La sélection du Centenaire - du 19 au 25 mai 2014

La sélection du Centenaire - du 19 au 25 mai 2014

Préparation du projet L’homme qui titubait dans la guerre par les enfants du Conservatoire et des établissements scolaires de la Ville de Limay.
© D.R.
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)
Le label Centenaire

Chaque semaine, la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale vous propose une sélection parmi les manifestations labellisées en France et dans le monde, fragments d’une saison culturelle à part entière. Expositions, conférences, spectacles, actions pédagogiques sont au rendez-vous et témoignent de la grande diversité des voix de cette commémoration. Consultez l’intégralité des manifestations sur l’agenda du Centenaire en ligne.

Expositions

Nous saurons nous en priver

Exposition organisée par Paris Bibliothèques, en lien avec l’exposition Paris 14-18. En 1916, un concours de dessins destinés à rappeler la nécessité de poursuivre l’effort de guerre est organisé dans les écoles de la Ville de Paris par l’Union française et le Comité national de Prévoyance et d’Economies. Ces affiches font appel au bon sens de la population par la voix des enfants. Leur résignation raisonnable à des restrictions, pour le bien collectif, est destinée à montrer aux adultes qu’ils ont parfaitement intégré les contraintes liées à la guerre, mais aussi à faire culpabiliser ceux qui ne consentent pas aux privations.

Du 3 au 31 mai 2014
Mardi, jeudi et vendredi de 10h30 à 18h15
Mercredi et samedi, de 15h30 à 18h15
Lieu : Bibliothèque l’Heure Joyeuse (6-12 rue des Prêtres Saint-Séverin, Paris 5e)
www.paris-bibliotheques.org

Les artistes de Bretagne dans la Grande Guerre

Organisée par l’association de l’Etang-Neuf, cette exposition met en relation l’histoire et les arts, deux thématiques majeurs sur le site de l’Etang-Neuf. Elle aborde la Première Guerre mondiale par le prisme d’une génération d’artistes, anciens poilus des tranchées, qui ont dû se reconstruire dans la France d’après-guerre. Un premier espace présente la Grande Guerre et ses répercussions. Le second espace s’articule autour des œuvres d’artistes bretons durant la guerre. Le dernier espace est consacré à André Sallé, sculpteur, habitant à l’Etang-Neuf.
A l’occasion de cette exposition, plusieurs conférences sont organisées par le Pays de Guingamp, notamment une Présentation des carnets de croquis de l'abbé Conseil par Michel Quéré, président de l'association Avel Goz Sibirill, le vendredi 23 mai à 20h, à la salle des fêtes de Coadout.

Du 18 mai au 30 novembre 2014
Tous les jours de 14h à 18h, fermeture le samedi et le lundi
Lieu : Musée de la résistance en Argoat (Pôle de l'Etang-Neuf, 22480 Saint-Connan)
www.etangneufbretagne.com
www.paysdeguingamp.com

La Rubanerie en guerre, Comines, l’industrie et les hommes en 1914-1918

Exposition organisée dans le cadre du réseau Proscitec « Vivre en 14-18 » et partenaire de l’opération en réseau « Guerres et Paix ». Le Musée de la Rubanerie cominoise réunit des dessins, pièces d’archives, photographies et autres documents qui illustrent cette période pendant laquelle Comines fût sous l’occupation allemande. Quatre années durant lesquelles la ville vécut au rythme quotidien des réquisitions et des bouleversements tant économiques qu’humains.

Du 18 mai 2014 au 22 février 2015
Du mardi au vendredi de 9 à 11h30 heures et de 13h30 à 16h30
Lieu : Musée de la Rubanerie (3 rue des Arts, 7780 Comines, Belgique)
www.proscitec.asso.fr

 

Spectacle vivant

L’homme qui titubait dans la guerre

Concert organisé par le Conservatoire et les établissements scolaires de la Ville de Limay, encadrés et accompagnés par la Maîtrise des Demoiselles de la Légion d’Honneur et l’Orchestre de la Musique de la Police Nationale, autour de l’oratorio d’Isabelle Aboulker, L’Homme qui titubait dans la guerre.
Aboutissement d’une année de travail et d’échanges, ce concert réunit plus de cent élèves, récitants et choristes, de l’école primaire à la terminale, pour faire entendre cette œuvre majeure de la compositrice Isabelle Aboulker. Nourrie de texte d’auteurs célèbres, cet oratorio retrace de façon vivante, vibrante et illustrée, les derniers instants de la guerre 14-18, à travers le parcours d’un soldat imaginaire qui, le jour même de l’armistice, perdit la vie dans un ultime combat.

