La sélection du Centenaire - du 10 au 16 novembre 2014

La sélection du Centenaire - du 10 au 16 novembre 2014

Les Grands boulevards le jour de l'armistice, la foule en liesse à l'occasion du 11 novembre 1918. (photographie de presse / Agence Rol)
© Gallica/BnF
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Le label CentenaireChaque semaine, la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale vous propose une sélection parmi les manifestations labellisées en France et dans le monde, fragments d’une saison culturelle à part entière. Expositions, conférences, spectacles, actions pédagogiques sont au rendez-vous et témoignent de la grande diversité des voix de cette commémoration. Consultez l’intégralité des manifestations sur l’agenda du Centenaire en ligne.

Temps fort

11 novembre : hommage aux combattants

Le 11 novembre 2014 est l’occasion de commémorer le 96e anniversaire de l’Armistice et de rendre hommage à tous les combattants de la Première Guerre mondiale. Les cérémonies se dérouleront à Paris, le matin, et sur le site de Notre-Dame-de-Lorette dans le Pas-de-Calais, l’après-midi. À Paris, Le Président de la République ouvrira cette journée commémorative au palais de l’Élysée en lançant officiellement le Grand Mémorial et en remettant le prix du concours des Petits artistes de la Mémoire à ses jeunes lauréats. Après l’hommage traditionnel à Georges Clemenceau, il se rendra sur la tombe du soldat inconnu, où il déposera une gerbe et ravivera la flamme. Il honorera également les soldats morts pour la France en opérations extérieures durant l’année écoulée. Dans l'après-midi, le chef de l'État inaugurera le mémorial international de Notre-Dame-de-Lorette. Ce monument a été édifié pour rendre hommage aux 580 000 combattants tombés sur les champs de bataille de cette région durant la Première Guerre mondiale. Leurs noms y sont gravés par ordre alphabétique, sans distinction de nationalité, de grade ou de religion, célébrant ainsi une mémoire mondiale et pacifiée de la Grande Guerre.

Le 11 novembre 2014
Lieux : Paris et Mémorial international de Notre-Dame-de-Lorette (Nord-Pas de Calais)
centenaire.org

La Grande Collecte

Les vendredi 14 et samedi 15 novembre 2014, vous êtes invités, dans toute la France, à présenter vos souvenirs familiaux de la Grande Guerre (correspondance, carnets, dessins, photographies…) à des professionnels de la conservation. L’existence de ceux-ci sera ainsi connue et répertoriée ; les personnes qui vous accueilleront vous renseigneront sur leur valeur historique, et vous conseilleront sur leur conservation. En fonction de l’intérêt de ces documents pour l’histoire locale, ils pourront, avec votre accord, vous proposer d’en numériser une partie. Vous pourrez aussi, si vous le souhaitez, envisager un don ou un dépôt de ces documents. Un florilège des documents les plus significatifs sera mis en ligne sur le site lagrandecollecte.fr.

Les 14 et 15 novembre 2014
Lieux : plusieurs lieux de collecte dans toute la France : www.google.com/maps
centenaire.org

Cycle commémoratif autour du 11 novembre

Regards de la Ville d'Argentan sur la Première Guerre Mondiale

Expositions, séances de cinéma, pièces de théâtre, conférences et contes rythmeront la vie commémorative de la ville d’Argentan tout au long du mois. Trois expositions sont programmées dans plusieurs lieux de la ville : Voir sans être vu : le camouflage, hommage à André Mare, au Quai des Arts, rue de la Feuille. Cette exposition d'un grand intérêt, d'une qualité exceptionnelle, permet aux visiteurs de découvrir la guerre vue par André Mare, mais aussi les techniques de camouflage pendant la Première Guerre mondiale. Nos poilus dans la Grande Guerre : exposition thématique et didactique, croisant histoire locale et histoire mondiale. Cette exposition aborde de nombreuses thématiques : la caserne Molitor, le déclenchement de la Guerre, la mobilisation, la bataille d'Ethe (Belgique), les batailles du 104e Régiment d'Infanterie, les hôpitaux militaires, la vie au front et la vie à l'arrière, l'Armistice et l'après-guerre, le Monument aux Morts... Une troisième exposition se tiendra au lycée Mézeray : Sur les traces des soldats du 104e RI. Trois séances de cinéma au Cinéma Les 3 Normandy : Les sentiers de la Gloire le 13 novembre, Joyeux-Noël le 20 novembre et La vie et rien d'autre le 27 novembre à 20h45. Une pièce de théâtre au Quai des Arts, par la compagnie Bleu 202 Nouvelles du Front le 14 novembre à 20h30, une représentation théâtrale au Lycée Mézeray, salle André Mare Ethe, 22 août 1914 le 19 novembre à 20h. Une conférence sur le camouflage au Quai des Arts par Cécile Coutin « Tromper l'ennemi, l'invention du camouflage moderne en 1914-1918 » le 18 novembre à 20h30. Un conte dans l'église Saint-Germain, par Jean-Claude Desprez « Histoires à mourir debout » le 20 novembre à 18h.

