La sélection du Centenaire - du 21 au 27 juillet 2014

La sélection du Centenaire - du 21 au 27 juillet 2014

Emprunt National 1918, "Souscrivez pour la victoire qui vient!", affiche (élément) - Exposition Marseille dans l'effort de guerre 1914-1918
© Chavannaz B.
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)
Le label Centenaire

Chaque semaine, la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale vous propose une sélection parmi les manifestations labellisées en France et dans le monde, fragments d’une saison culturelle à part entière. Expositions, conférences, spectacles, actions pédagogiques sont au rendez-vous et témoignent de la grande diversité des voix de cette commémoration. Consultez l’intégralité des manifestations sur l’agenda du Centenaire en ligne.

Expositions

Fields of battle - Terres de Paix 14-18

Exposition organisée par le Sénat – Les œuvres du photographe britannique Michael St. Maur Sheil sont le fruit d'une exploration de six années sur l'ensemble des champs de batailles et donnent à voir les anciennes zones de conflit telles qu’elles apparaissent aujourd’hui. Capturant les cicatrices des combats, celui-ci a su restituer l'émotion d'une période tragique. Les photographies des paysages pacifiés donnent corps aux destins unis des nouvelles générations. Les épisodes majeurs de la Grande Guerre sont ainsi évoqués à travers les traces de l'engagement des trente nations engagées dans le conflit.

Du 4 avril au 3 août 2014
Tous les jours, 24h/24
Lieu : Grilles du Jardin du Luxembourg (rue de Médicis, Paris 6e)
www.senat.fr

Souvenirs de la génération du feu, un musée du Poilu à Alençon

Cette exposition retrace l'histoire d'une institution muséale aujourd'hui disparue : le musée du Poilu, installé Maison d'Ozé entre 1931 et 1981. A travers la redécouverte de l'une des plus anciennes collections du musée d'Alençon, le fonds des militaria, une réflexion sur le devoir de mémoire de la sortie de la Grande Guerre à nos jours est engagée. L'exposition entend également servir de vitrine pour rendre hommage à Georges Lasseur, ancien du 103ème RI et fondateur du musée du Poilu.
 

Du 3 juin au 31 août 2014
Tous les jours de 10h à 12h et de 14h à 18h
Lieu : Musée des Beaux-Arts et de la Dentelle, Salle d'exposition temporaire du RDC (61000 Alençon)
www.paysdalencontourisme.fr/musee_864_fr.html

Marseille dans l'effort de guerre 1914-1918

L’exposition présentée par la CCIMP au Palais de la Bourse rappelle comment l’assemblée consulaire et les entreprises locales se sont associées à l’effort de guerre. Dans une scénographie originale de Stéphan Muntaner, sont évoquées les « travaux de guerre » de la Chambre de Commerce (émissions de monnaies divisionnaires, répartitions de blés et charbons nationaux, aide à la souscription d’emprunts) mais aussi le formidable travail accompli par les industriels locaux, ceux que l’on appela les « organisateurs de la Victoire » et leurs personnels. En accompagnement, dans la Galerie du Musée de la Marine, la CCI Marseille-Provence, qui conserve l’une des plus belles collections de publicités anciennes d’Europe, présente une sélection des affiches destinées à la promotion des emprunts nationaux, de 1915 à 1920. Sur ces lithographies aux slogans lancinants (« Souscrivez... », « On souscrit... »), se découvrent des signatures d’artistes appréciés, tels Poulbot, Bouisset, Dellepiane parmi d’autres, aux styles originaux et aux représentations ingénieuses.

Du 14 juillet au 14 septembre 2014
Lieu : Palais de la Bourse (
9, La Canebière, 13001 Marseille)
www.ccimp.com

Spectacle vivant

Le Chemin de la vie par Les Baladins du Comté de Taillebourg

Sur une mise en scène de Pierre Baudouin, ce spectacle théâtral son et lumière retrace le parcours de deux fidèles copains « qui partagent tout, même leur premier béguin » et vivent paisiblement au sein du village de Saintonge. C'est un mauvais jour d'août 1914 que leur destin les éloigne, ils doivent quitter leur famille et celle qu'ils aiment pour se lancer dans la Grande Guerre. Le spectacle est associé à une exposition consacrée à la guerre de 14-18, ainsi qu’une réminiscence de la vie quotidienne en Saintonge, à travers un intérieur saintongeais du début du XXe siècle.

Du 21 au 28 juillet 2014, à 22h15
Lieu : Parc du Château (Allée du Château, 17350 Taillebourg)
www.baladinstaillebourg.com

Festival d'Avignon 2014

Plusieurs spectacles labellisés « Centenaire » rythment la programmation de l’édition 2014 du Festival d’Avignon, à voir et à revoir avant les derniers jours du festival.

