadre de la commémoration nationale de la Grande Guerre, l’École polytechnique honore la mémoire des Polytechniciens impliqués dans ce conflit. À travers le prisme de la vie du général Maurice Pellé (X 1882), l’exposition rappelle l’engrenage des événements qui mène à la guerre à travers des témoignages conservés par sa famille et la bibliothèque de l’École. Attaché militaire à Berlin avant-guerre (1909-1912), il est appelé au Grand Quartier Général au début de la guerre puis commande sur le front, avant de jouer un rôle majeur dans la naissance de la nation tchécoslovaque (1919-20). Seront exposés des souvenirs des maréchaux (portraits, bustes, uniformes), des archives, iconographies et ouvrages, ou encore des dessins du général Pellé et d'élèves des promotions 1919 à 1930 inspirés par la Grande Guerre.

Jusqu'au 15 décembre 2014 (du 15 septembre au 15 décembre 2014)
Lieu : École Polytechnique route de Saclay 91120 Palaiseau
www.polytechnique.edu

Spectacle vivant

Le repas du poilu

À l'occasion de la fête de la gastronomie, texte de Nicolas-Jean Brehon, lecture dirigée par Daniel Besse. La pièce sera lue, non pas pour faire l’éloge du pain de guerre, de la qualité des plats et du fameux « pinard », mais en hommage aux cuisiniers des tranchées, les soldats méconnus. Écrite entièrement à partir de lettres, des carnets et des journaux des combattants, tout sonne vrai car tout est vrai. C’est un texte simple, drôle et émouvant. La vie était dure pour les « cuistots », souvent rabroués quand ils venaient porter la soupe, mais le repas était un moment crucial pour les poilus, « un moment de communion quotidienne avec la vie, qui faisait oublier, un instant, que la mort frappait ailleurs ».

Du 26 au 27 septembre 2014
Lieux : Hôpital Bégin Saint-Mandé, vendredi 26 septembre à 15h, Service Historique de la Défense au Château de Vincennes, vendredi 26 septembre à 17h, Théâtre de l’Alliance française 101 Boulevard Raspail Paris 6, samedi 27 septembre à 17h, accès libre
www.economie.gouv.fr

Festival

Les voix de la paix dans le cadre du Festival des heures

Organisé par le Collège des Bernardins. Au cœur des commémorations de la Grande Guerre, cette 4e édition du Festival des Heures entend explorer comment la musique peut être porteuse de paix. La journée débutera dans la paix intérieure avec les violes diaphanes de l'ensemble Sit Fast. Le temps de la Grande Guerre sera ensuite abordé à travers deux compositeurs de cette époque, Ravel et Caplet, dans un programme mêlant le grand répertoire à des pièces rarement entendues (Luce del Canto et Quatuor Cambini).  Il en sera également question lors du concert d’improvisations au piano de Karol Beffa sur le film L’Heure Suprême de Franck Borzage. Le célèbre ensemble d’Outre-Manche, The Tallis Scholars, rendra un fervent hommage aux disparus dans un programme a capella faisant cohabiter guerre et paix. À la nuit tombante, Le Concert Spirituel emmené par Hervé Niquet interprétera des œuvres mariales empruntes de joie et de sérénité. Ces concerts seront ponctués de projections cinématographiques, d’ateliers-débats, de moments conviviaux, de rencontres avec les artistes, et de visites du Collège des Bernardins. Le festival « en parallèle », destiné au jeune public, offrira des temps forts autour du même thème aux enfants et aux adolescents.

Le samedi 27 septembre 2014
Lieu : Collège des Bernardins, 20 rue de Poissy 75005 Paris
www.collegedesbernardins.fr

Colloque

La mobilisation financière en France et à l’étranger. Le front financier, un troisième front ?

Organisé par l'Institut de la gestion publique et du développement économique et le Comité pour l’histoire économique et financière de la France. Comment a été envisagé et réalisé le financement de la guerre en France mais aussi en Grande Bretagne, aux Etats-Unis, en Allemagne ? Des universitaires décryptent la mobilisation financière en France et à l'étranger lors de ces premières journées d'études du cycle Les Finances, un ministère en guerre, un ministère dans la guerre (1914-1918). Un cycle sous la direction scientifique de  Florence Descamps (Ecole pratique des hautes études, EPHE) et Laure Quennouëlle-Corre (CNRS/CRH - Centre de recherches historiques).

Les 25 et 26 septembre 2014
Lieu : Centre de conférences Pierre-Mendès-France, Ministères économique et financier, 139 rue de Bercy 75012 Paris
www.economie.gouv.fr 

Entrer en guerre en 1914 dans l'Oise

Organisé par le Collectif de sociétés historiques de l'Oise et d'institutions départementales. Le département de l’Oise a été touché directement, dès les premières semaines du conflit, fin août-début septembre 1914, en subissant de plein fouet l’invasion des troupes allemandes qui se dirigeaient vers Paris et investirent brièvement sa moitié est, jusqu’à Creil, Senlis et Chantilly, avant d’être repoussées par les contre-offensives de l’Ourcq et de la Marne, avec l’épisode marquant de l’arrivée à Nanteuil-le-Haudouin de renforts de la capitale transportés par les célèbres taxis parisiens. L’objet de ce colloque est d’évoquer cette première année du conflit dans l’Oise en s’intéressant plus particulièrement aux circonstances et aux conditions matérielles, morales, psychologiques… permettant à chacun d’entrer en guerre.

Les 26 et 27 septembre 2014
De 9h30 à 16h. Entrée libre
Lieu : Salle de l'Obélisque 4 ter, avenue de Creil 60300 Senlis
www.facebook.com/pages/Colloque-Entrer-en-guerre-dans-lOise-en-1914-Senlis-26-27-septembre-2014

Télévision

« 14-18, la guerre en chansons »

La chanson cogne au cœur, noue la gorge, prend les tripes, suscite l’émotion… C’est en utilisant cette émotion que « 14-18, la guerre en chansons » veut plonger les téléspectateurs dans la Grande Guerre. Chants de propagande ou chansons de désespoir, les titres retenus éclairent singulièrement les évènements historiques. En complément, documents d’archives et animations 3D contribuent à un regard original et pénétrant sur la « Der des der ». Au-delà, c’est le rôle inédit dans ce conflit de la propagande et des nouvelles « armes psychologiques » qui invite à une réflexion toujours d’actualité.

Diffusion le 22 septembre 2014 à 23h sur France 3