Exposition "Une île et un poète dans la Grande Guerre : Groix et Jean-Pierre Calloc'h"

Exposition "Une île et un poète dans la Grande Guerre : Groix et Jean-Pierre Calloc'h"

Le poète Jean-Pierre Calloc'h
© Ecomusée île de Groix
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Du 10 avril 2017 au 8 mai 2018, l'exposition "Une île et un poète dans la Grande Guerre : Groix et Jean-Pierre Calloc'h" est proposée au Musée de l'Île de Groix (56).

Pour commémorer le centenaire de la Grande Guerre, l'Ecomusée de l'Ile de Groix propose une exposition sur la place occupée par cette petite île du Morbihan pendant le conflit ; malgré leur métier de marin, beaucoup de Groisillons furent mobilisés dans les tranchées, tandis que les fortifications à Fort-Surville et au Grognon ont servi à l’incarcération de prisonniers, la plupart civils, soupçonnés par les pouvoirs publics de ne pas être suffisamment patriotes.

L'exposition se concentre par ailleurs sur les aspects socio-économiques de l'île notamment avec un focus sur l'année 1917. Cette année-là, une partie considérable de la première flotte thonière française fut réquisitionnée pour pallier les pénuries de charbon ; au total, 105 dundées groisillons effectuerent pas moins de 1064 trajets en voyages triangulaires entre Lorient, le Pays de Galles et les côtes vendéennes pour récolter et acheminer le charbon.

Autre grand thème abordé par l'exposition, celui de l'histoire individuelle de certaines personnalités locales, à l'instar du poète Jean-Pierre Calloc'h. Grande figure de la culture bretonne, militant pour un renouveau identitaire breton basé sur l’authenticité des sources historiques et linguistiques, Jean-Pierre Calloc'h trouva la mort sur le front du Chemin des Dames, dans l'Aisne, le 10 avril 1917.  Il venait d’acquérir une renommée nationale par sa "Prière du Guetteur", (Karter-noz ér Hléyeu / Péden er gédour), dont ce vers célèbre :

« Je suis le grand veilleur, debout sur la tranchée, -  Je sais ce que je suis et je sais ce que je fais ; - l’âme de l’Occident, sa terre, ses filles et ses fleurs, - C’est toute la beauté du monde que je garde cette nuit. »

Un autre artiste local, le peintre Pierre Bertrand, a également une place d'honneur dans l'exposition. Surpris par la guerre à Groix où il avait l’habitude de peindre, il fut blessé et capturé sur l’Hartmannswillerkopf dans le massif des Vosges. Durant son internement, en 1917, il a surmonté sa dépression en peignant à nouveau les thoniers de l’île : un projet de triptyque des dundées à Port Tudy, qui connut, à la fin de la guerre, un grand succès. 

Informations pratiques

Du 10 avril 2017 au 8 mai 2018
Musée de l'Île de Groix
Port Tudy
56590 Ile de Groix
Téléphone : 02 97 86 84 60