Jusqu'au 29 novembre 2014
Lieu : 61200 Argentan
www.argentan.fr

La Grande Guerre et le Liban

Pour commémorer la Première Guerre mondiale et son impact sur le Liban, l'Association des Amis de la Bibliothèque Orientale de Beyrouth (AABOB) organise un cycle d'expositions, de concerts et de tables rondes. L’exposition organisée par l'AABOB à la mairie du 1er arrondissement de Paris, a pour objectif de retracer le déroulement et les retombées de cette période charnière qui reste mal connue des jeunes générations au Liban, et a fortiori en France. Elle vise également à susciter la réflexion. Quatre tables rondes, réunissant historiens, écrivains, chercheurs et universitaires sont proposées. Elles reviennent sur le Mont-Liban durant la guerre de 14-18, sur les contextes historiques et culturels qui tissent la trame foisonnante du Levant et sur la difficulté de la transmission de la mémoire et aux tentatives de surmonter les traumatismes de l’Histoire par le récit ou le cinéma. Les intervenants s'intéressent également au présent et l’avenir d’un Moyen-Orient dont les spasmes violents laissent croire à une refonte de la carte géopolitique établie cent ans plus tôt par les accords Sykes-Picot. Leurs interventions feront l’objet d’une publication aux éditions Geuthner, intitulée : Le Liban et la Grande Guerre de 1914-1918. Deux concerts sont organisés, le premier, à l’Oratoire du Louvre, le samedi 15 novembre et le deuxième, au Reid Hall, le dimanche 16 novembre. Ces deux concerts sont dédiés à tous les défunts de guerres.

Du 12 au 21 novembre 2014
Lieux : Exposition à la Mairie du 1er arrondissement de Paris - 4 place du Louvre 75001 Paris / Tables rondes à la Mairie du 1er arrondissement et à l'IReMMo – 5/7 rue Basse des Carmes 75005 Paris / Concerts : Le 15 novembre à l'Oratoire du Louvre à 19h, 145 Rue Saint-Honoré - 75001 Paris et le 16 novembre au Reid Hall à 15h, 4 Rue de Chevreuse - 75006 Paris
www.bo.usj.edu.lb
www.mairie01.paris.fr

Exposition

14-18 : les étrangers en Tarn-et-Garonne

Exposition organisée par les Archives départementales de Tarn-et-Garonne. Le Tarn-et-Garonne, loin des lignes de front, n’en a pas moins vivement ressenti la violence du conflit. Le déferlement de plusieurs milliers d’étrangers sur son territoire, qui n’en comptait que quelques centaines au début du XXe siècle, est l’une des répercussions les plus frappantes, à l’échelon local, du premier conflit mondial. À travers une large sélection de documents originaux et une présentation didactique des événements, les visiteurs découvriront le parcours international et le destin local d’hommes, de femmes et d'enfants déracinés par la guerre.

Du 12 novembre 2014 au 11 janvier 2015
Lieu : Espace des Augustins, Quartier Villebourbon, 27 rue des Augustins 82000 Montauban
www.archives82.fr
www.espacedesaugustins.fr

Poilus de l'Isère

Préparée avec le concours de nombreux acteurs locaux, cette exposition est complémentaire de l'exposition À l'arrière comme au front du Musée dauphinois. C'est de l'engagement militaire des Isérois sur les champs de bataille dont il est question ici. Parmi eux, 17 000 à 19 000 hommes ont perdu la vie au cours de la Première Guerre mondiale. Tout en relatant les grandes phases du conflit, le musée reviendra sur les principaux faits d'armes au cours desquels ces soldats ont été engagés : les Vosges, la Somme, l'Artois, la Champagne, Verdun... en s'appuyant sur le parcours documenté de quelques-uns d'entre eux.