Le vendredi 23 mai à 20h
Lieu : La Collégiale de Mantes la Jolie (1, rue Thiers 78200 Mantes-la-Jolie)
www.crclimay.com

VICTORIA par la Compagnie La Réserve

Conçu à partir des lettres d’anonymes tirées de Je t’embrasse, pour la vie – Lettres à des morts 1914-18 et inspiré des caricatures de presse de l’époque, ce spectacle souhaite redonner vie, de façon sensible, à ces espaces publics que sont les monuments aux morts. Au cœur du monument historique, VICTORIA invite à une séquence de théâtre de foire représentée sur tréteaux, inspirée par la violence et l’humour des caricatures de presse éditées.

Du 24 au 26 mai 2014, à 20h45
Lieu : La cour du Parc-Musée de la Mine (3 bd Franchet d'Esperey, 42000 St-Étienne)
compagnie-la-reserve.com

Conférence

Écrire la guerre

Rencontre organisée par Paris Bibliothèques, animé par Michel Besnier, avec Maryline Martin, Thierry Bourcy et Michel Besnier. Ces 25 dernières années, beaucoup d’écrivains ont choisi de situer leur roman pendant la Première Guerre mondiale. Eux qui n’ont connu aucune guerre, ils ont décidé de recourir à la fiction pour se réapproprier cette période. Que représentent à leurs yeux ces récits romanesques : s’agit-il d’apporter un témoignage ? De rendre hommage aux Poilus et aux écrivains qui rendaient compte de la guerre au quotidien ? De se mesurer à l’atrocité de la guerre et de comprendre l’horreur subie ?

Le jeudi 22 mai à 19h
Lieu : Bibliothèque François Villon (81 Boulevard de la Villette, Paris 10e)
www.paris-bibliotheques.org

Colloques

La Caraïbe et la Première Guerre mondiale

Organisé par la Société d'Histoire de la Guadeloupe, ce colloque permet aux intervenant, universitaires des West Indies, de traiter de la Grande Guerre dans les territoires anglais, néerlandais, danois et étrangers du bassin caribéen, autour de thématiques variées allant des enjeux de la commémoration au rôle des femmes pendant la guerre, en passant par la question des soldats et la vie quotidienne dans le bassin des Caraïbes.

Le 19 et 20 mai 2014
Lieu : Archives départementales de la Guadeloupe (Bisdary, 97113 Gourbeyre)
www.cg971.fr

Travailleurs et soldats. Les hommes des colonies dans la Grande Guerre

Organisé par la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale et le Ministère des Affaires étrangères et du Développement international, ce colloque de haut niveau entend remettre en perspective la participation des populations d’Afrique ou d’Asie directement prises à partie par les pouvoirs coloniaux, mobilisées pour se battre sur leur territoire ou servir la guerre des puissances. Ce colloque se propose d’analyser ces multiples expériences de guerre, en se plaçant à l’échelle des soldats et travailleurs coloniaux eux-mêmes : pourquoi et comment ont-ils été recrutés ? Comment les hommes ont-ils été requis et acheminés sur les terrains d’affrontement européens ? Quelles furent les résistances face à ses entreprises ? Quels furent les contacts entre les différentes troupes et entre les troupes et les populations ?

Mercredi 21 mai 2014, de 10h00 à 18h30,
Lieu : Ministère des affaires étrangères (27, rue de la Convention, Paris 15e)
Programme à retrouver sur centenaire.org/fr/colloque-colonies
Inscription obligatoire: colloque@centenaire.org