I AM de Lemi Ponifasio

Une parole scandaleuse autant qu'une imploration. Il y a dans cette locution « I AM » la fierté de l'homme qui s'affirme sujet. Il y a la ferveur de celui qui réclame la reconnaissance. Autour de lui, Lemi Ponifasio a réuni un petit peuple, composé des artistes de sa compagnie, MAU, mais aussi de personnes rencontrées à Avignon et dans chacune des villes de sa tournée. Ensemble, dans la Cour d'honneur du Palais des papes, ils se lèvent. Venus de l'autre bout du monde ou bien des marges intérieures, ils montrent leur visage à l'Empire, aux puissants, ils participent à une cérémonie en l'honneur des vingt millions d'êtres humains morts pendant la Première Guerre mondiale. Ils deviennent les anonymes et ceux qui ne sont jamais nommés. Ils nous rappellent que la guerre n'épargne aucune catégorie, ni aucun continent. Des îles du Pacifique où le conflit est aujourd'hui toujours commémoré, Lemi Ponifasio convoque le théâtre de mythes et de cris d'Heiner Müller et d'Antonin Artaud, les visions plastiques de Colin McCahon, la force des choeurs maoris et samoans et invente les termes et la grammaire d'un langage universel, le langage d'une conversation entre Dieu et les morts, mais aussi entre les auteurs du présent et les fantômes du passé, témoins mélancoliques d'un siècle plein de la faillite de l'humanité.

Du 18 au 23 juillet 2014, à 22h
Lieu : Cour d'honneur du Palais des papes (84000 Avignon)
www.festival-avignon.com

La fleur au fusil par la Cie Théorème de Planck

Pris dans l'horreur de la Grande Guerre 14-18, une guerre industrielle, sans visage, qui détruit les hommes, les Poilus ordinaires de La Fleur au Fusil cherchent à tâtons les moyens d'en sortir vivants, inventant toutes sortes de stratégies pour désobéir et sauver un peu de leur humanité et de leur dignité. Sur scène, les personnages sont interprétés par un seul acteur, François Bourcier, qui après le succès de Lettres de Délation et de Résister c'est Exister, les incarne tous, comme s'ils étaient les mille et une facettes d'un même visage : celui du Poilu de 14-18.

Du 6 au 26 juillet 2014, à 17h30
Lieu : Collège de la Salle (3, place Louis Pasteur, 84000 Avignon)
www.avignonleoff.com

Les vibrants par la Compagnie Teknaï

Une fresque romanesque de Aïda Asgharzadeh, mise en scène par Quentin Defalt.1914. Eugène, aussi beau qu'insolent, part pour le front comme engagé volontaire. Affecté à Verdun en 1916, il est blessé lors des combats par un éclat d'obus. Il y laisse la moitié de son visage. Eugène va vivre alors une irrépressible descente aux enfers : comment continuer à vivre lorsque le miroir nous donne à voir les restes de ce qui a été et ne sera plus ? Au Val-de-Grâce où il est hospitalisé, Eugène va rencontrer les architectes de sa nouvelle vie et suivre les pas, ou plutôt l’ombre, d'un certain Cyrano de Bergerac…

Du 4 au 27 juillet 2014, à 17h15
Lieu : Théâtre actuel (80 rue Guillaume Puy, 84000 Avignon)
www.compagnie-teknai.com

Noir de boue et d'obus par la compagnie Difé Kako

Ce spectacle de danse contemporaine offre à voir et à entendre l’histoire d'une rencontre improbable quelque part dans l'est de la France, entre 1914 et 1918, entre des gens ordinaires que tout semble opposer : conscrits français, tirailleurs sénégalais, volontaires des Antilles. C'est l'histoire d'une rencontre entre les cultures de l'Afrique, des Antilles et de l'Europe, qui n'a peut-être pas eu lieu, quelque part au milieu de l'horreur de la guerre où danse et musique s'imposent comme seul dialogue.

Du 5 au 27 juillet 2014, à 18h40
Lieu : Théâtre Golovine (1bis rue Sainte-Catherine, 84000 Avignon)
www.difekako.fr
www.theatre-golovine.com

L’autre chemin des Dames par la Compagnie Ecart Théâtre

Conception et jeu : Pascale Siméon, Marielle Coubaillon, Anne Gaydier et Jean-Louis Bettarel.
A partir du texte Des hommes passèrent de Marcelle Capy, journaliste et écrivain, ainsi que de documents d’époque, lettres de poilus et chansons, ce spectacle raconte la vie d'un village pendant ces quatre années de guerre. L’histoire de ceux qui sont partis, c’est aussi l’histoire de celles qu’ils ont laissé derrière eux, des espoirs et des luttes pour survivre dans un pays soumis à l’effort de guerre.

Du 5 au 26 juillet 2014, à 10h55
Lieu : Espace Roseau (Collège Saint-Michel - 8, rue Pétramale, 84000 Avignon)
www.ecart-theatre.fr

Les coquelicots des tranchées par la Compagnie Les Larrons

Textes de Georges-Marie Jolidon et Xavier Lemaire. Mise en scène de Xavier Lemaire assisté de Quentin Vouau. Ce spectacle est la fresque d’une famille de paysans qui traverse la guerre 14-18. Les 12 comédiens interprètent une cinquantaine de rôles pour nous faire voyager de la cuisine d’une ferme au Grand Quartier Général, d’un bout de tranchée au lupanar des officiers, d’un lit conjugal à une scène d’hôpital…

Du 4 au 27 juillet 2014, à 10h30
Lieu : Théâtre de la Luna (1, rue Séverine, 84000 Avignon)
www.leslarrons.com