Du 12 novembre 2014 au 18 mai 2015
Lieu : Musée de la Résistance et de la Déportation de l'Isère Maison des Droits de l'Homme 14, rue Hébert 38000 Grenoble
www.resistance-en-isere.fr

La mobilisation des esprits : caricatures françaises pendant la Grande Guerre

Une exposition "Guerres et Paix" au musée municipal de Cambrai. La bestialité, les monstruosités, les atrocités, la pornographie et la scatologie : autant de déformations outrancières pour représenter l’ennemi « boche » de l’époque. Ces caricatures se déclinaient sur toutes sortes d’objets (accessoires de cuisine, artisanat des tranchées, dessins, publications, jouets pour enfants, bibelots, cannes…) et inondaient la société civile toute entière, tous âges confondus, jusqu'aux enfants.

Du 15 novembre 2014 au 15 février 2015
Lieu : Musée des Beaux-Arts de Cambrai 15 rue de l’Epée 59400 Cambrai
www.musenor.com

Spectacle

Lectures de lettres de Poilus dans les communes de Haute-Savoie

Le 11 novembre, dans de nombreuses communes de Haute-Savoie, des habitants volontaires liront en même temps des lettres de poilus, en hommage aux soldats de la Grande Guerre, pour rappeler, à travers leurs mots, l'horreur de la guerre et la terrible réalité de leur vie quotidienne. Il s'agira d'une lecture à deux voix : un homme et une femme. L'homme représentera la voix du soldat qui écrit depuis les champs de batailles. Celle de la femme, une mère, une sœur, une épouse ou une fiancée qui lit une lettre reçue du front. Les lecteurs ont été préalablement formés cet automne par des comédiens professionnels. Les lettres lues sont extraites de l'ouvrage Paroles de poilus, publié aux éditions Librio à la suite d'une initiative de France Inter, qui avait lancé un appel aux auditeurs pour la collecte de lettres de soldats de la Grande Guerre appartenant aux archives des familles de France.

Le 11 novembre 2014
Lieux : plusieurs communes de Haute-Savoie
www.cg74.fr

Le soldat Antoine

Spectacle de théâtre et marionnettes en salle crée par la Compagnie des Singes Hurleurs,en partenariat avec la Coopérative Mémoires d'Avenir (Tanger, Maroc), sur un texte original de Gaël Massé et mis en scène par Éric Valentin. Produit par le Théâtre Darna de Tanger. En 1900, à Paris. Antoine est un enfant de 6 ans, que sa mère emmène visiter l’exposition universelle. Il rencontre Fetnat, un petit africain, à travers le grillage du « village nègre » reconstitué à l'occasion de cette grande foire. Des années plus tard, Antoine partage sa jeunesse entre l’appartement familial, très patriote, le monde des peintres contestataires de Montparnasse et ses études de médecine dans le quartier latin. La mobilisation générale est déclarée et la guerre commence. Partis plein d'espoir, la fleur au fusil, les soldats s’enlisent dans des tranchées insalubres, les combats font d'énormes pertes humaines. Au front, on perd rapidement la raison de ces combats. Antoine est appelé et fait ses classes. Il est initié au combat par un jeune Caporal, Driss, issu de l’armée coloniale d’Afrique du Nord. Il traverse cette guerre enlisée et perd, comme les autres, l'espoir et l'énergie de vivre. Au cours d’une bataille, Antoine est blessé, mais sauvé par Fetnat, un tirailleur africain. Sur le front, des mutineries commencent à voir le jour, les soldats chantent leur refus d'aller au combat et sont parfois fusillés ou envoyés au bagne. Antoine décide lui aussi d'agir.

Du 11 au 15 novembre 2014
Lieu : Salle Beckett de l'Institut Français de Tanger rue Okba Ibn Nafie Tanger, Maroc
ciesingeshurleurs.blogspot.fr
if-maroc.org

Cycle cinéma

La rétrospective « Le cinéma de la Grande Guerre » (deuxième partie)

La Cinémathèque française poursuit la rétrospective qu’elle consacre à la mémoire cinématographique de la Première Guerre mondiale avec un second volet consacré à la production des années de guerre. Elle présentera un programme riche, traitant aussi bien des films et actualités filmées exaltant les valeurs patriotiques et l'héroïsme des soldats que de l’arrivée de la modernité des productions américaines. La Première Guerre mondiale aura été le sujet de création des plus grands cinéastes de l’époque tels que Marcel l’Herbier et Abel Gance, favorisant l’émergence du septième art. Films de fiction, documentaires, courts et longs métrages, projections de raretés en provenance de différents pays rythmeront cette seconde rétrospective autour de ciné-concerts, de séances par années et par pays de production. Une conférence « 14-18 : Le cinéma à l’épreuve de la guerre » par Laurent Véray, historien du cinéma, permettra de dresser un panorama de la situation du cinéma en France entre 1914 et 1918.

