La Mission > Le comité des maires du Centenaire

Le comité des maires du Centenaire

Sans illustration

L’implication des maires dans le Centenaire de la Première Guerre mondiale prend son origine dans la guerre elle-même. Dès l’annonce de la mobilisation générale, le 1er août 1914, les maires ont été en effet au cœur de l’effort de guerre, organisant la vie de l’arrière jusqu’à la fin des combats en 1918. Certains ont vu leurs communes occupées ou détruites, tous ont partagé le deuil qui s’est abattu sur les familles. Après la guerre, les maires sont devenus les gardiens des monuments aux morts et des mémoires du conflit.

L’Association des maires de France (AMF) a choisi d’être au cœur des préparatifs du Centenaire en devenant membre fondateur, au mois d’avril 2012, du groupement d’intérêt public (GIP) « Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale ». Afin de renforcer la parole des communes dans la préparation du Centenaire et de les impliquer très étroitement à ces préparatifs, l’AMF a souhaité la création d’un Comité des communes pour le Centenaire bénéficiant d’un statut consultatif au sein du conseil d’administration du groupement d’intérêt public « Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale ».

Présidé par Monsieur André Rossinot, président de la communauté urbaine du Grand Nancy, et Monsieur Jean-Pierre Bouquet, maire de Vitry-le-François, le comité des communes pour le Centenaire a pour objectif de relayer la parole des communes au sein de la Mission du Centenaire, où il est force de proposition, et d’accompagner les maires dans la préparation du Centenaire. Le Comité des communes pour le Centenaire est systématiquement associé et consulté pour des actions ou des projets commémoratifs touchant à la vie des communes. Le secrétariat du comité des communes pour le Centenaire est assuré par la Mission du Centenaire de la Première Guerre mondiale.