Du 12 novembre au 1er décembre 2014
Lieu : Cinémathèque française  51, rue de Bercy 75012 Paris
www.cinematheque.fr

Colloque

Des Balkans au monde : entrer en guerre (1914-1918). Echelles globales et locales

Colloque organisé par le CIPSH (Conseil international de la philosophie et des sciences humaines), le CISH (Comité international des Sciences historiques), l'UMR Irice (Unité mixte de recherches Identités, Relations Internationales et Civilisations de l’Europe, CNRS université Paris 1 Panthéon Sorbonne-université Paris-Sorbonne). Le colloque international consacre trois journées autour des thématiques suivantes : évolution de l’historiographie de la Grande Guerre, les entrées en guerre, être en guerre, les mémoires de la Grande Guerre.

Du 13 au 15 novembre 2014
Lieu : Unesco, 125 avenue de Suffren, Paris 7e, salle IV
www.cish.org

Manger et boire entre 1914 et 1918

La bibliothèque municipale de Dijon enrichit et valorise un fonds patrimonial particulièrement original consacré à la gastronomie, dénommé « fonds gourmand ». Elle organise ces journées qui rassemblent des historiens dont les travaux, dans leurs spécialités respectives, ont rencontré la question de l'alimentation pendant la Grande Guerre. Dans un contexte historiographique accordant une large place à la culture matérielle, au quotidien, aux hommes, au corps, à « l'histoire d'en bas », elles apportent un éclairage particulier sur la période. Des dégustations et un dîner sont également programmés dans le cadre du colloque.

Les 14 et 15 novembre 2014
Entrée libre dans la limite des places disponibles, inscription conseillée
Lieu : Bibliothèque municipale 5, rue de l'Ecole-de-droit 21000 Dijon
www.bm-dijon.fr

L'Indre et la Première Guerre mondiale

Colloque organisé par le CREDI (Centre de recherche, d'étude et de documentation de l'Indre). Il réunira des historiens de l’Indre qui présenteront divers aspects de la vie d’un département de l’arrière pendant le conflit et la période qui a suivi. Des aspects peu connus seront mis en valeur : l’état de l’opinion publique en 1914 et la place de la propagande, la mobilisation, le destin des membres du commandement originaires du département, le rôle et la place dans le travail des femmes, la vie des exploitations agricoles, les hôpitaux, la situation des prisonniers de guerre allemands, les camps d’internement pour les étrangers, les relations de la population avec les soldats américains, les monuments aux morts, etc. Les actes en seront publiés en 2015. Ce colloque fait partie des manifestations organisées par la mairie de Châteauroux dans le cadre du centenaire de la Première Guerre mondiale.

Le 15 novembre 2014
De 9h à 17h, entrée libre et gratuite
Lieu : Centre d’études supérieures Amphithéâtre Roger Dion 90 avenue François Mitterrand  36000 Châteauroux
www.ville-chateauroux.fr

Audiovisuel

Rendez-vous au monument aux morts

Produit par le CNRS Images, réalisé par Marie Mora Chevais et Jacquie Chavance. Le CNRS Images met en ligne, à partir du 1er novembre 2014, le documentaire Rendez-vous au monument aux morts sur son site videotheque.cnrs.fr. Écrit par Jacquie Chavance et réalisé par Marie Mora Chevais, il évoque l’histoire des monuments aux morts de la guerre de 14-18 et l’émergence du rituel commémoratif du 11 novembre. Six historiens, dont Antoine Prost, nous permettent ainsi de mieux comprendre, cent ans après le conflit, cette « trace » encore visible de la Grande Guerre.

À partir du 1er novembre 2014
videotheque.cnrs.fr

Sport

Test-Match France-Australie

La rencontre de rugby opposant la France à l’Australie est l’occasion d’évoquer la Grande Guerre et de commémorer l’engagement des troupes françaises et australiennes, et notamment des combattants-rugbymen, sur le front de l’Ouest entre 1914 et 1918. Les joueurs porteront sur leur maillot les fleurs symboles de la Grande Guerre, bleuet et poppy, et un hommage sera rendu aux rugbymen des deux nations morts au combat.

Le 15 novembre 2014
Lieu : Stade de France 93216 Saint-Denis
www.ffr.fr